Boxe québécoise pour tous les amateurs de boxe francophones – 12rounds.ca

Quel boxeur de la relève va se démarquer cet automne ?

À la fin de juin, nous vous avons demandé quel boxeur de la relève s’est le plus illustré dans la première moitié de l’année. Vous avez été plus de 400 à répondre à notre sondage. Suite à ce gros succès, nous récidivons en vous demandant votre avis sur quel boxeur de la relève sera celui qui va ressortir du lot dans les quatre prochains mois. Voici nos cinq suggestions : 

Jordan Balmir (5-0-0,  3 KO)

Le cogneur de Drummondville aura le privilège de boxer chez lui le 28 octobre. En collaboration avec Rixa Promotions, son père, Serge Balmir présentera une carte impliquant de 4 à 6 combats pros ainsi qu’un volet amateur. Évidemment, Jordan sera la vedette de ce gala qui devrait attirer environ un millier de spectateurs au Centrexpo. Il s’agira d’un retour de la boxe pros dans cette ville apres une décennie d’absence. De plus, le protégé de Jimmy Boisvert prévoit remonter sur le ring en décembre, possiblement lors du duel Lafrenière-Butler.

Mathieu Germain (10-0-0, 5 KO)

Âgé de 27 ans, le représentant du Club Underdog est affamé et il a très hâte d’avoir sa chance avec des défis d’importance. Le 27 octobre, il devrait être opposé au Mexicain Edgar Puerta (25-9-1, 19 KO), un ancien champion argenté de la WBC qui s’est incliné en championnat du monde face au gaucher japonais Takashi Miura. Il s’agit encore une fois d’un boxeur d’expérience qui va donner une belle opposition à Germain.

Le Montréalais s’attend à participer à un autre combat d’ici la fin de l’année et il souhaite passer très bientôt aux 10 rounds. Le verra-t-on face à un Tony Luis (qu’il a battu chez les amateurs) ou encore contre le champion NABA Steven Wilcox en 2018 ? C’est le souhaite de Mathieu Germain.

Abylaikhan Khussainov (6-0-0, 5 KO)

Le bon ami de Batyr Jukenbayev s’entraîne avec Stéphan Larouche depuis avril 2016. Selon le préparateur physique Alain Delorme, Abylaikhan est un travailleur acharné du même type qu’Éric Lucas. Dans la dernière année, il a récolté cinq victoires dont 4 par KO. Parmi ses gains, il a notamment vaincu un vétéran mexicain en deux rounds alors que celui-ci a fait six rounds avec Logan McGuiness quelques mois plutôt. On le reverra sur le ring le 27 octobre au Metropolis et il devrait aussi se rebattre une autre fois d’ici la fin de l’année. 

Christian Mbilli (5-0-0, 5 KO)

Le Français d’origine camerounaise est passé chez les pros en février après un passage remarqué chez les amateurs. Seulement âgé de 22 ans, il compte à son palmarès amateur les olympiques de Rio (5e position) ainsi que les titres de champion de l’Union européenne en 2015 et champion du monde junior en 2013.

L’une des rares bonnes nouvelles chez le Groupe Yvon Michel progresse bien sous les ordres de Marc Ramsay. Christian Mbilli pourrait monter sur le ring à trois ou quatre reprises d’ici la fin de l’année. Soit au Cabaret du Casino le 28 septembre, le 12 octobre à Montpellier en France, lors du potentiel duel Stevenson-Alvarez et de nouveau en France en décembre.  Le talentueux boxeur surnommé « Solide » devrait passer aux huit rounds au début de 2018.

Patrice Volny (8-0-0,  6 KO)

Nouvellement signé par le promoteur ontarien Lee Baxter, Patrice s’est battu le 21 juillet dernier à Toronto. Sa victoire par TKO sur Adam Green lui a permis d’obtenir le titre canadien de la NABA et d’ajouter une victoire contre un autre québécois, sa quatrième.

Sur son agenda la date du 8 decembre est déjà encerclé puisqu’il en sera à son second duel dans la métropole canadienne. Il ne serait pas surprenant qu’il monte aussi dans le ring du Cabaret du Casino à la fin de septembre. Le protégé d’Eric Bélanger s’attend à passer à des combats de dix rounds en 2018.

En bref, quel boxeur de la relève va se démarquer cet automne ?

Quel boxeur de la relève va se démarquer cet automne ?

Consulter les résultats

Loading ... Loading ...

One Comment

  1. Stevenbrisebois1987@live.fr'

    Steven brisebois

    3 septembre 2017 at 17 h 20 min

    Django est jeune boxeur prometteur il a du chien dans le nez et une discipline de fer il dégage une arrogance intimidante pour ses adversaires digne d’un champion go django go

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils