Boxe québécoise pour tous les amateurs de boxe francophones – 12rounds.ca

Francis Lafrenière: «Mon combat contre Akrong pourrait m’ouvrir de nouvelles portes!»

Par G.M. Ross, Canadian Boxiana

Ce soir au Théâtre Olympia de Montréal, le champion des poids moyens du Canadian Professional Boxing Council (CPBC), Francis Lafrenière (7-5-2, 4 K.-O.), se mesurera à l’ancien champion d’Afrique Mohammed Akrong (20-8-0, 15 K.-O.), dans un duel prévu pour huit rounds. Le boxeur de Coteau-du-Lac a remporté ses quatre derniers combats, incluant des victoires contre des adversaires canadiens de premier plan comme Paul Bzdel, Roberto McLellan et Éric Roy. Je me suis récemment entretenu avec Lafrenière pour recueillir ses vues sur son combat à venir contre Akrong.

G.M. Ross (GMR): Salut Francis! Peux-tu nous dire où tu t’entraînes en ce moment en prévision de ton affrontement d’importance contre Akrong? Et qui sont tes partenaires d’entraînement?

Howard Grant et Francis Lafrenière Francis Lafrenière (FL): Je m’entraîne à mon club de St-Clet et je vais au gymnase des frères Grant pour y faire du sparring contre des gars comme Patrick Côté, Erik Bazinyan et Shakeel Phinn. Je fais mes exercices sur des «pads» avec Howard et Otis.

GMR: Que penses-tu d’Akrong? Représente-t-il ton adversaire le plus coriace jusqu’ici chez les professionnels?

FL: Akrong s’est battu contre Marco Antonio Rubio, Renan St-Juste et Schiller Hyppolite. Il a de l’expérience, mais je veux prouver que je peux tenir mon bout contre des boxeurs comme lui. Pour moi, chaque combat est important, car en tant que boxeur la chance n’est pas de mon côté. J’ai été victime de plusieurs mauvaises décisions.

GMR: Comment ce combat pourrait-il faire avancer ta carrière professionnelle? Penses-tu qu’une victoire contre un boxeur accompli comme Akrong te donnerait de nouvelles occasions à saisir?

FL: Peut-être que ce combat créera de nouvelles occasions pour moi, à l’image de ce qui s’est passé pour Schiller. Il s’est en effet battu pour le titre international argenté du WBC après son duel contre Akrong. Je pense que c’est un combat qui pourrait m’ouvrir de nouvelles portes.

GMR: Y a-t-il autre chose que tu aimerais dire à tes fans, à tes amis et à tes commanditaires?

FL: Merci à tout le monde incluant mes commanditaires Everlast Nutrition, Évènement Perle Rebelle, Priorité, Synapseplus.ca et le Club de Boxe Lafrenière. J’aimerais également remercier mon entraîneur, de même que mon promoteur Rixa.

Crédit photo: Bob Lévesque (PhotoZone)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils