punchinggrace.com
Boxe québécoise pour tous les amateurs de boxe francophones – 12rounds.ca

La boxe au fil de la semaine #124 – l’actualité vue par Richard Cloutier

yvon-michel-eleider-alvarez-et-marc-ramsay

Par Richard Cloutier via Netboxe

Eleider Alvarez affrontera Norbert Dabrowski

L’Olympien des Jeux de Pékin, Eleider Alvarez (20-0-0), un Montréalais d’origine colombienne actuellement champion WBC d’Argent et aspirant #1 au titre mondial WBC des mi-lourds, affrontera le gaucher polonais Norbert Dabrowski (19-5-1) le 10 décembre au Casino de Montréal. Le Groupe Yvon Michel (GYM) y présentera alors son 50e événement depuis 2004. Alvarez a remporté le titre WBC d’Argent des mi-lourds le 25 août 2014 à Monaco face au Sud-Africain Ryno Liebenberg (16-0-0). Il a ensuite pris la mesure de l’aspirant mondial Isaac Chilemba (24-2-2) du Malawi par décision majoritaire, dans un duel éliminatoire au titre WBC des mi-lourds, le 28 novembre 2015 au Centre Vidéotron de Québec.

Eleider Alvarez au gym« Je suis content de revenir au Casino, où j’ai livré mes trois premiers combats professionnels. J’ai demandé à mon équipe de demeurer actif et également d’évaluer ce que je fais de bien et de mauvais face à un gaucher. Je veux être le plus prêt possible pour Adonis Stevenson et devenir le premier Colombien à devenir champion du monde des mi-lourds ! », a mentionné Alvarez. Il s’agira vraisemblablement de sa dernière sortie avant de combattre pour le championnat du monde WBC des mi-lourds face à Adonis « Superman » Stevenson en 2017.

Eleider Alvarez Yvon Michel« En attendant son combat de championnat du monde, Eleider ne craint pas de risquer son envieuse position mondiale afin de se donner les meilleures conditions de réussite, le moment venu. Dabrowski ne s’est jamais incliné avant la limite et il en a mis plein les bras à l’aspirant #2 WBO l’an dernier et de plus, il est gaucher. Il est donc logique d’anticiper un combat enlevant le 10 décembre prochain », a indiqué Yvon Michel.

Lors du même événement, le champion IBF international des poids moyens, Francis Lafrenière (12-5-2), qui est actuellement sur une séquence de neuf victoires consécutives, disputera son deuxième combat en carrière au Cabaret du Casino. De même, les amateurs verront en action le champion canadien des super-moyens Shakeel Phinn (10-1-0), de Brossard, un protégé de l’ex-boxeur Ian MacKillop, qui a mis la main sur son titre le 27 février dernier en Saskatchewan contre Paul Bzdel (5-7-1). Ils verront aussi en action les protégés de Lucian Bute, Dario Bredicean (10-0-0) et Bruno Bredicean (5-0-0), le Montréalais Patrice Volny (3-0-0), de même que Marie-Ève Dicaire (5-0-0), de Saint-Eustache, qui fera les frais de la demi-finale en affrontant l’ex-championne NABF des poids mi-moyens, la Mexicaine Paty Ramirez (11-2-0).

Le crochet de gauche – l’actu en bref

– Le Montréalais Schiller Hyppolite (21-2-0), un protégé de Eye of the Tiger Management (EOTTM), a été stoppé au troisième round par le Turc Avni Yildirim (14-0-0), samedi à Munich, en Allemagne. Le duel comptait pour le titre WBC Silver International des super-moyens.

simon-kean-19-novembre– Le poids lourd trifluvien Simon Kean (6-0-0) affrontera l’Américain de Chicago Danny Calhoun (6-1-0), le 19 novembre lors d’un gala présenté au Hershey Centre à Mississauga. La seule défaite de Calhoun a été enregistrée face à Samer Barakat (5-2-0) d’Ottawa. Lors du même événement, l’Américain d’Albany dans l’État de New York, Will Madera (8-0-0), qui a disputé ses cinq plus récents duels au Québec sous les couleurs de EOTTM, sera opposé au Mexicain Christian Uruzquieta (14-2-1). Celui-ci a disputé quatre combats au Québec, défaisant notamment le Lavallois Roody Pierre-Paul.

Jo Jo Dan– C’est le samedi 12 novembre que le Montréalais d’adoption d’origine roumaine, Jojo Dan (35-3-0), affrontera l’espoir Américain Jarrett Hurd (18-0-0), à Philadelphie, dans le cadre de la série Premier Boxing Champion (PBC). Lors de ses plus récents combats, Hurd a défait Oscar Molina et Frank Galarza, qui étaient alors invaincus. Quand à Dan, un ex-aspirant mondial qui a défait Kevin Bizier à deux reprises, il a enregistré une victoire à Toronto lors de son plus récent duel, après s’être incliné en championnat du monde IBF au Royaume-Unis face à Kell Brook. Lors du même événement, le Torontois Samuel Vargas (25-2-1) fera face au champion du monde WBC des mi-moyens, Danny Garcia (32-0-0). On ignore pour l’instant si le titre mondial sera en jeu. Vargas, qui est champion NABA, a disputé plusieurs combats à Montréal.

– David Lemieux (36-3-0) ne remontera pas sur le ring le 17 décembre, en Californie, tel que prévu, selon TVA Sports. Lemieux, qui a disputé 10 rounds au Centre Bell en octobre dernier, viserait plutôt un combat en janvier 2017.

eric martel– Le poids lourd de Québec, Éric Martel-Bahoeli (11-6-1), a reçu une offre pour affronter Hervé Hubeaux (25-1-0) en Belgique au mois de mai. « Je suis à évaluer l’offre, je vous tiens au courant, mais c’est certain de toute manière que je vais me rebattre avant ça », a indiqué Martel-Bahoeli. De fait, à la suite de son plus récent combat disputé le 29 juillet au Centre Vidéotron à Québec, le promoteur Yvon Michel a confirmé qu’il l’inscrirait sur sa prochaine carte organisée dans la Vieille Capitale. Cette carte pourrait bien avoir lieu en février prochain.

– L’ex-aspirant mondial montréalais Dierry Jean (29-2-1) a plaidé coupable à deux chefs de vol qualifié et de possession simple de stupéfiants, en relation avec des gestes posés en 2014, il y a quelques jours au palais de justice de Montréal. Le verdict doit être prononcé le 16 décembre. En marge de ces événements, le promoteur EOTTM a mis un terme à son entente contractuelle qui la liait à Dierry Jean. « Avant d’accueillir de nouveaux boxeurs dans notre écurie, nous évaluons évidemment leurs qualités athlétiques et leur potentiel de performance. Mais les valeurs et la conduite de nos boxeurs en dehors du ring demeurent une priorité. Au-delà du talent et des habiletés, c’est primordial pour nous que nos athlètes soient des modèles pour la société ». a expliqué Camille Estephan, président d’EOTTM. Nous avons été aux côtés de Dierry au cours des dernières années et l’avons épaulé au meilleur de nos capacités. Maintenant, par principe et puisque nous avons la responsabilité de donner l’exemple à nos fans, nous mettons fin à notre entente ».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils