Boxe québécoise pour tous les amateurs de boxe francophones – 12rounds.ca

La boxe au fil de la semaine #163 – l’actualité vue par Richard Cloutier

David Lemieux champion NABO

Par Richard Cloutier

David Lemieux (38-3-0) pourrait affronter le Britannique Billy Joe Saunders (25-0-0) en décembre prochain pour le titre mondial WBO des moyens. Le président de la firme Golden Boy Promotions, Eric Gomez, a confirmé lundi à BoxingScene avoir reçu une lettre de la WBO qui ordonnait la tenue du combat entre Saunders, qui est champion et Lemieux, qui est son aspirant.

Rappelons que David Lemieux doit figurer sur la carte prévue le 2 décembre au Madison Square Garden de New York. Selon Gomez, le duel Saunders-Lemieux pourrait se dérouler en décembre, selon la qualité des négociations qui auront lieu avec Frank Warren, le promoteur de Saunders. « Mais ça pourrait assurément se dérouler en décembre », a-t-il dit.

Billy Joe Saunders est champion du monde WBO depuis décembre 2015, à la suite d’une victoire sur Andy Lee. Il a ensuite effectué deux défenses de son titre, la plus récente contre Willy Monroe Jr en septembre dernier. Il n’a jusqu’ici jamais combattu à l’extérieur de l’Angleterre. Pour sa part David Lemieux, un ancien champion du monde IBF chez les moyens, a disputé son plus récent combat en mai dernier, l’emportant pas décision unanime sur Marcos Reyes. Il cumule quatre victoires à ses cinq derniers combats, la défaite de cette séquence remontant à octobre 2015, aux mains de Gennady Golovkin.

Lettre WBO

Le crochet de gauche – l’actu en bref

  • Custio clayton« Après plusieurs discussions, et considérant l’échéance prochaine du contrat de promotion, GYM et le clan de Custio Clayton ont pris la décision de mettre immédiatement un terme à leur association », a confirmé le promoteur par voie de communiqué, cette semaine. L’olympien Custio Clayton (12-0-0), un boxeur néo-écossais qui s’est emparé des titres vacants IBF international et WBC Continental des Amériques lors de son plus récent combat, disputé au Casino de Montréal en juin 2017, figure au classement des principaux organismes de sanction. Douggy Bernèche, le gérant de Clayton, aurait aimé s’entendre avec GYM, mais le promoteur et lui n’étaient pas sur la même longueur d’onde quant à la manière de propulser la carrière de Clayton, nous avait-il dit quelques jours avant que la fin du contrat ne soit divulguée. Quoi qu’il en soit, il n’est pas exclu que Custio Clayton figure de nouveau sur une carte de GYM. Il le serait alors à titre « d’agent libre ». D’un autre côté, il ne serait pas surprenant de le voir boxer sous les couleurs de la firme Montréalaise Eye of the Tiger Management (EOTTM). Son président, Camille Estephan, a d’ailleurs confirmé son intérêt lors d’un entretien avec La Presse Canadienne. « Oui, on va lui faire une offre. Nous avons déjà eu des discussions. C’est un gars pour qui nous avons beaucoup de respect. On croit en son talent ». Le cas échéant, Custio Clayton pourrait donc remonter sur le ring dès le 16 décembre, puisque EOTTM prévoit présenter un évènement ce jour-là à la Place Bell, à Laval.
  • Wilder Stiverne 2Inactif depuis novembre 2015, l’ancien champion du monde WBC des lourds, le Lavallois Bermane Stiverne (25-2-1), aura la chance de reconquérir son titre mondial et alors qu’il fera face au titulaire de la couronne, Deonte Wilder (38-0-0) le 4 novembre au Barclays Centre, à Brooklyn. Wilder devait défendre son titre contre Luis Ortiz (27-0-0), mais celui-ci a échoué un test antidopage. Stiverne a perdu une décision unanime face à Deonte Wilder en janvier 2015. Il n’a disputé qu’un seul combat depuis.
  • Le poids lourd montréalais Oscar Rivas (21-0-0), qui a passé le KO au Costaricain Carl Davis Drummond (31-5-0) en 68 secondes le 28 septembre dernier au Casino de Montréal, a fait son entrée cette semaine à la dixième position du classement mondial du WBC. À la suite de sa victoire sur Drummond, Oscar Rivas avait mis la main sur le titre NABF.
  • L’Olympien français Christian Mbilli (5-0-0), un protégé du Groupe Yvon Michel, va disputer son premier combat en France. Le 12 octobre prochain, il montera sur le ring à Montpellier afin d’affronter le local Martin Owono (7-17-2).
  • Tony Luis 14 octobreC’est ce samedi 14 octobre que l’aspirant mondial ontarien Tony Luis (24-3-0) effectuera la première défense de son titre NABA des poids légers lors d’un duel qui l’opposera au gaucher mexicain Giovanni Straffon (14-2-1). Le gala sera présenté à Cornwall, en Ontario, par Liveco Boxing. Sur la même carte, le super-léger de Lasalle, Mohamed Soumaoro (3-0-0) qui s’est illustré jusqu’ici sur le ring de la Tohu à Montréal lors des galas présentés par Rixa Promotions, fera face à Alberto Bautista (6-7-0) du Mexique. Aussi, le poids lourd torontois Oleksandr Teslenko (10-0-0), qui a également disputé un combat à la Tohu en juin 2016, affrontera l’Américain du Texas Nick Guivas (14-8-2).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils