Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

La boxe au fil de la semaine #176 – l’actualité vue par Richard Cloutier

Mathieu Germain et Simon Kean

Par Richard Cloutier

Mathieu Germain (12-0-0) affrontera l’Albertain Cam O’Connell (16-1-1) le 10 février au Centre Gervais Auto de Shawinigan. La seule défaite de celui-ci a été enregistrée en juin dernier lors d’un combat disputé contre l’Ontarien Tony Luis, lors d’un combat comptant pour le titre NABA. Cette fois, le gagnant du duel Germain-O’Connell pourrait devenir aspirant obligatoire au titre du Commonwealth de la WBC chez les super-légers, selon Eye of the Tiger Management.

Simon Kean le 10 févrierLe promoteur a dévoilé cette semaine les détails de cette carte dont la finale impliquera le poids lourd trifluvien Simon Kean (12-0-0). Celui-ci devrait défendre sa ceinture Intercontinentale de l’IBO et tenter lui aussi de devenir aspirant obligatoire au titre du Commonwealth de la WBC. À noter que Kean devait affronter l’Australien Solomon Haumono (24-4-2), mais ce dernier a annoncé sa retraite via sa page Facebook. Les possibilités de voir Simon Kean affronter Adam Braidwood sont donc de nouveau bien réelles, d’autant plus que Braidwood a la même gérante que Cam O’Connell, selon ce que souligne Le Nouvelliste.

Impliqué dans la demi-finale, Steven Butler (21-1-1) affrontera le Mexicain Uriel Gonzalez (16-3-1) dans un duel de 8 rounds chez les poids moyens. Rappelons que Gonzalez a perdu une décision partagée face à Francis Lafrenière en février 2017.
« Je vais faire avec Gonzalez ce que Lafrenière n’a pas été en mesure de faire. Je veux prouver que je suis le meilleur. J’ai un message à passer le 10 février », a lancé Butler sur les médias sociaux.

Steven Butler (à gauche) et Camille EstephanLa tenue d’un duel entre Butler et Lafrenière est évoquée depuis plusieurs mois, mais aucune entente n’est encore survenue entre les deux promoteurs. « Rixa Promotions n’a reçu aucun contrat de la part de EOTTM », a indiqué à son tour sur les médias sociaux le promoteur de Lafrenière, qui évoque plutôt une offre de bourse. « Personne ne fuit ce combat. Nous pensons simplement que Francis vendra pour beaucoup plus que ce qu’il s’est fait offrir, alors nous avons fait une offre plus alléchante à votre organisation pour vous avoir sur notre gala ».

Quant au reste de la carte du 10 février, les amateurs verront à l’œuvre Clovis Drolet (4-0-0), Vincent Thibault (2-0-0), Kim Clavel (1-0-0), François Pratte (5-0-0), et Jordan Balmir (7-0-0). En lever de rideau, la nouvelle recrue d’Eye of the Tiger Management, Raphaël Courchenes, fera ses débuts professionnels.

Le crochet de gauche – l’actu en bref

  • C’est ce samedi 20 janvier que le boxeur de Chicoutimi, Francy Ntetu (17-1-0), affrontera l’Américain de Brooklyn Marcus Browne (20-0-0) au Barclays Center de New York. Ntêtu a obtenu la victoire par TKO au quatrième round lors de son seul combat de 2017, disputé à Verona, dans l’État de New York. Browne, pour sa part, un gaucher toujours invaincu et classé mondialement, a notamment obtenu des victoires sur Gabriel Campillo, Thomas William Jr et, lors de son dernier combat en juillet dernier, Sean Monaghan.
  • Eleider Alvarez Yvon MichelAlors que le WBC a ordonné la tenue d’un duel entre Eleider Alvarez (23-0) et Oleksandr Gvozdyk (14-0), le Montréalais d’origine colombienne a confirmé qu’il renonçait à ce combat. Alvarez est aspirant obligatoire au titre mondial WBC des mi-lourds depuis 2015. Le tenant du titre, Adonis Stevenson (29-1-0), doit pour sa part affronter Badou Jack (21-1-3), selon ce qu’a ordonné le WBC. « Aucune raison logique d’encore se battre pour le statut d’aspirant obligatoire. [Eleider Alvarez] est numéro un par son mérite. Son but est d’affronter le champion », a écrit sur les médias sociaux le promoteur d’Alvarez, Yvon Michel. «Storm Alvarez a remporté trois combats éliminatoires et a des victoires sur des aspirants WBC actuels classés 9e, 10eet 12e [Jean Pascal, Lucian Bute, Isaac Chilemba]. Alvarez s’est tassé une seule fois et n’a pas reçu d’argent pour ça.», a cité La Presse.
  • L’ancien champion du monde Zab Judah (43-9-0) sera en action le 27 janvier à Calgary, où il affrontera Noel Mejia Rincon (21-13-1), un Mexicain qui a disputé plusieurs combats au Québec. Lors ce de gala, Alvin Tam (13-6-0), l’ancien champion WBC Asian qui s’est incliné en 2015 contre Roody Pierre-Paul, fera face à Arturo Garcia Lajuno (9-11-0).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *