BUTLERvsCOOK_EVENKO
Boxe québécoise pour tous les amateurs de boxe francophones – 12rounds.ca

Guillaume Tremblay-Coudé signe une victoire explosive à Chicoutimi

Par Mike Bilodeau

Le gala de boxe Impact 4 d’Impact Sport Productions (IPS) s’est déroulé hier soir à l’hôtel La Saguenéenne de Chicoutimi, devant une foule de près de 600 spectateurs. Dans la finale du volet professionnel, le mi-lourd Guillaume Tremblay-Coudé  (6-0-1, 5 K.-O.) a remporté une spectaculaire victoire face à Richard Arsenault (3-1-1, 1 K.-O.). Reconnu pour son endurance, le pugiliste de l’Île-du-Prince-Édouard a goûté à la force de frappe du Québécois qui l’a envoyé à trois reprises au plancher lors du tout premier round, ce qui a forcé l’arbitre Albert Padulo Jr à mettre un terme aux hostilités.

Après avoir fait chuter son rival une première fois grâce à un crochet de la droite, Coudé l’a expédié au tapis une deuxième fois à l’aide d’une solide gauche avant de terminer le travail à 2:53 du premier round. La dernière série de coups de Coudé, qui a causé le T.K.-O., a envoyé Arsenault en dehors des câbles. La conjointe d’Arsenault m’a mentionné après le combat qu’elle n’avait jamais vu son partenaire de vie dans un tel état. Coudé demeure ainsi invaincu et enregistre un cinquième gain par mise hors de combat en six victoires.

En demi-finale, le super-mi-moyen montréalais Steven Butler (12-0-0, 10 K.-O.) a fait une démonstration de son immense talent, brillant par sa vitesse et ses coups au corps percutants qui ont fait plier les genoux de Felipe De la Paz Teniente (15-5-2, 6 K.-O.) dès le premier assaut. Le jeune Québécois a ensuite envoyé son adversaire deux autres fois au sol lors du deuxième round. Le coin du Mexicain a finalement décidé de lancer la serviette à 2:57 du deuxième, afin d’éviter le pire à leur boxeur.

Chez les super-mi-moyens, le Saguenéen Jean-François Plourde (2-1-0, 2 K.-O.) a vaincu l’Ontarien Peter Bianca (0-2-1) par T.K.-O. à 2:50 du troisième round. Après un premier assaut explosif à l’avantage de Plourde, le deuxième round a été endiablé, voyant les deux boxeurs échanger coup pour coup, à l’avantage de Bianca. La troisième reprise a bien débuté pour Plourde, qui a lancé plusieurs coups solides. À la fin du round, il a envoyé Bianca au plancher, mais sur ce qui semblait être davantage une perte d’équilibre. Sauf que lorsque Bianca a reçu le compte, il n’a pas su convaincre l’officiel qu’il pouvait poursuivre, ce qui a entraîné la fin du combat. Plourde a donc été déclaré vainqueur par T.K.-O. à 2:50 du troisième round.

En lever de rideau, Maxime Bard (1-0-0, 1 K.-O.), qui effectuait ses débuts professionnels tout comme son rival américain Lee Spurgeon (0-1-0), l’a emporté par K.-O. à 1:48 du premier round. Après une première chute au plancher causée par un solide crochet au corps, Bard a renvoyé son rival au sol quelques secondes plus tard grâce à un retentissant crochet de la gauche, dirigé encore une fois vers le corps. Le mi-moyen originaire de Baie-Comeau a ainsi signé un beau premier gain chez les professionnels.

On notera que, dans la finale du volet amateur, «Le Poète» Stéphane Ouellet et Carl Morais ont offert un combat de démonstration ayant fait la joie des amateurs. Leur duel a permis d’amasser des fonds afin de soutenir une cause de la région.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils