Boxe québécoise pour tous les amateurs de boxe francophones – 12rounds.ca

Le retour de Punching Grace

Par Jean-Luc Autret

Demain soir, les amateurs de boxe auront droit à un double retour. Bien sûr, nous vous avons déjà parlé du retour de la boxe au Colisée Cardin de Sorel-Tracy, mais c’est aussi la remise en service de Punching Grace (http://punchinggrace.com/fr/), un service de diffusion via internet à coût aussi modique que 19,95$. Le co-promoteur de la soirée, Camille Estephan, a bien voulu nous parler un peu plus de ce service unique au Québec.

Objectifs : qualité et visibilité

David Théroux le 21 novembreLa compagnie Eye of The Tiger Management est très active depuis un peu plus de deux ans. En fait, le gala de vendredi  est la quinzième carte de boxe présentée par la jeune organisation qui a grandi très rapidement depuis 2012.

Le promoteur et gérant de nombreux boxeurs a mis en place ce service dans le but qu’un plus grand nombre d’amateurs puissent voir les performances de ses protégés. « L’une de mes priorités à chacun de mes galas est d’offrir des combats équilibrés et spectaculaires. Punching Grace a été créé parce que nous sommes conscients que ce n’est pas tout le monde qui peut se déplacer un vendredi soir à Sorel pour voir de la boxe. Le coût est très peu dispendieux pour la qualité du spectacle et la qualité de l’image », affirme celui qui est reconnu pour offrir à ses boxeurs des opposants de qualité qui peuvent même aller jusqu’à les vaincre.

Bien conscient de l’importance que prendra dans les prochaines années la télévision par internet appelé « smart TV », Camille Estephan a créé au début de l’année Punching Grace. « Dans cinq ans, le marché de la télé ne sera plus le même avec les possibilités qu’offre internet. Nous sommes audacieux et  souhaitons offrir aux amateurs une expérience incomparable, un peu comme s’ils étaient assis dans le ring. De plus, la qualité est du HD, ce qui permet aux fans de voir la boxe encore mieux qu’avant », ajoute-t-il. Loin d’être un projet trop avant-gardiste, Punching Grace est dans la mouvance des Apple TV et Netflix; même HBO a annoncé récemment qu’ils allaient présenter des séries exclusives via internet.

En plus de proposer des galas de boxe, le service Punching Grace va offrir prochainement des vidéos exclusifs sur les boxeurs d’Eye of The Tiger Management. Un documentaire de 25 minutes sur Steven Butler est présentement en montage et sera disponible d’ici peu. « Nous travaillons sur différents projets parce que nous ne voulons pas nous limiter seulement à nos cartes de boxe. Les amateurs auront un important plus value avec Punching Grace dans les prochains mois », promet Camille Estephan.

À surveiller ce vendredi

La soirée à Sorel-Tracy offre six combats très intéressants impliquant deux premières importantes. Tout d’abord, c’est la première occasion pour les amateurs de la région du « Survenant » de voir chez eux le boxeur aux mains d’acier, David Théroux (3-0-0, 2 KO). Nous avons discuté récemment avec le protégé de Pierre Bouchard et de Stéphan Larouche.

Mick gadbois à SorelDe plus, le boxeur de St-Hyacinthe, Mick Gadbois (12-0-2, 4 KO) participe à son premier duel d’une durée de dix rounds. Il s’agit d’une étape très importante pour celui qui vise les rangs mondiaux en 2015. Rappelons que cet automne, le protégé de Marc Seyer se préparait à se battre pour le titre vacant NABA face à l’Ontarien Steven Wilcox, mais une blessure à ce dernier a fait avorter le projet. Il semble bien que les deux hommes pourraient se croiser dès le printemps prochain.

Le jeune et flamboyant Steven Butler participe à son huitième combat en huit mois chez les pros. Très actif sur le ring et maintenant sur les réseaux sociaux, le protégé de Rénald Boisvert est en train de se constituer une importante base de supporteurs. Le jeune homme de 19 ans a eu l’opportunité de faire ses preuves autant à Pointe-Claire, à Gatineau, au Centre Bell qu’au Mont-Saint-Hilaire et maintenant à Sorel-Tracy. Il semble fort probable qu’il sera de retour sur le ring le 6 décembre.

De plus, le populaire Guillaume Coudé, membre des Éperviers de Sorel-Tracy depuis quatre ans, va enfiler ses gants de boxe pour le plus grand plaisir des amateurs de bagarres. On retrouve aussi sur la carte Ayaz Hussain, qui est déjà rendu aux combats de six rounds, et Will Madera, qui a fracturé la mâchoire de son rival le 23 septembre dernier au Casino de Montréal. Enfin, ce gala est aussi particulier parce que l’expérimenté homme de radio Jacques Thériault fera la description sur Punching Grace. Il sera accompagné à l’analyse par Antonin Décarie, lui qui soigne toujours quelques petits bobos.

Et Schiller Hyppolite ???

Nous ne pouvions pas discuter avec Camille Estephan de ce gala sans revenir sur le retrait de Schiller Hyppolite (13-1-0, 9 KO). L’incapacité de rentrer au Canada du Mexicain Alan Campa (10-1-0, 7 KO) a forcé le promoteur à chercher des alternatives de qualité considérant que les titres IBF International et WBC Continental des Amériques auraient été en jeu contre Campa. Évidemment, le Saguenéen Francy Ntetu (13-0-0, 3 KO) figurait dans le haut de sa liste.

« Nous avons fait une offre très avantageuse au clan de Francy pour qu’il remplace Campa, mais il a refusé pour une question de poids. Nous l’avons relancé en vue de la carte du 6 décembre, mais il a encore une fois décliné un duel avec Hyppolite. C’est bien mystérieux, pourtant c’est lui qui a remporté le premier combat et il aurait eu l’opportunité de se classer mondialement en cas de victoire », de conclure Camille Estephan.

Loin d’être découragé par les refus du protégé de Greg Leon et de Lou DiBella, Hyppolite pourrait bien devenir l’alternative au retrait de Lucian Bute pour la carte du 6 décembre. L’actuel 15e aspirant à l’IBF à 168 livres va-t-il affronter l’Argentin Roberto Bolonti ? Nous devrions avoir des nouvelles d’InterBox la semaine prochaine.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils