Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

La boxe au fil de la semaine #203 – l’actualité vue par Richard Cloutier

Kovalev-Alvarez

Par Richard Cloutier

Le Montréalais d’origine Colombienne Eleider Alvarez (24-0-0) est devenu champion du monde unifié WBO et IBA chez les mi-lourds, ce samedi au Hard Rock Hotel & Casino d’Atlantic City, en stoppant Sergey Kovalev (32-3-1) au septième round. Alvarez a mené son combat au bout du jab avant de faire chuter Kovalev à trois reprises, forçant l’arbitre à mettre un terme au duel disputé à guichet fermé et télédiffusé par HBO.

Lucian Bute au sol face à Eleider AlvarezEleider Alvarez, 34 ans, un Olympien, avait gagné en notoriété parmi les amateurs de boxe du Québec au cours des derniers mois en défaisant tout à tour Lucian Bute et Jean Pascal. Invaincu, il comptait néanmoins avant cette victoire sur Kovalev quelques victimes intéressantes à sa fiche, dont Edison Miranda, Ryno Liebenberg et Isaac Chilemba. Toutefois, avec cette victoire spectaculaire, il a ouvert les yeux de toute l’industrie, et c’est d’autant intéressant lorsqu’on examine le manque de considération avec lequel il a été traité au cours des mois et des années pendant lesquelles il a été aspirant obligatoire au titre mondial de la WBC, détenu par Adonis Stevenson. Détenteur du titre Silver de la WBC depuis octobre 2014, il n’aura finalement jamais pu faire valoir la nature « obligatoire » de cette ceinture et combattre pour le titre mondial. Pour ceux qui veulent en savoir davantage sur le parcours tout en résilience d’Alvarez, la journaliste Diane Sauvé de Radio-Canada a préparé un topo fort intéressant, à voir ou revoir.

Sergey Kovalev s’est pour sa part excusé auprès de ses fans, au lendemain de sa défaite. Dans une vidéo diffusée sur les médias sociaux, tournée depuis l’hôpital où il se trouve sous observation, il confirme être en santé et avoir hâte de retrouver sa famille. Une clause de combat revanche est stipulée au contrat, puisque la défense de Kovalev était optionnelle. À la suite du combat, le promoteur de Kovalev ne semblait toutefois pas certain de vouloir faire jouer cette clause, bien que le boxeur Russe menait aux points sur la carte des juges avant d’être terrassé. Une décision doit être prise dans les 60 jours.

https://www.facebook.com/thekrusher/videos/1002865706551621/?t=7

Eleider Alvarez prendra un peu de repos avant de faire le point avec son équipe pour la suite des choses. Il faut dire que les options ne manquent pas, puisque la division des mi-lourds est riche en talent. Pensons à des boxeurs tels que Joe Smith Jr, Marcus Browne et Badou Jack, par exemple. Comme il serait surprenant de voir rapidement un combat revanche Kovalev-Alvarez se concrétiser, nous aurons sans doute l’occasion de voir Alvarez effectuer une défense optionnelle de son titre. Pour Adonis stevenson Oleksandr Gvozdyckce qui est d’un éventuel combat d’unification contre Adonis Stevenson, rappelons que celui-ci doit combattre le champion WBC intérimaire, Oleksandr Gvozdyck, en novembre prochain, à moins qu’il ne parvienne à s’engager plutôt dans un deuxième combat contre Badou Jack.

Le crochet de gauche – l’actu en bref

  • Jean Pascal a l'entrainementSelon le Journal de Montréal / TVA Sports, Jean Pascal (33-5-1) serait en pourparlers avec la promotrice Kathy Duva pour un éventuel combat contre Sullivan Barrera (21-2-0), dont le « gagnant pourrait avoir la possibilité de se mesurer au champion WBA Dmitry Bivol en 2019 », indique-t-on, les deux boxeurs figurant dans le top 10 de cette organisation. Bivol a défait Isaac Chilemba samedi, en sous-carte de Kovalev-Alvarez. La tenue d’un éventuel combat Pascal-Barrera est toutefois loin d’être attachée puisque ce dernier doit d’abord soigner une blessure à un oeil, blessure qui l’a d’ailleurs empêché de combattre samedi soir.
  • Si comme moi vous avez profité des dernières semaines pour prendre des vacances, voici un tour d’horizon de la récente actualité. Selon toute vraisemblance, David Lemieux (39-4-0) fera face à l’Irlandais Gary O’Sullivan (28-2-0) lors de son prochain combat. C’est du moins ce qu’il a affirmé sur les réseaux sociaux : « Il était à peu près temps @spike_osullivan. Tu en as mis du temps pour accepter. Nous avons un combat, mesdames et messieurs ». Le duel pourrait être présenté dès le 15 septembre à Las Vegas, en sous-carte du combat qui opposera Gennady Golovkin à Saul Alvarez. Rappelons que O’Sullivan a combattu à la Place Bell, à Laval, en décembre 2017, lors de la défaite de David Lemieux aux mains de Billy Joe Saunders.  
  • Affiche Pascal-bosséPuisqu’il est question de Jean Pascal (33-5-1), rappelons que sans surprise, il a stoppé Steve Bossé (1-1-0) le 20 juillet à la Place Bell à Laval. Il faut saluer le courage de Bossé qui a encaissé vraiment beaucoup de solides coups. Le duel s’est terminé par TKO au huitième round. La championne NABF des super-mi-moyens, Marie-Ève Dicaire (13-0-0), a défait pour une deuxième fois la Mexicaine Alejandra Ayala (9-4-0) par décision unanime des juges. Roody Pierre-Paul (16-4-2) de Terrebonne s’est fait surprendre par le Roumain Oszkar Fiko (32-25-1) qui l’a emporté par décision majoritaire. Jordan Balmir (10-0-0) de Drummondville a passé le KO au deuxième round à l’Allemand Vito Vendetta (12-5-1). Le Lavallois Whitney Baille (6-0-0) a obtenu un gain par décision unanime sur le Mexicain Victor Hugo Lorenzo (9-4-0). Jean-Michel Bolivar (4-1-0) de Pointe-Calumet l’a emporté par TKO au troisième round sur Michael Cyr (1-1-0) de Drummondville. Finalement, le partenaire d’entraînement de Steve Bossé, Yan Pellerin (2-1-0), a été surpris par Fernando Galvan (3-1-0), qui a enregistré la victoire par décision unanime des juges.
  • Jordan Balmir l'emporte par KOJordan Balmir (10-0-0) a su monétiser sa présence à la Place Bell le 20 juillet dernier. À la suite de sa victoire, ce dernier a lancé un défi à Steven Butler (24-1-1) qui l’a relevé aussitôt. Les deux hommes se battront vraisemblablement le 6 octobre au Centre Vidéotron à Québec. Butler est l’actuel champion international de l’IBO. C’est le poids lourd de Trois-Rivières, Simon Kean (15-0-0), qui sera la tête d’affiche du gala qui sera présenté le 6 octobre au Centre Vidéotron. Eye of the Tiger Management dévoilera les détails de cette carte, de même que l’identité du rival de Kean, lors d’une conférence de presse prévue le mardi 7 aout à 11h00 au Centre Vidéotron. Lors de son dernier combat, en juin à Shawinigan, Simon Kean a obtenu une victoire spectaculaire face à Adam Braidwood.
  • Erik Bazinyan et Francy NtetuEye of the Tiger Management a aussi confirmé au cours des derniers jours que le duel qui opposera Erik Bazinyan (20-0-0) à Francy Ntetu sera présenté le 13 octobre au Cabaret du Casino de Montréal. Une conférence de presse est prévue le mercredi 8 août à 11h00 au Casino afin de dévoiler les détails relatifs au gala. Baznian est l’actuel champion NABO chez les super-moyens.
  • L’Olympien français Christian Mbilli (11-0-0) a passé le KO au cinquième round au Mexicain Ramon Aguinaga (13-1-0), le 27 juillet lors d’un gala présenté à Le Cannet, en France. Le protégé du Groupe Yvon Michel a ainsi défendu avec succès son titre jeunesse des poids moyens du WBC, récolté en mai dernier à Toronto.
  • Le mi-lourd de Longueuil Terry Osias (5-0-0) affrontera le local Aaron Crawley (3-2-0) le 8 septembre à Bridwater, en Nouvelle-Écosse. Sur la même carte, la Montréalaise Jessica Camara (4-1-0) tentera de renouer avec la victoire en affrontant l’Américaine Chevelle Hallback (30-8-2), une ancienne championne IBA. Aussi, Stuart McLellan (24-2-3) fera face à Hector Camacho Jr (58-7-1).
  • Steve Claggett PeterL’Albertain Steve Claggett (27-5-1) a de nouveau fait sa marque en défaisant Petros Ananyan (13-1-2) le 28 juillet au Powerade Centre de Brampton, en Ontario. Claggett s’est par le fait même emparé du titre IBF International des super-légers de Ananyan. Il avait aussi joué ce tour à Yves Ulysse Jr. en octobre 2017.
  • Eye of the Tiger Management a procédé à quelques signatures au cours des dernières semaines. Outre le Trifluvien François Pratte (6-0-0), TVA Sports évoque Kaemy Savoie, lui aussi de Trois-Rivières, de même que le gaucher Russe Artem Oganesyan (6-0-0), médaillé d’or chez les amateurs lors des mondiaux 2015.
  • Les amateurs de boxe ont rendez-vous le samedi 11 août au Beachclub de Pointe‐ Calumet alors que se déroulera la troisième édition du Festival de boxe sur la plage, dédié au développement de la relève, à l’épanouissement et à la promotion de la boxe québécoise. L’événement, qui se veut familial, est parrainé cette année par le président d’Interbox, directeur général d’EOTTM et propriétaire du Gym Addiction, Antonin Décarie. Plus de seize combats de boxe olympique figurent au programme, ainsi que de l’animation, des jeux et plusieurs invités spéciaux dont un grand nombre de boxeurs professionnels. Les portes ouvriront dès 10h, la pesée des boxeurs à 11h, et premier son de cloche à 13h. Des informations sont disponibles sur la page Facebook du Festival de boxe sur la plage.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *