Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Jeff Horn, une carte cachée de la boxe ?

Manny Pacquiao v Jeff Horn

Par Cedrick Daniel Halley

Horn-CrawfordJeffrey Horn est ce boxeur australien sorti de nulle part qui a réussi à arracher une victoire aux dépens du légendaire Manny Pacquiao. Dans moins d’une semaine, Jeff Horn se battra contre une autre future légende de la boxe : l’Américain Terence Crawford. Crawford, champion incontesté (undisputed) chez les 140 lbs, le premier champion de ce type depuis près de 15 ans, est largement favori pour remporter ce duel, son premier chez les 147 lbs.

J’ai récemment visionné tous les documentaires possibles sur la vie de Jeff Horn. Je voulais en savoir plus sur ce mystérieux boxeur, d’où il venait, à quoi ressemblait sa vie avant la boxe et comment il a réussi à vaincre Manny Pacquiao.

Horn est tout le contraire du stéréotype du boxeur tel que l’on connait. Il est d’un calme incroyable, il est très articulé, bien éduqué. C’est un ancien enseignant d’éducation physique dans une école primaire.

Quand il était jeune, il était calme, réservé et replié sur lui-même. C’est un nerd. Il aimait jouer à la Nintendo 64, il n’avait pas beaucoup d’amis. Personne ne pouvait prédire qu’il deviendrait un champion du monde de boxe, un jour.

Il décida de s’inscrire à un club de boxe après avoir été témoin d’une bagarre dans un bar, où il avait été intimidé. C’était pour se défendre, pour ne pas revivre l’intimidation qu’il a subit étant plus jeune. Il a commencé la boxe à 20 ans et, un an plus tard, il remportait un titre national amateur dans son pays, l’Australie.

Horn a combattu aux Jeux olympiques, étant éliminé à son troisième combat, en quarts de finale, contre le médaillé d’argent Denys Berinchyk.

Sur le ring, à quoi est-ce qu’il ressemble? À quoi se résume ses entraînements et son style de combat?

Selon son entraîneur, Glenn Rushton, le style de Jeff Horn s’appelle le Broken Rhythm Pressure Fighting. Il résume ce style de cette façon : le boxeur fonce sur toi, mais tu ne sais jamais quand exactement il attaquera. C’est un style intense, les coups proviennent de tous les angles. Jeff aime faire des feintes et se déplacer dans le ring.

Jeff-Horn

Lors de son combat contre Pacquiao, il ne fait aucun doute à mes yeux que Pacquiao ne le prenait pas au sérieux. Manny arrivait en retard aux conférences de presse, passait son temps sur ton téléphone cellulaire (ce qui agaçait le côté « professeur » de Horn, car il comparait Pacquiao à un élève distrait).

Horn Vs PacquiaoLe combat fut un combat serré, certains analystes croyaient que Pacquiao avait fait assez pour l’emporter. Pour ma part, je crois en la victoire de Jeff Horn. Il a commencé le combat en force, et même s’il avait connu des difficultés vers la fin du combat, lorsque l’arbitre lui a demandé d’être plus actif et qu’il arrêterait le combat dans le cas contraire, Jeff Horn a ré-ouvert la machine et a fait ce qui était suffisant pour avoir la décision.

Contre Crawford, le test sera beaucoup plus imposant. Je crois que de façon générale, les Américains, surtout un surdoué comme Crawford, sont beaucoup plus avancés techniquement en boxe que les boxeurs Australiens sortis de nulle part comme Horn. Le boxeur de 30 ans ne doit tout de même pas être pris à la légère par Crawford, c’est un boxeur intelligent avec un style difficile à lire qui a déjà causé la surprise contre Manny Pacquiao et qui semble motivé à répéter l’exploit.

À suivre samedi soir

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils