Boxe québécoise pour tous les amateurs de boxe francophones – 12rounds.ca

La boxe au fil de la semaine #126 – l’actualité vue par Richard Cloutier

jean-pascal-a-lentrainement-avec-stephan-larouche

Par Richard Cloutier

Jean Pascal (30-4-1) combattra le 16 décembre, et tout laisse croire que ce sera à l’Amphithéâtre Cogeco, à Trois-Rivières. Camille Estephan, le propriétaire d’InterBox, d’Eye of the Tiger Management et promoteur de Jean Pascal, a confirmé la nouvelle au Journal de Montréal, samedi. « Il faut considérer que c’est un investissement que nous faisons dans Jean Pascal et dans Trois-Rivières », a indiqué Camille Estephan au représentant du Journal de Montréal.

jean-pascal-a-lentrainementDans le cas de Jean Pascal, l’ancien champion du monde WBC et The Ring Magazine chez les mi-lourds n’a pas combattu depuis janvier 2016, alors qu’il s’était incliné devant le champion unifié Sergey Kovalev. Depuis, il a fait du ménage dans son équipe et a troqué Freddie Roach pour Stephan Larouche, qui encadre son entraînement depuis quelques semaines. Larouche a notamment travaillé avec Éric Lucas et Lucian Bute. L’identité de son ­adversaire n’est pas encore connu, mais pourrait être dévoilée plus tard cette semaine. « Nous tiendrons toutefois une conférence de presse mercredi », m’a écrit un porte-parole de la firme de promotion, lors d’un échange de courriels.

Dans le cas de Trois-Rivières, où la firme Eye of the Tiger Management a déjà présenté deux galas, il faut comprendre que l’un des principaux espoirs de Camille Estephan est le poids lourd trifluvien Simon Kean (7-0-0). Samedi soir, Kean, a d’ailleurs passé le K.-O. au premier round à l’Américain Danny Calhoun (6-2-0), lors d’un gala présenté au Hershey Centre de Mississauga. Il doit maintenant se mesurer à l’imposant champion canadien Raymond Olubowale (11-7-1), de Toronto, le 28 janvier au Centre Bell de Montréal.

Mikael Zewski à l'entraînementDe même, InterBox pourrait aussi miser sur la notoriété de Mikael Zewski (27-1-0), un autre trifluvien actuellement sans contrat de promotion. À l’écart du ring depuis plus d’un an en raison d’une blessure, Zewski, un ancien champion NABF, est prêt à renouer avec l’action. Le jeune homme, qui a combattu à plus d’une reprise au fil des ans sur des cartes organisées par InterBox, a confirmé au Nouvelliste avoir récemment discuté avec l’actuel président d’InterBox, Antonin Décarie.

Le crochet de gauche – l’actu en bref

butler-cook– Grosse semaine pour la firme Eye of the Tiger Management, qui a aussi annoncé que le Montréalais Steven Butler (18-0-1) allait défendre son titre IBF nord-américain face au champion WBA nord-américain, l’ontarien Brandon Cook (17-0, 10 K.-O.), qui mettra également son titre en jeu. L’affrontement est prévu le 28 janvier au Centre Bell de Montréal. « La dernière performance de Steven face à Janks Trotter nous a grandement impressionnés et nous a permis de constater à quel point il a progressé au cours de la dernière année. Nous fondons beaucoup d’espoir en lui et persistons à le qualifier de Sydney Crosby de la boxe, puisqu’aucun boxeur n’a réussi à accomplir tant de choses en si bas âge au Québec depuis Matthew Hilton », a indiqué le président d’Eye of the Tiger Management, Camille Estephan, en point de presse. Le duel entre les poids lourds Simon Kean de Trois-Rivières et le Torontois Raymond Olubowale, qui défendra alors sa ceinture de canadien, sera présenté en demi-finale.

ward_kovalev– Il s’avère difficile de ne pas évoquer le duel qui opposait samedi, Sergey Kovalev (30-1-1) et Andre Ward (31-0-0), au T-Mobile Arena de Las Vegas. Si l’affrontement, qui était sans doute l’un des plus attendus de l’année, a été plutôt excitant, la décision rendue par les juges en faveur de Ward tient sa part de controverse. Kovalev, qui a dominé la première portion du duel, a même fait chuter Ward au court de cette période. Andre Ward est toutefois revenu en force à compter du septième round. Les plus récentes rumeurs laissent entendre que Sergey Kovalev se serait battu malgré une sévère contusion à la main droite. Le clan Kovalev a d’ailleurs réclamé un combat revanche. Le promoteur Yvon Michel espère sans doute que Ward ne choisira pas cette avenue et sera plutôt tenté par un combat d’unification avec Adonis Stevenson (28-1-0), le champion WBC. Dans une entrevue à La Presse, Yvon Michel a toutefois tenu à limiter les attentes des amateurs, rappelant que les réseaux de télévision américains risquent encore de « jeter du sable dans l’engrenage. Ward et Kovalev sont associés à HBO, tandis que Stevenson est lié au concurrent Showtime et à la série Premier Boxing Champions de son agent, Al Haymon ».

simon-kean-19-novembre– Tel que mentionné plus haut, le poids lourd Trifluvien Simon Kean (7-0-0) a stoppé l’Américain Danny Calhoun (6-2-0) au premier round, le samedi 19 novembre au Hershey Centre de Mississauga, en le stoppant dès le premier round. Aussi, l’aspirant mondial ontarien Tony Luis (22-3-0) a eu le meilleur sur le Mexicain Christian Uruzquieta (14-3-1) par décision unanime des juges.« Ce n’était pas une soirée parfaite, a indiqué Luis sur les réseaux sociaux plus tard en soirée. Bien que je reste en forme, ce combat a été accepté à la dernière minute et j’ai senti mon inactivité des neuf derniers mois. Mais je suis de retour où je dois être ». Rappelons que Tony Luis, qui a disputé plus de la moitié de ses combats au Québec, a perdu une décision unanime des juges aux mains de Derry Mathews, en Angleterre, en avril 2015, dans le cadre d’un combat de championnat du monde intérimaire WBA.

– Le poids lourd de Québec, Éric Martel-Bahoeli (11-6-1), prévoit relever le défi du Belge Hervé Hubeaux (25-1-0), qui lui a proposé un combat pour le mois de mai prochain. « On veut aller de l’avant !!! On croit que je peux battre ce gars-là », a indiqué le sympathique boxeur dans un échange de courriel. Entretemps, Martel-Bahoeli devrait avoir l’occasion de se battre dès le 24 février sur le ring du Centre Vidéotron, lors d’un évènement organisé par le Groupe Yvon Michel.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils