Boxe québécoise pour tous les amateurs de boxe francophones – 12rounds.ca

La boxe au fil de la semaine #133 – l’actualité vue par Richard Cloutier

Francis Lafreniere 21 janvier

Par Richard Cloutier 

Francis Lafrenière (14-5-2) combattra le 24 février au Centre Vidéotron à Québec contre l’américain Marcus Willis (17-4-2), un gagnant des Gants dorés de Floride chez les amateurs qui a notamment vaincu James De la Rosa une fois chez les professionnels. Lafrenière défendra alors son titre IBF International et aura la chance de mettre la main sur un autre titre nord-américain. « Le combat entre Francis Lafrenière et Marcus Willis s’annonce spectaculaire et il est sanctionné pour le titre NABO des poids moyens », a mentionné le représentant du WBO au Canada et membre du comité exécutif de la NABO, Gerry Bolen, dans un communiqué.

Roody Pierre-Paul 21 janvierLa nouvelle a été dévoilée samedi soir, après que Francis Lafrenière eut passé le KO au Mexicain Manuel Garcia (15-13-2) à 64 secondes du septième round dans le principal combat de la soirée présentée à la Tohu par Rixa Promotions. Dans la demi-finale, Roody Pierre-Paul (13-3-1) a enregistré la victoire par décision unanime des juges aux dépens du Mexicain Abraham Gomez (26-14-1), un ancien champion du monde intérimaire WBC Youth en 2012.

Il faut également souligner les victoires du Montréalais Golden Garcia (8-0-0) par décision unanime des juges, du Lavallois Dwayne Durel (6-0-0) à 31 secondes du deuxième round, du poids lourd Joël Thériault (2-0-0) par décision unanime, de Jordan Balmir (3-0-0) de Drummondville par TKO à 41 secondes du quatrième round sur Roody Rene (1-5-1) d’Ottawa, puis celle du Lavallois Whitney Baille (4-0-0) par KO après 52 secondes de combat.

Le crochet de gauche – l’actu en bref

L’ancien champion du monde IBF des poids moyens, David Lemieux (36-3-0), fera face à Curtis «The Cerebral Assassin» Stevens (29-5-0) le samedi 11 mars prochain au Casino Turning Stone de Verona, dans l’état de New York. Les deux pugilistes ont fait leur premier face-à-face lors d’une conférence de presse tenue jeudi à Montréal. « Je suis très excité que ce combat ait enfin lieu. Nous avons de beaux projets pour 2017 et Stevens est la première étape. Je vais m’assurer de bien m’occuper de lui le 11 mars », a dit David Lemieux. Curtis Stevens est d’avis qu’il s’agira sans aucun doute d’un combat excitant pour les fans. « David donnera tout ce qu’il a dans le ventre et moi aussi. Ce sera une guerre où aucun des deux ne cèdera un pouce dans le ring ».

Lemieux VS Stevens

Le Cubain Sullivan Barrera (18-1-0) a accepté d’affronter le Montréalais d’adoption Artur Beterbiev (11-0-0) afin de déterminer un aspirant obligatoire au champion des mi-lourds, l’Américain Andre Ward (31-0-0). « Je tiens à remercier Sullivan d’avoir eu le dernier mot dans les négociations. Il s’est tenu debout comme un vrai combattant (…) L’affrontement est prévu pour le 4 mars 2017 à New York », a indiqué Artur Beterbiev sur les médias sociaux. C’est effectivement à l’entêtement de Sullivan Barrera que les amateurs doivent la tenue de ce combat, alors que le promoteur Yvon Michel avait dû confirmer plus tôt l’échec des négociations entre Main Events et lui. « I want fight @ABeterbiev I tell my team also @IBFUSBAboxing I want this combat », a effectivement écrit Sullivan Barrera sur son compte Twitter une fois l’échec annoncé. artur-beterbiev-a-lentrainementAvant Sullivan Barrera, quatre boxeurs invités par l’IBF avaient refusé d’affronter Artur Beterbiev, dont Sean Monaghan (28-0-0) et le Russe Sergey Kovalev (30-1-1). Sullivan Barrera est classé 7e aspirant mondial à l’IBF, tandis qu’Artur Beterbiev occupe le second rang du classement. Il a passé le KO à Vyacheslav Shabranskyy (17-1-0) en décembre dernier pour s’emparer du titre WBC United States chez les mi-lourds. Il a notamment stoppé Karo Murat et Jeff Lacy avant la limite. Sa seule défaite a été enregistrée aux mains d’Andre Ward, en mars 2016. Pour sa part, Artur Beterbiev a enregistré ses 11 victoires avant la limite. Sa fiche montre notamment des gains contre les anciens champions du monde Gabriel Campillo et Tavouris Cloud.

affiche-cook-butlerC’est ce samedi 28 janvier au Centre Bell que le Montréalais Steven Butler (18-0-1) et l’aspirant #5 mondial de la WBA, l’Ontarien Brandon Cook (17-0-0), se feront face dans un combat d’unification des titres WBA et IBF nord-américains. Dans le principal combat de soutien, l’Olympien Simon Kean (7-0-0) affrontera l’Américain Avery Gibson (8-5-4) chez les poids lourds. En sous-carte, le Sorelois David Théroux (11-2-0) affrontera le mexicain Francisco Javier Perez (16-8-1). Yves Ulysse Junior (11-0-0) fera face à Jose Emilio Perea (24-7-0). Mathieu Germain (7-0-0) affrontera le mexicain Juan Armando Garcia (19-5-2). Le Kazakh super-léger Batyr Jukembayev (7-0-0) fera face au mexicain David Rangel (12-4-0). Son compatriote Ablaikhan Khussainov (4-0-0) sera opposé au mexicain Oscar Mejia (8-1-1). Quant à l’Ontarien Josh O’Reilly (7-1-0), il fera face à Attila Csereklye (6-5-0) de la Hongrie.

Changement de programme pour le poids lourd roumain invaincu Bogdan Dinu (16-0-0). Il combattra le Français Raphael Tronche (8-0-0) pour le titre IBF Inter-Continental le 29 janvier prochain au Venetian Resort de Macao. Dinu, qui a disputé plusieurs combats au Québec entre 2012 et 2015 sous les couleurs d’InterBox, devait plutôt disputer un combat en Suède contre Adrian Granat (14-0-0) pour le titre IBF International. Raphael Tronche s’est emparé du titre WBC Méditerranéen en octobre.

 

One Comment

  1. Didier-boxe@hotmail.com'

    Didier

    23 janvier 2017 at 17 h 01 min

    Comment Francis Lafrenière et Willis peuvent se battre pour le titre NABO des poids moyens le 24 février alors que le 11 mars, Lemieux et Stevens s’affrontent pour le même titre NABO des moyens!!???? Y’a quelqu’un qui ne dit pas la vérité.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils