Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Excluant David Lemieux, quel combat en octobre vous intéresse le plus ?

Bien sûr le mois d’octobre est associé au retour de David Lemieux au Centre Bell, mais cinq autres combats, ayant en commun d’être des 10 rounds et impliquant un Québécois, ont attiré notre attention. Donc, notre nouveau sondage vise à connaître votre duel favori parmi les cinq combats suivants ?

Shakeel Phinn défend son titre canadien le 15 octobre

Shakeel Phinn le 15 octobreEn 2015, le boxeur de Brossard a connu une ascension fulgurante, et ce, malgré le fait qu’il ne soit pas appuyé par un promoteur. Son année 2016 est aussi très bien partie. Le 15 octobre à Fredericton, il en sera à son cinquième combat dont son second dix rounds. Après avoir remporté le titre canadien à Saskatoon en février, il a foudroyé un Mexicain à Toronto en avril, puis en mai et au début septembre il a fait plaisir à ses supporteurs en se battant à Montréal.

Son prochain défi est Nathan Millier (9-0-1, 7 KO), un boxeur de 25 ans du Nouveau-Brunswick qui n’a pas vaincu de grands noms, en fait un seul de ses rivaux avait une fiche positive. Le duel sera la demi-finale de Brandon Brewer, lui qui fait ses débuts comme promoteur/boxeur.

Après ce combat, est-ce que Shakeel Phinn va choisir de s’associer à un promoteur pour lui permettre de rentrer dans les classements mondiaux ? Ou bien, il va nous surprendre de nouveau en poursuivant son ascension en récoltant un titre nord-américain en 2017 en restant agent libre ?

Custio Clayton face à son plus important défi

Le promoteur Groupe Yvon Michel a beaucoup d’espoir en Custio Clayton (9-0-0, 7 KO). Nous nous rappelons qu’en mars dernier, Yvon Michel a déclaré : «Ce serait très surprenant qu’on ne se retrouve pas en combat de championnat du monde en 2017, parce qu’il peut se battre avec n’importe qui à 147 livres. Cette année, notre objectif, c’est de l’amener dans le top 10 dans différentes fédérations. À son prochain combat, on va tenter d’organiser un championnat continental, ce qui va l’amener dans le top 15 et, à partir de là, il va devenir admissible pour se battre dans un combat de championnat du monde ». Malheureusement, ses deux combats suivants étaient loin de respecter de tels engagements. Il a même dû participer à un six rounds à Québec en juillet. Par contre, son prochain rival est une grosse coche supérieure à ce que l’on a vu précédemment.

clayton-20-octobreLe 20 octobre au Cabaret du Casino, le Mexicain Ramses Agaton (17-4-3, 9 KO) va nous offrir de beaux comparables. Dans la dernière année, le boxeur de 26 ans s’est incliné par décision majoritaire face à Konstantin Ponomarev (3e IBF, 5e WBO et 7e WBC), celui qui a vaincu Mikael Zewski, puis il a perdu une décision unanime face au prospect Carlos Ocampo (13e IBF).

Est-ce que GYM pourra inclure un titre mineur à ce combat fort intéressant du 20 octobre et ainsi respecter sa déclaration de mars dernier ? Pour l’instant ce n’est pas le cas, mais le clan Clayton continu d’espérer. Minimalement, ça lui prendrait le titre Continental des Amériques pour lui permettre de percer le top 40 de la WBC.

Frank Cotroni en Saskatchewan pour le titre canadien

Frank Cotroni bien focusLa fiche de Frank Cotroni (11-7-1, 5 KO) est à l’image du guerrier qu’il est. Sans jamais avoir eu le support d’un promoteur, il fait sa route dans le difficile monde la boxe. En mai, après quatre défaites consécutives, il a surpris le Mexicain Pablo Munguia. Cotroni a accepté le combat 24 heures avant la pesée en remplacement du Roumain Flavius Biea.

Depuis deux mois, il a mis de côté son rôle d’entraîneur au club d’Eric Huard pour travailler dans la construction à temps plein. Autre changement d’importance, Cotroni est maintenant entraîné par Jessie Thompson et il fréquente le gym des frères Grant ce qui lui permet d’avoir accès à un plus grand nombre de partenaires d’entraînement. Depuis cinq semaines, il a fait beaucoup de travail technique et il promet que son style de boxe sera beaucoup plus “grounder”.

shakeel-phinn-jo-jo-dan-et-frank-cotroniLe 22 octobre à Saskatoon, il affrontera le persévérant Paul Bzdel (5-8-1). Loin d’être le plus talentueux, le boxeur originaire de Saskatoon en est à sa quatrième tentative de remporter un titre canadien. Il s’est incliné face à Brandon Brewer, pour le titre à 154 livres, contre Francis Lafrenière chez les poids moyens et récemment contre Shakeel Phinn à 168 livres. Chacun de ces combats s’est rendu à la limite des 10 rounds.

Sans surprise, Frank Cotroni s’attend à faire la limite. En l’emportant, il deviendra champion canadien intérimaire chez les poids moyens, un prélude évident à un combat revanche entre lui et Francis Lafrènière. Pour ceux qui l’ignorent, Cotroni a remporté un quatre rounds entre eux en mai 2012.

Steven Butler en quête d’une ceinture nord-américaine

En demi-finale de Lemieux-Rios, les amateurs de boxe auront droit à un explosif combat de cogneur entre Steven Butler (17-0-1, 14 KO) et l’Albertain Janks Totter (10-3-1, 10 KO) et le vainqueur deviendra le champion nord-américain de l’IBF.

Steven Butler avec ses entraineursLe jeune protégé de Rénald Boisvert grimpe les marches rapidement depuis décembre dernier. Ses cinq derniers rivaux ont une fiche combinée de 69-3-0. Butler a quand même su obtenir quatre KO, en plus de décrocher un titre jeunesse IBF et faire une défense victorieuse.

Par contre, son prochain défi a certainement à la force de frappe pour le déranger en tout temps. Le boxeur de 32 ans est très dangereux dans les deux premiers rounds, mais il peut aussi obtenir un KO en fin de combat. Est-ce que le talentueux Butler saura maintenir une défensive alerte en tout temps pendant 10 rounds? Ce duel devrait répondre à plusieurs questions.

/banniere-22-octobre

Ghislain Maduma face à Ricky Sismundo

Freddie_Roach_Ghislain_Maduma_et_Claudia_DiazLe protégé de Freddie Roach est à Los Angeles depuis de nombreuses semaines en vue de son affrontement avec celui qui a décroché un combat nul avec Dierry Jean le 13 mai dernier. Ghislain Maduma (18-2-0, 11 KO) n’a certainement pas de problèmes de motivation pour ce duel.

Ghislain Maduma et Joachim AlcineLe souriant boxeur de 31 ans se doit de dominer le Philippin pour démontrer à tous qu’il a ce qu’il faut pour redevenir un espoir à 140 livres. On a pas besoin de mentionner que l’organisation de Camille Estephan regorge de boxeurs à 140 livres (Dierry Jean, Yves Ulysse Jr, Bathyr Jukenbayev. David Théroux, Mathieu Germain, Ayaz Hussain). Maduma va ramener dans ses bagages de la Californie le 1er champion du monde de GYM, Joachim Alcine, un atout indéniable pour lui.

De son côté, Ricky Sismundo (30-9-3, 13 KO) a tellement apprécié son expérience au Québec au printemps, qu’il a laissé filer un combat en Russie impliquant un titre pour affronter Maduma. Considérant le temps de préparation qu’il a eu pour ce duel, il ne sera pas une proie facile pour le Congolais d’origine. Soulignons qu’il s’agira du premier combat à 140 livres de Sismundo. 

Outre Lemieux, quel combat en octobre vous intéresse le plus ?

Consulter les résultats

Loading ... Loading ...

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *