Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

L’invasion des champions britanniques

Grande Bretagne

Par Martin Fournier

Dans les 17 catégories de poids en boxe professionnelle actuellement, des poids lourds aux poids pailles, reconnus par les quatre fédérations majeures de boxe professionnelle, WBA, WBC, WBO et IBF, on dénombre actuellement 13 champions du monde britanniques avec au moins un titre sur 66, soit un pourcentage de 18%, équivalent à près d’un boxeur sur cinq. À noter que sur ce nombre, deux titres sont vacants soit les couronnes WBO des poids pailles et IBF des légers. Un palmarès très éloquent, il va sans dire.

En guise de comparaison avec les autres pays, on retrouve actuellement 9 champions du monde américains avec 2 portoricains; 8 mexicains; 5 japonais; 4 philippins; 3 russes; 2 thaïlandais et 2 cubains; 1 suédois; 1 canadien; 1 polonais; 1 allemand; 1 ukrainien; 1 monténégrin; 1 dominicain; 1 panaméen; 1 nicaraguayen; et 1 kazakh avec Golovkin avec au moins un titre. Voici donc la mosaïque des champions du monde de boxe actuels pour les 17 catégories de poids.

Tyson Fury et Anthony Joshua chez les lourds

Tyson Furys Anthony JoshuaCommençons par la catégorie des poids lourds où on retrouve actuellement Tyson Fury qui détient les titres WBA et WBO des lourds suite à sa victoire contre Vladimir Klitschko en novembre 2015. Le combat revanche tant attendu aura lieu le 29 octobre à Manchester, la ville de naissance de Fury. Son compatriote Anthony Joshua, médaillé d’or à Londres, est devenu champion IBF le 9 avril 2016 en battant aisément l’américain Charles Martin, puis il a vaincu Dominic Breazeale en sept rounds en juin. Il sera de retour sur le ring le 26 novembre dans le même amphithéâtre que Fury-Klitschko 2.

Tony Bellew, champion WBC

Bellew FloresPour les lourds-légers, Tony Bellew est devenu champion WBC le 29 mai 2016 en battant Grigory Drozd par TKO au 3e round. À noter que Bellew avait perdu contre Adonis Stevenson en novembre 2013 à Québec par TKO au 6e round chez les mi-lourds. Le 15 octobre, il fera face à B J Flores à Liverpool, l’américain est présentement son 14e aspirant.

James DeGale évidemment à 168 livres

James DeGale Chez les super-moyens, James DeGale est champion IBF depuis mai 2015 en défaisant à Boston Andre Direll alors que le titre était vacant. Depuis, il a défendu sa couronne contre Lucian Bute et le mexicain Rogelio Medina. Cet automne, il devrait se battre à Vegas contre Badou Jack dans un combat d’unification IBF-WBC et le vainqueur ajoutera le titre The Ring à sa collection. Soulignons que le médaillé d’or de 2008 ne se bat plus dans son pays d’origine depuis qu’il est champion.

Billy Joe Saunders, chez les poids moyens

Dans la catégorie des poids moyens dominé par l’exceptionnel Gennady Golovkin, Billy Joe Saunders détient le titre WBO qu’il a remporté face à l’irlandais Andy Lee en décembre 2015. Le boxeur de 26 ans devait faire la demi-finale de Canelo-Smith à Dallas, mais il a changé d’avis. On ignore qui sera le prochain rival du gaucher de 27 ans et où aura lieu le duel, mais David Lemieux aimerait beaucoup l’affronter dans les prochains mois. Dans ce sens, Lemieux sera opposé le 22 octobre à un gaucher argentin.

Liam Smith à 154 livres

Canelo SmithChez les super mi-moyens, on retrouve Liam Smith avec une fiche de 23 victoires et une nulle qui défendra son titre WBO contre nul autre que Saul Alvarez le 17 septembre prochain à Dallas au stade des Cowboys. Champion depuis octobre dernier, ses deux premières défenses se sont terminés rapidement; Jimmy Kirain Kelly (TKO7) et Predrag Radosevic (KO2). Smith ne s’est jamais battu à l’extérieur de son pays d’origine. Habitué de se battre à Liverpool ou à Manchester, comment réagira-t-il face à une foule hostile remplie jusqu’à possiblement 80 000 fans de Canelo?

Kell Brook, le tombeur de Bizier et Dan

Dans la catégorie des mi-moyens, Kell Brook, le tombeur de Kevin Bizier et Jo Jo Dan, détient une fiche immaculée de 36 victoires en autant de combats dont 25 par KO et il est le détenteur de la couronne IBF depuis août 2014. Il sera impliqué dans un duel de titans le 10 septembre contre Gennady Golovkin, combat prévu toutefois chez les poids moyens.

Gennady-Golovkin-vs.-Kell-Brook

Ricky Burns à 140 livres

Ricky BurnsChez les super-légers, Ricky Burns avec une fiche de 40 victoires en 46 combats est le champion WBA depuis le 28 mai 2016. Il en est à son troisième règne en tant que champion du monde. Il fut champion du monde WBO chez les super-plumes de 2010 à 2011 et chez les légers de 2012 à 2014. Le 7 octobre, il sera de retour à Glasgow face au Biélorusse Kiryl Relikh son aspirant no 1. 

Anthony Crolla et Terry Flanagan chez les légers

Au niveau des poids légers, deux britanniques détiennent deux ceintures. Anthony Crolla avec une fiche de 31 victoires en 38 combats est champion WBA depuis novembre 2015. Le 24 septembre prochain au Manchester Arena, il affrontera l’expérimenté Jorges Linares. Le duel impliquera les titres WBA, WBC Diamond et The Ring. 

Crolla Linares

La couronne WBO appartient actuellement à Terry Flanagan qui est champion du monde depuis le 11 juillet 2015. Il est invaincu avec 30 victoires dont 12 par KO et il a déjà défendu son titre à trois reprises. Le gaucher de Manchester a notamment accepter d’affronter à Liverpool Derry Matthews, un pugiliste originaire de la ville des Beatles.   

Carl Frampton et Lee Selby à 126 livres

Chez les poids plumes, Carl Frampton a causé une surprise à Brooklyn en conquérant le titre WBA le 30 juillet dernier contre le mexicain Léo Santa Cruz. Frampton avait déjà été détenteur de la couronne IBF des super-coqs de 2014 à 2016 et de la WBA en 2016.

Lee Selby est le détenteur de la couronne IBF depuis le 30 mai 2015. Il possède une fiche de 23 victoires et une seule défaite en tout début de carrière. Le boxeur de 29 ans a défendu son titre à deux reprises, soit contre Fernando Montiel (DU12) et Eric Hunter (DU12).

Lee Haskins, chez les coqs

Pour terminer dans la catégorie des 118 livres, on retrouve Lee Haskins, qui est champion IBF depuis le 14 mai 2016. Il défendra son titre le 10 septembre à Londres en demi-finale de Golovkin-Brook. Son rival est l’anglais Stuart Hall, actuellement son aspirant obligatoire. Il s’agit d’un combat revanche, Haskins avait remporté une décision unanime de 12 rounds en 2012.  Le champion est un gaucher de 32 ans qui détient un dossier de 33 victoires en 36 combats.

Somme toute, suite à ce décompte, on retrouve un ou des champions du monde britanniques dans les catégories de poids suivants : lourds; lourds-légers; super-moyens; moyens; super mi-moyens; mi-moyens; super-légers; légers; plumes et coqs.

On ne retrouve donc actuellement les champions britanniques concentré dans 7 divisions de poids sur les 17. Soulignons les catégories des lourds avec 2 champions et trois titres, Tyson Fury et Anthony Joshua, chez les légers avec 2 champions, Anthony Crolla et Terry Flanagan et chez les plumes avec Carl Frampton et Lee Selby.

L’avantage des britanniques est un fait actuellement en boxe professionnelle avec autant de champions. De plus, au cours de la dernière décennie, le Royaume-Uni a produit de grands champions comme Carl Froch et Joe Calzaghe chez les super-moyens; Ricky Hatton chez les super-légers et Naseem Hamed chez les plumes pour ne nommer que ceux-là. Enfin, signe qu’il y a de la relève, les boxeurs anglais aux Jeux olympiques de Rio ont rapporté ,,, médailles.

Mes 5 préférés

Suite à ce portrait factuel des 13 champions du monde britanniques actuellement, je profite de l’occasion pour vous dresser mes cinq favoris qui sont basés sur différentes qualités que ces boxeurs possèdent.

Shawn Porter v Kell BrookMon premier est sans aucun doute le mi-moyen Kell Brook avec sa fiche immaculée de 36 victoires en autant de combats dont 25 KO. Sa puissance ne fait aucun doute. Il est puissant, explosif et rapide. Son jab est incisif et son crochet est dévastateur. De plus, il ne recule devant aucun défi. Il sera intéressant de le voir contre Gennady Golovkin à 160 livres, deux catégories de plus que chez les mi-moyens.

Carl FramptonMon deuxième choix est l’irlandais du nord Carl Frampton chez les plumes en raison de son style bagarreur. Il vient de vaincre le mexicain Léo Santa Cruz en juillet dernier pour être couronné champion WBA des poids plumes. Il était sous-estimé pour ce combat bien qu’il était invaincu avant ce duel avec une fiche de 22 victoires en autant de combats. Il a conquis un troisième titre en carrière.

Terry FlanaghanAu troisième rang vient le léger de Manchester, Terry «Turbo» Flanagan avec une fiche immaculée de 31 victoires en autant de combats. Âgé de 28 ans, Flanagan est un bon technicien gaucher qui est méthodique, précis et efficace. Fait incroyable, durant son parcours amateur, il n’a remporté qu’environ 50% de ses combats.

Fury Klitschko 2Mon quatrième choix est Tyson Fury chez les lourds. Nonobstant sa corpulence, 6 pieds et neuf pouces et plus de 250 livres, le géant de 28 ans avec une fiche de 25 victoires en autant de combats est un boxeur agile et mobile. Le combat revanche contre Wladimir Klitschko sera très intéressant et je pense qu’il peut le battre encore une fois.

Pour terminer, mon cinquième choix est le super-moyen James DeGale en raison de son agilité et de sa ruse. De plus, son palmarès est éloquent avec sa médaille d’or olympique en 2008 à Pékin et son titre mondial obtenu en mai 2015. Duel intéressant à prévoir entre lui et Badou Jack pour l’unification des titres à l’automne.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *