Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

La boxe au fil de la semaine #186 – l’actualité vue par Richard Cloutier

Raynald Boisvert et Steven Butler

Par Richard Cloutier

C’est ce samedi 31 mars que Steven Butler (22-1-1) disputera son second combat contre l’Américain Jaime Herrera (15-5-1) au Casino de Montréal, lors d’un gala organisé par Eye of the Tiger Management. Rappelons que lors de leur premier affrontement, en juin 2015, les deux hommes avaient fait match nul. Cette fois, le titre vacant IBO Internationale chez les poids moyens sera à l’enjeu.

Le promoteur n’ayant pas encore confirmé la sous-carte au moment de mettre en ligne, il est difficile d’évoquer les combats qui seront présentés. Selon 12Rounds.ca, l’Olympien et actuel champion WBO International, IBF Internationale et WBC Continental des Amériques, Custio Clayton (13-0-0), fera face au gaucher hongrois Gabor Kovacs (28-9-1), qui est titulaire de la couronne UBO Européenne. Pour sa part, le poids lourd Adam Braidwood (11-1-0) a affirmé plus tôt cette semaine au Victoria Sports News qu’il fera face au Mexican Jesus Manuel Paez (9-4-0). Ce duel doit préparer Braidwood à son combat contre le Trifluvien Simon Kean prévu pour juin. « Je cherche à combattre des gars qui boxent comme Keane, a-t-il en substance. Nous l’avons regardé (Huerta) l’été dernier. Il est bon, il est dur comme de nombreux combattants mexicains et il lance une belle variété de coups. Je vais utiliser ma puissance, ma vitesse et mes outils pour l’assommer ».

affiche 31 mars butler Herrera

Samedi, les amateurs devraient aussi voir en actions le super-moyen Erik Bazinyan (17-0-0), qui a détenu en 2016 la couronne mondiale WBO Youth, de même que Batyr Jukembayev (11-0-0), titulaire de la ceinture IBO Internationale. Ce sera aussi le cas d’Ablai Khussainov (7-0-0), Raphael Courschesne (1-0-0) et Artur Ziatdinov (3-0-0).

Le crochet de gauche – l’actu en bref

  • Jordan Balmir Frank CotroniJordan Balmir (9-0-0) a défait Francesco Cotroni Jr (12-10-1) par décision unanime des juges, samedi à la Tohu, dans le principal combat du gala présenté par Rixa Promotions. Tandis que Balmir devrait être impliqué dans un « combat d’envergure » dans les prochaines semaines, selon ce qu’il a affirmé à L’Express de Drummondville, Frank Cotroni Jr a confirmé qu’il avait disputé son dernier combat de boxe. « La décision était prise avant de monter sur le ring », a-t-il dit après l’affrontement. Aussi, Roody Pierre-Paul (16-3-2) a dû se contenter d’un verdict nul face à Jesus Laguna (22-11-3). L’un des combats les plus enlevants de la soirée fut sans contredit le duel opposant le gaucher Jan Michael Poulin (3-1-2) à Jean Michel Bolivar (3-1-0). Celui-ci s’est retrouvé au tapis au quatrième round et Poulin l’a emporté par décision unanime. Notons les victoires de Golden Garcia (11-0-1) par TKO au septième round. De Mohamed Soumaoro (5-0-0) par décision unanime des juges. De Kevin Menoche (2-0-0) par KO au deuxième round sur le Montréalais Samuel Vasquez (1-4-0). Dans un duel de lourd-légers, Tommy Houle (2-0-0) de Joliette l’a emporté par décision unanime sur l’Ontarien Marco Parente (1-3-1). Le super-léger montréalais John Dangako (1-0-0) a remporté une décision unanime sur Patrick Lafleur (1-2-1), un natif de Sherbrooke. Le Roumain d’origine, Bruno Bredicean (11-0-0), a obtenu un gain par décision unanime des juges sur le Mexicain Eliud Melendez Rocha (14-10-2). Finalement, Adam « Danger » Ayoub (0-0-1) a fait combat nul avec l’Ontarien Alex Ebanks (1-3-1).

  • Jean Pascal de dosIl a beaucoup été question de Jean Pascal (32-5-1), cette semaine. Un éventuel combat au Québec plairait en effet beaucoup aux amateurs, cela ne fait aucun doute. Rappelons que l’ancien champion du monde WBC chez les mi-lourds a annoncé sa retraite après avoir battu le prospect Ahmed Elbiali (16-1-0), à Miami, en décembre dernier. Pour avoir couvert la plupart de ses combats professionnels, incluant son tout premier au Club Soda en 2005, je serais également très heureux de le revoir en action, mais dans la mesure où il serait opposé à un boxeur d’expérience. Il serait dommage, en effet, de ne pas lui offrir une dernière occasion de nous montrer sa pugnacité et son talent, et c’est bien connu : un boxeur est aussi bon que son adversité lui permet de l’être.

  • Arslanbek MakhmudovLa saga entourant la mise sous contrat du poids lourd russe Arslanbek Makhmudov (1-0-0) s’est finalement conclue cette semaine. InterBox a effectivement confirmé sa venue au sein de son écurie. Entraîné par Marc Ramsay, Makhmudov boxera dès le 7 avril au Centre Vidéotron de Québec. Rappelons que le Groupe Yvon Michel (GYM) avait affirmé, il y a deux semaines, avoir mis le poids lourd sous contrat. Arslanbek Makhmudov, qui a fait ses débuts professionnels le 8 décembre 2017 à Toronto, est invaincu en World Series of Boxing (WSB) où il a évolué à compter de 2012.

  • Mazlum Akdeniz

    Le Montréalais Mazlum Akdeniz (4-0-0) a défait Cristian Rodrigo Gonzalez (7-11-1) le 24 mars lors d’un gala présenté à Toronto par Liveco Boxing. Akdeniz doit remonter sur le ring le 27 avril, en Angleterre. Le nom de son adversaire n’est pas encore connu. Quant au gala présenté au Metro Toronto Convention Centre par Liveco Boxing, il a pour le moins laissé les amateurs sur leur appétit. En effet, les deux combats principaux, qui devaient respectivement impliquer Steve Rolls et Zsolt Daranyi Jr., ont été retranchés de la carte à la dernière minute. Au moment de mettre en ligne, on ignore encore les raisons expliquant ces retraits.

  • L’Albertain Ryan Ford (14-3-0) s’est incliné par décision unanime des juges, samedi soir à Krasnodar, en Russie, devant Andrey Sirotkin (15-0-0). Selon les différents comptes rendus récoltés sur le web, il s’agirait d’une décision plutôt douteuse. Le combat aurait notamment été marqué par deux arrêts liés à un bris du ring.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *