Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

La boxe au fil de la semaine #211 – l’actualité vue par Richard Cloutier

Simon Kean sur le ring

C’est ce samedi 6 octobre au Centre Vidéotron à Québec que le poids lourd trifluvien Simon Kean (15-0-0) affrontera l’Ontarien Dillon Carman (13-3-0) dans le principal combat de la soirée de boxe présentée par Eye of the Tiger Management. Les deux hommes se sont déjà fait face chez les amateurs et Kean défendra alors son titre WBC Francophone, tandis que la ceinture NABA sera aussi à l’enjeu. En prévision de ce combat, Simon Kean a notamment invité l’aspirant mondial français Johann Duhaupas (37-5-0), qui a notamment affronté Deontay Wilder en combat de championnat du monde.

Dans la demi-finale, Steven Butler (24-1-1) fera face au Drummondvillois Jordan Balmir (10-0-0) dans un duel impliquant la ceinture vacante WBC Francophone des poids moyens. Balmir avait défié Butler à la suite de sa victoire face à Vito Vendetta en juillet dernier et il croit fermement qu’il causera la surprise : « Dans la vie, je reste debout. Est-ce que Steven réussira à garder la cadence pendant 10 rounds? Je connais déjà la réponse. Je suis un sac à surprise et je vous promets un combat mémorable ». Butler, pour sa part, mentionne : « Mon équipe et moi avons poussé l’entraînement à un autre niveau, tant en conditionnement, qu’en musculation ou en boxe maintenant qu’on a décidé de s’établir à 160 lb. Je me sens donc plus fort que jamais physiquement, mais aussi mentalement ». Le boxeur de 23 ans ajoute : « Je vous garantis que Balmir va regretter de m’avoir lancé le défi parce que j’ai l’intention de lui faire payer très cher! » 

Simon Kean 6 octobre afficheBatyrzhan Jukembayev (13-0-0), actuel champion WBC Continental des Amériques et IBO International, affrontera pour sa part le Mexicain Patricio Moreno (20-2-0), un ancien champion WBC FECOMBOX intérimaire.

En sous-carte, Andranik Grigoryan (7-0-0) affrontera l’Argentin Kevin Leonel Acevedo (15-1-2). Vincent Thibault (6-0-0) fera face à Sergio de Leon (9-3-0). Clovis Drolet (6-0-0) sera opposé au Bulgare Evgeni Borisov (3-1-1). Sébastien Roy (4-0-0) boxera contre Mario Bedolla Orozco (2-1-1). Au total, 10 combats figurent sur la carte, incluant les débuts professionnels de Yannick Parent et Keamy Cloutier, et la nouvelle recrue d’EOTTM Artem Oganesyan (6-0-0), un champion de Russie et médaillé d’or au Championnat du monde olympique en 2012.

Un entraînement public est prévu le mercredi 3 octobre à 17h au Centre Vidéotron, en marge du match des Remparts. Quant à la pesée officielle, elle se déroulera le vendredi, 5 octobre à compter de midi au Laurier Québec, dans l’aire de restauration (3e étage).

Le crochet de gauche – l’actu en bref

– Le champion NABA Canada des poids moyens, Patrice Volny (12-0-0) l’a emporté par décision unanime des juges sur l’Albertain Albert Onolunose (23-2-1), le 29 septembre à Cornwall. Volny est devenu champion unifié NABA et NABO des poids moyens. L’ancien aspirant mondial Dierry Jean (30-2-1) a pour sa part obtenu sa trentième victoire en stoppant au sixième round le Mexicain Abraham Gomez (28-17-1). Le Montréalais Mazlum Akdeniz (6-0-0) a défait le Mexicain Victor Manuel Campos (6-7-0) par décision unanime des juges.

Artur Beterbiev Champion IBFLe Montréalais d’origine russe Artur Beterbiev (12-0-0) effectuera la première défense de son titre mondial IBF des mi-lourds ce samedi 6 octobre à Chicago. Beterbiev affrontera pour l’occasion le Britannique Callum Johnson (17-0-0). « Je respecte tous les aspirants. Callum est invaincu et a remporté de belles victoires. Ce sera un duel explosif », a témoigné Beterbiev en point de presse. Il s’agira pour lui d’un second combat de boxe disputé à Chicago.

David Theroux l'emporte en Roumanie– Le super-léger de Sorel David Théroux (13-3-0) est devenu agent libre cette semaine, après avoir refusé de quitter son entraîneur, Stéphan Larouche, comme le lui demandait le promoteur Eye of the Tiger Management. Rappelons que le promoteur de boxe a coupé les ponts avec Larouche, qui entraînait plusieurs pugilistes de l’écurie, dont Erik Bazinyan. « Comme tout le monde, j’ai reçu l’appel de Camille, mais j’ai refusé sa demande. On m’a libéré par la suite », a témoigné Théroux dans un entretien avec le Journal de Montréal. Théroux, qui s’est fracturé la main lors de son dernier combat, qu’il a perdu par décision majoritaire, en décembre 2017. Théroux, qui a repris l’entraînement, espère renouer avec la compétition avant la fin de l’année 2018 ou au cours de l’année 2019.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *