BUTLERvsCOOK_EVENKO
Boxe québécoise pour tous les amateurs de boxe francophones – 12rounds.ca

Butler VS Cook : Duel intéressant à prévoir

Par Martin Fournier

Ce samedi au Centre Bell, Steven «Bang Bang» Butler, la jeune sensation de 21 ans et champion du monde IBF junior avec une fiche de 18 victoires fera face à son plus grand défi en carrière jusqu’à présent en se mesurant à l’ontarien de 30 ans, Brandon « Bad Boy» Cook, 5e à la WBA et invaincu en 17 combats. À l’enjeu, les couronnes IBF nord- américaine et WBA-NABF des super mi-moyens. Un duel qui promet en vertu du style combattif des deux pugilistes en présence. Analysons ce duel en vertu des critères que sont l’offensive; la défensive; la vitesse et l’expérience.

L’offensive

Sur le plan de l’offensive, la puissance de Butler ne fait aucun doute. Sur ses 18 victoires, 15 fut obtenues par KOs. Sur l’ensemble des 65 rounds disputés en carrière, son pourcentage de KO s’établit à 79%. Il possède un jab précis et puissant suivi de son crochet en plus de son uppercut. Il lance souvent son direct de la droite sans avertissement. Il excelle aussi en combinaison. De plus, il a tendance à changer de droitier à gaucher ayant pour but de mystifier ses adversaires et de créer des ouvertures.

SonBrandon Cook affiche rival, Brandon Cook, sur ses 17 victoires, il a obtenu 10 KOs. Sur les 69 rounds disputés en carrière, son pourcentage de KO est de 59%. Il met beaucoup de pression sur ses adversaires, il est continuellement en attaque et aime boxer à l’intérieur. Il découpe bien le ring. Il possède un bon jab, souvent un double jab et un bon crochet de gauche très efficace au corps et un bon uppercut. Butler devra surveiller les coups au corps de Cook qui pourraient l’ennuyer au cours du combat. Néanmoins, le jab et le crochet de Butler sont plus secs et puissants que ceux de Cook.

Avantage Butler en offensive et puissance.

La défensive

EnSteven Butler est précis défensive, Butler devra garder ses mains hautes tout en surveillant le crochet au corps de Cook. Il esquive bien et contrôle bien le ring et la distance de ses adversaires avec sa longue portée et son jab afin de faire reculer ses adversaires et dans le cas de Cook, il aime mettre de la pression. À mon avis, la clé du combat se joue là pour Butler. S’il est en mesure d’appliquer correctement cette stratégie, Cook pourrait être en difficulté et être frustré de ne pas percer la défense du québécois. Toutefois, Butler devra éviter de se retrouver le long des câbles puisque Cook pourrait en profiter.

L’Ontarien se protège bien, il a tendance à garder ses mains hautes et à donner moins de cibles à ses adversaires.

Comparable en défensive à mon avis.

La vitesse

Pour le facteur vitesse, avantage Butler. Il se déplace très bien, il varie bien ses angles de déplacement, son jeu de pieds est rapide et il est continuellement en mouvement. Ses mains sont aussi très rapides.

Pour Cook, il est moins rapide que Butler, il est plus prévisible dans ses mouvements et dans l’exécution de ses coups.

Avantage Butler en vitesse.

L’expérience

AuSteven Butler avec ses entraineurs niveau de l’expérience, malgré neuf ans plus âgé que son adversaire, Cook a disputé 17 combats soit deux de moins que Butler avec 19 qui est âgé de 21 ans et qui a commencé sa carrière professionnelle le 28 mars 2014. Pour Cook, son premier combat chez les pros remonte au 19 février 2011 contre le québécois Francis Lafrenière. Au total de sa carrière, il a disputé 69 rounds comparativement à 65 pour Butler.

Similaire sur le facteur de l’expérience.

Conclusion

En vertu de ces différents critères, je prévois une victoire de Steven Butler. Sa puissance et sa vitesse feront la différence dans ce combat. Sa portée sera un atout important en contrôlant la distance de son adversaire avec l’efficacité de son jab.

One Comment

  1. Pingback: Butler-Cook, qui l'emportera ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils