Boxe québécoise pour tous les amateurs de boxe francophones – 12rounds.ca

Lomachenko VS Walters ou la pieuvre VS le tank

lomachenko-vs-walters

Par François Duguay

Bonjour, tout le monde, voici donc mon analyse du combat tant attendu entre l’Ukrainien Vasyl Lomachenko (6-1-0, 4 KO) et le Jamaïcain Nicholas Walters (26-0-1, 21 KO). Le duel présenté sur HBO samedi soir ne va pas attirer autant d’amateurs, mais la qualité du combat est tout aussi relevée que Kovalev VS Ward. Même si vous ne connaissez pas beaucoup l’un de ces deux boxeurs, je vous recommande fortement de regarder ce combat.  

Le Tank Walters

nicholas-waltersL’athlète de 30 ans est de ses boxeurs qui possèdent une force de frappe exceptionnelle. Non pas qu’il soit bien ancré lorsqu’il frappe, mais l’explosivité qu’il crée avec ses jambes génère une puissance qui le propulse vers l’avant. Avec ce genre d’explosion, Nicholas Walters doit surtout avoir de la précision pour que le tout soit efficace. Sans cette précision, celui qui a passé le KO en six rounds à Nonito Donaire pourrait laisser beaucoup d’énergie ici et là durant le combat.

Le Jamaïcain devra utiliser son jab pour bien préparer ses coups de puissance. Le jab servira aussi à déranger le gaucher Lomachenko qui devra le solutionner pour pouvoir travailler à l’intérieur. Et c’est à ce moment bien précis que Walters devra utiliser son puissant uppercut. Ce qui m’inquiète dans le cas de Walters, c’est son inactivité. Son dernier combat remonte à décembre 2015, c’était face à Jason Sosa lors d’un verdict nul majoritaire.

Lomachenko, une pieuvre humaine!!!

LomachenkoL’Ukrainien Vasyl Lomachenko a-t-il besoin d’une présentation? Il a été considéré comme le meilleur boxeur amateur sur la planète. Son parcours amateur s’est terminé avec une fiche de 396-1, il détient les titres de champion du monde amateur junior en 2006 et champion du monde sénior en 2009 et 2011, en plus d’être champion aux Olympiques de 2008 et 2012. Sa seule chez les amateurs a lieu à Chicago en finale des mondiaux de 2007.  

Lomachenko est tout ce qu’un entraîneur veut avoir comme athlète. Pour celui qui est surnommé Hi-Tech on peut parler d’une certaine puissance due surtout à son timing exceptionnel. Mais, ce qui fait sa force c’est sa vitesse et le volume de coup de poing qu’il peut lancer par round. Encore là, ce n’est pas seulement le volume qui est important pour dominer, on doit aussi être efficace avec la précision des coups. Lomachenko est d’une précision chirurgicale, il peut vous découper en bloc ou en petite rondelle.

L’Ukrainien est aussi un spécialiste de la distance. Il est efficace à courte, moyenne et longue portée et il travaille autant au corps qu’à la tête. Il n’est jamais une cible statique, puisqu’il travaille en step in et step back. Ces changements d’angles sont… je manque de qualificatif, disons simplement:  WOW!!!

À quoi s’attendre comme combat

Walters semble avoir de la difficulté à boxer avec les gauchers, mais son uppercut reste toujours dangereux et Lomachenko est très au courant de ce fait. Le champion WBA à 126 livres de 2012 à 2015 pourrait être dangereux en début de combat, mais avec le spécialiste de la distance et du changement d’angle en Lomachenko ce ne sera pas facile.

Je crois que Walters va essayer le grand coup dans les deux ou trois premiers rounds, mais de ce fait il va aussi laisser beaucoup d’énergie. Lomachenko sera incisif comme méthodique et à partir de 4e round le chirurgien dit la pieuvre mettra en branle l’opération découpage. Résultat: Lomachenko TKO au 9e round…Une autre belle journée pour apprécier le noble art!!!

lomawaltersbanner

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils