punchinggrace.com
Boxe québécoise pour tous les amateurs de boxe francophones – 12rounds.ca

La boxe au fil de la semaine #103 – l’actualité vue par Richard Cloutier

Artur Beterbiev Ezequiel Maderna

Par Richard Cloutier via Netboxe

Adonis StevensonLe champion du monde WBC des mi-lourds, Adonis Stevenson (27-1-0), affrontera l’Américain Thomas Williams Jr (20-1-0) le 16 juillet, à Montréal ou à Québec. Williams jr, un ancien champion NABO, a gagné sa place dans le ring en passant le K.-O. au deuxième round à son compatriote Edwin Rodriguez en avril dernier lors d’un combat disputé en Californie. Rodriguez était jusqu’alors pressenti pour affronter Adonis Stevenson.

Thomas Williams Jr a encaissé sa seule défaite en 2014, face à l’Espagnol Gabriel Campillo, un ancien champion du monde qui s’est fait passer le K.-O. par le Montréalais Artur Beterbiev en 2015 au Colisée Pepsi de Québec.

Dans le cas d’Adonis Stevenson, son plus récent combat a été disputé à Toronto en septembre 2015, face à l’Américain Tommy Karpency (26-5-1). Tout laisse croire que l’aspirant obligatoire d’Adonis Stevenson, le montréalais Eleider Alvarez (19-0-0), combattra également sur cette carte, tout comme l’espoir Custio Clayton (8-0-0).

Le crochet de gauche – l’actu en bref

Artur Beterbiev Ezequiel Maderna– Artur Beterbiev (10-0-0) a stoppé l’Argentin Ezequiel Maderna (23-3-0) dès le quatrième round, samedi au Centre Bell, effectuant avec succès la défense de ses titres WBO International et NABA des mi-lourds. Beterbiev, qui a été absent du ring pendant la dernière année en raison d’une opération à l’épaule, devra maintenant décider s’il se met en quête d’un titre mondial ou s’il retourne chez les amateurs. En effet, le boxeur d’origine Russe n’a jamais caché son intérêt envers une participation aux Jeux olympiques, depuis que les boxeurs professionnels ont la possibilité d’y prendre part. Pour avoir la chance de se rendre à Rio en août prochain, Beterbiev devra toutefois se qualifier et le tournoi est prévu pour juillet. Dans le cas où Artur Beterbiev ne ferait pas le saut vers le Olympiques, il pourrait remonter sur le ring en septembre.

Oscar Rivas– Plus tôt lors de la soirée présentée au Centre Bell par le Groupe Yvon Michel (GYM), le poids lourd Montréalais Oscar Rivas (19-0-0) a passé le K.-O. à l’Américain Jeremy Bates (26-18-1) dès le premier round. Aussi, le boxeur de Baie Saint-Paul, Sébastien Bouchard (13-1-0), s’est imposé face au Belge Arnaud Dimidschtein (11-11-2) en l’emportant par décision unanime des juges. Bouchard s’est toutefois blessé à la main droite au cours du combat. Chez les super-coqs, le Montréalais Vislan Dalkhaev (7-0-0), un protégé d’Artur Beterbiev, a enregistré la victoire par décision unanime des juges sur Javier Franco (25-18-4), du Mexique. Chez les super-moyens, le résident de Montréal Dario Bredicean (9-0-0), un protégé de Lucian Bute, s’est imposé par T.K.-O. dès le premier round sur le Hongrois Balasz Horvath (25-18-0), en vertu de la règle des trois chutes. En levée de rideau, le Torontois Parnell Fisher (1-1-0) l’a emporté par décision unanime des juges sur le Mexicain Larami Carmona (1-3-0).

– Le poids moyen de Coteau-du-Lac, Francis Lafrenière (11-5-2), effectuera la première défense de son titre IBF International face au Colombien Francisco Cordero (33-6-0), selon ce qu’a appris 12Rounds.ca. Le combat aura lieu le 17 juin prochain à La Tohu de Montréal. Le promoteur Rixa Promotions dévoilera mardi les détails de la carte lors d’une conférence de presse. Lafrenière a remporté cette ceinture à la suite d’un combat chaudement disputé face à Renan St-Juste en janvier dernier au Centre Bell. Outre Lafrenière, il est déjà acquis que l’espoir super-moyen Erik Bazinyan (12-0-0), de Laval, de même que le poids léger Roody Pierre-Paul (12-3-0), également de Laval, figureront aussi sur cette carte.

Regis Levesque et Fernand Marcotte– Les amateurs de boxe seront heureux d’apprendre qu’une biographie du coloré promoteur Régis Lévesque vient de paraître. L’ouvrage de 300 pages relate les 50 ans de promotions de Régis Lévesque, qui a notamment organisé des galas impliquant Fernand Marcotte Jr, Gaétan Hart, Eddie Melo et bien plus. Le tour d’horizon permet d’en apprendre beaucoup sur l’histoire de la boxe au Québec. Des informations concernant l’ouvrage sont disponibles via www.regislevesque.com

– En terminant, on ne peut passer sous silence la perte d’un géant du noble art à la suite du décès de Muhammad Ali, né Cassius Clay. L’ancien champion des poids lourds est décédé vendredi soir à l’âge de 74 ans après avoir été hospitalisé pour des problèmes respiratoires. Ses funérailles auront lieu vendredi dans sa ville natale, à Louisville, dans le Kentucky. Au cours de sa carrière, Ali a notamment affronté Sonny Liston, Joe Frazier et George Foreman, autant de combat qui ont forgé sa légende. Auparavant, il avait remporté la médaille d’or lors des Jeux olympiques de Rome, en 1960. Sa renommée déborde toutefois la sphère de la boxe, puisque ses positions politiques, notamment son refus d’aller combattre durant la Guerre du Viêt Nam, de même que ses convictions religieuses, à partir du moment où il s’est converti à l’Islam, ont a posteriori eu un impact important sur l’évolution des droits humains, notamment en relation avec la situation des noirs aux États-Unis.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils