Boxe québécoise pour tous les amateurs de boxe francophones – 12rounds.ca

La boxe au fil de la semaine #164 – l’actualité vue par Richard Cloutier

Yvon Michel et Adonis Stevenson

Par Richard Cloutier

Les amateurs de boxe qui espéraient assister le 16 décembre au duel opposant le champion du monde WBC des mi-lourds Adonis Stevenson (29-1-0) à son aspirant obligatoire le Montréalais Eleider Alvarez (23-0-0) devraient attendre avant d’inscrire la date sur leur calendrier. Le duel pourrait être plutôt disputé à une autre date en décembre et peut-être même seulement en janvier.

Yvon Michel au Stade OlympiqueC’est du moins ce que le promoteur Yvon Michel a laissé entendre jeudi lors d’un entretien avec TVA Sports. Il était alors questionné sur le fait que le télédiffuseur Showtime ait ciblé la date du 16 décembre, soit la même que celle réservée par le promoteur Eye of the Tiger Management qui prévoit pour sa part présenter via HBO un évènement impliquant David Lemieux à la Place Bell, à Laval. « Si c’est confirmé que David Lemieux se bat sur un gala de HBO le 16 décembre, on va choisir une autre date. Ça ne serait pas se rendre un service ni rendre un service aux fans de boxe au Québec que d’aller placer face à face deux grands évènements et faire déplacer la télé américaine pour deux gros évènements dans la même ville. Ça n’a pas de bon sens », a signalé Yvon Michel à TVA Sports.

À noter que l’entraîneur Marc Ramsay aurait pour sa part alors été forcé de choisir entre deux de ses protégés, soit Eleider Alvarez et David Lemieux.

Rappelons que le Conseil mondial de la boxe (WBC), en marge de son Congrès annuel tenu au début du mois d’octobre à Bakou, en Azerbaïdjan, a ordonné la tenue du combat de championnat du monde chez les mi-lourds entre Adonis Stevenson et Eleider Alvarez en décembre. Lors de son plus récent duel disputé au Centre Bell en juin dernier, Adonis Stevenson a stoppé Andrzej Fonfara dès le deuxième round. Pour sa part, Eleider Alvarez a vaincu consécutivement Lucian Bute et Jean Pascal lors de ses dernières présences sur le ring.

Le crochet de gauche – l’actu en bref

  • david LemieuxPuisqu’il en est question, il ne faudrait pas se surprendre que Camille Estephan, le président de la firme de promotion Eye of the Tiger Management, confirme cette semaine la tenue d’un duel le 16 décembre à la Place Bell de Laval, entre David Lemieux (38-3-0) et le champion du monde WBO chez les moyens, le Britannique Billy Joe Saunders (25-0-0). Rappelons que la WBO a ordonné la semaine dernière la tenue d’un combat entre les deux hommes. Bien que Saunders n’ait jamais boxé à l’extérieur de la Grande-Bretagne, il semble que le budget amené par le télédiffuseur HBO pourrait le convaincre de venir se battre en Amérique. « Les négociations vont bien. Curieusement, nous sommes plus avancés que nous pensions l’être à ce moment. Nous espérons pouvoir finaliser, dans les prochaines heures », a déclaré vendredi Camille Estephan à Radio-Canada.
  • L’Olympien français Christian Mbilli (6-0-0), un protégé du Groupe Yvon Michel, a passé le KO au troisième round à Martin Owono (7-17-2) le 12 octobre à Montpellier, en France.
  • Tony Luis 14 octobreL’aspirant mondial ontarien Tony Luis (25-3-0) a effectué avec succès la première défense de son titre NABA des poids légers en l’emportant par décision unanime des juges sur le gaucher mexicain Giovanni Straffon (14-3-1), le 14 octobre à Cornwall, en Ontario lors d’un évènement présenté par Liveco Boxing. « Mon adversaire m’a offert un moment difficile dans le round 6, mais mon expérience a prévalu et j’ai fait les ajustements pour reprendre le contrôle du combat et conserver ma ceinture », a-t-il expliqué dans un échange de courriels. Pour la suite, il aimerait affronter des adversaires tels que « Linares, ou tout autre candidat qui peut me rapprocher d’un combat pour le titre mondial, par exemple Félix Verdejo, Ray Beltran, Anthony Crolla ». Rappelons que Tony Luis a disputé un combat de championnat du monde intérimaire en Angleterre, face à Derry Mathews, en avril 2015. Il avait accepté le duel à quelques jours d’avis et s’est incliné par décision unanime des juges. Ce qu’il retient de cet affrontement est qu’il peut « faire passer une longue soirée à n’importe quel adversaire, dans n’importe quelles circonstances, à condition d’avoir un préavis approprié et un camp complet. Je suis une menace pour n’importe qui dans la division de 135 lbs ». Également sur la carte du 14 octobre à Cornwall, le super-léger de Lasalle, Mohamed Soumaoro (4-0-0), a enregistré la victoire par décision unanime des juges sur Alberto Bautista (6-8-0) du Mexique. Aussi, le poids lourd torontois Oleksandr Teslenko (11-0-0) a passé le KO au deuxième round à l’Américain du Texas Nick Guivas (14-9-2).
  • Le poids lourd Roumain Bogdan Dinu (17-0-0) qui a boxé un certain temps sous les couleurs d’InterBox, sera en action le 3 novembre à Buzau, en Roumanie. Ce sera également le cas de Flavius Biea (12-0-0), actuel champion WBA Continental et qui a livré quelques combats au Québec, et de Viorel Simion (21-2-0), un ancien champion IBF Intercontinental (2016), WBC International (2011-2013) et WBC Méditerranéen (2008-2009) qui a déjà combattu au Centre Bell. Les trois hommes feront face à des adversaires à confirmer.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils