punchinggrace.com
Boxe québécoise pour tous les amateurs de boxe francophones – 12rounds.ca

Connaissez-vous Curtis Stevens?

John David Jackson et Curtis Stevens

Par Martin Fournier

Le samedi 11 mars au Casino Turning Stone à Verona dans l’État de New York, David Lemieux, 36 victoires dont 32 KOs en 39 combats affrontera l’américain Curtis « The Cerebral Assassin» Stevens avec une fiche de 29 victoires et 5 défaites. Un duel de cogneurs en perspective. Apprenons à mieux connaître l’adversaire de Lemieux qui est entraîné par l’ancien double champion du monde des super mi-moyens et moyens John David Jackson et entraîneur de l’ancien triple champion du monde des mi-lourds, Sergey Kovalev.

Ancien champion NABF

Curtis-Stevens-Stevens est natif de Brownsville dans l’État de New York et aura 32 ans le 10 mars. Chez les amateurs en 2002, il a été champion des mi-lourds des États-Unis. Il a commencé sa carrière professionnelle le 30 septembre 2004 chez les mi-lourds en plus de se battre aussi dans la catégorie des super-moyens au cours de sa carrière où il a vaincu par décision unanime en 2007 le seul tombeur d’Adonis Stevenson jusqu’ici en carrière, Darnell Boone. Il évolue chez les poids moyens depuis janvier 2013. En carrière, il a détenu le titre NABF des poids en moyens en 2013 et le titre des mi-lourds de l’État de New York en 2006. Sur ses 29 victoires en carrière, il en a obtenu 21 par KOs.

En 34 combats professionnels, il a disputé 168 rounds de boxe et son pourcentage de KO s’établit à 62%. À ne pas en douter, il est reconnu pour sa force de frappe comme Lemieux d’ailleurs dont son pourcentage de KO est plus élevé à 82%. À noter que Stevens est sur une séquence de deux victoires consécutives. Il a remporté ses deux derniers combats contre Patrick Teixeira le 7 mai dernier par TKO au 2e round, sur le même gala que David Lemieux en sous-carte de Canelo-Khan, et le 19 novembre dernier en sous-carte de Kovalev-Ward, il a vaincu par décision unanime James De la Rosa, adversaire que David Lemieux devait affronter en mars 2016 au théâtre de l’Olympia à Montréal.

Défait par Hassan N’Dam

Hassan nd'am StevensSa dernière défaite remonte en octobre 2014 contre le français Hassan N’Dam par décision unanime que David Lemieux a vaincu pour devenir champion du monde IBF des moyens le 20 juin 2015. Lors de ce revers contre N’Dam, il est allé au plancher au 8e round. Au total, il a subi 5 défaites en carrière notamment contre Gennady Golovkin par arrêt de l’arbitre au 8e round en novembre 2013, ancien adversaire de David Lemieux en octobre 2015 où Lemieux avait perdu aussi au 8e round par TKO. Ses autres revers ont été encaissés contre Jesse Brinkley en janvier 2010 par décision unanime, adversaire qui avait perdu par KO au 9e assaut contre Lucian Bute en octobre 2010; Andre Dirrell en 2007, ancien participant du tournoi Super 6 chez les super-moyens et Marcos Primera en 2006, première défaite en carrière par TKO au 8e round.

Ses talents offensifs et défensifs

Au niveau de ses habiletés pugilistiques, l’américain de 5 pieds et 7 pouces avec une portée de 71 pouces et demi contre 70 pour Lemieux, est reconnu comme un cogneur redoutable. EnGolovkin VS Stevens terme de boxe, il possède des mains pesantes. Il possède un bon jab et surtout un crochet de gauche dévastateur qui a fait plusieurs victimes au cours de sa carrière notamment en 2013 au premier round contre Saul Roman et Elvin Ayala, ancien adversaire de David Lemieux. Il lance beaucoup de coups de puissance en mettant continuellement de la pression sur ses adversaires. Il aime boxer à l’intérieur. Son combat contre Golovkin en 2013 en fut une preuve éloquente où il a échangé à plusieurs reprises avec un des meilleurs boxeurs de la planète livre pour livre. Il boxe de façon très compacte et il est un excellent finisseur lorsque son adversaire est en difficulté. Il est aussi très efficace et dangereux en contre-attaque et en combinaison.

En défensive, il se protège bien et garde ses mains hautes. Il est rapide et se déplace bien. Au niveau de sa capacité à encaisser, il a visité le plancher à Jesse_Brinkley_vs._Curtis_Stevensquelques reprises au cours de sa carrière notamment dans ses défaites contre N’Dam au 8e round en octobre 2014; contre GGG en 2013 au 2e round où fait à mentionner, il a résisté à plusieurs des coups et des attaques de puissance du kazakh avant que son entraîneur arrête le combat au 8e round et contre Jesse Brinkley en 2010 au 6e round. Néanmoins, Il est en mesure d’encaisser des coups pour placer son puissant crochet de gauche, arme fatale que Lemieux devra se méfier tout au long du duel. Le premier qui se fera frapper solidement pourrait être en difficulté connaissant la puissance de ces deux cogneurs. Est-ce que la mâchoire de Stevens pourra résister aux coups de puissance du québécois, si c’est le cas, on aura tout un affrontement. La question inverse se pose aussi?

Sans surprendre personne, il est évident que ce combat ne se rendra pas à la limite des 12 rounds. Un duel spectaculaire à prévoir en raison du style des deux boxeurs et de l’animosité qui existe entre les deux. Possiblement un potentiel de combat de l’année à mon avis, qui sait?

One Comment

  1. Pingback: Sondage : Lemieux-Stevens, qui l'emportera ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils