Boxe québécoise pour tous les amateurs de boxe francophones – 12rounds.ca

Roody Pierre-Paul renoue avec la victoire

Par Martin Achard

La firme Boxe Mania Promotions, dirigée par Renan St-Juste, a présenté ce soir le deuxième évènement pro-am de sa jeune histoire, devant une foule de plus de 400 personnes réunie au Complexe sportif Gilles-Tremblay de Repentigny. La gala s’est avéré riche en action et a donné à voir quelques surprises.

11171518_458287447673876_2080264400_oDans la finale, disputée chez les poids légers, le gaucher Roody Pierre-Paul (10-3-0, 5 K.-O.) a retrouvé le chemin de la victoire en battant le Mexicain Jesus Perez (4-6-0, 2 K.-O.) par décision partagée en huit rounds (76-75, 76-75, 75-76). «Rude Boy» a bien dosé ses énergies et il a asséné les frappes les plus lourdes, particulièrement au septième où il a explosé de plusieurs combinaisons. Pierre-Paul a perdu un point pour coup bas lors du même round, mais dans la mesure où il s’agit de boxe professionnelle, dans laquelle la puissance des coups doit être un facteur pris en considération par les juges, il aurait quand même dû récolter des scores plus généreux pour lui selon moi.

11294480_458287441007210_341559881_oLe boxeur d’Halifax Shane Upshaw (1-1-3, 1 K.-O.) a causé la surprise de la soirée en passant un K.-O. spectaculaire et décisif au deuxième round d’un combat prévu pour quatre à l’ancien champion canadien chez les amateurs, Jan-Michael Poulin (1-1-1, 0 K.-O.), d’une puissante main arrière. Upshaw a atteint Poulin avec facilité pendant les quelques minutes qu’a duré le combat et il paraissait assoiffé de remporter sa première victoire en carrière. Le duel, disputé entre deux gauchers, était présenté chez les poids moyens.

11106447_458287397673881_988622475_nDans un affrontement prévu pour quatre rounds chez les poids lourds, Pasteur Mbuyi (2-1-0, 1 N.C., 1 K.-O.) a utilisé son explosivité pour envoyer Jonathan Poirier (1-0-0, 1 N.C., 1 K.-O.) au plancher au premier round, mais il s’est écroulé par lui-même, sans recevoir de coups, au tout début du deuxième, victime d’un malaise (probablement une chute de pression) qui l’a fait s’agiter de convulsions. La crise passée, Mbuyi s’est relevé et il semblait complètement revenu à la normale, souriant même abondamment. Le combat a donc été déclaré «sans décision». Il s’agissait d’une tentative de retour à la compétition après cinq années d’inactivité pour Mbuyi, un combattant originaire du Congo, mais établi depuis plusieurs années à Montréal.

11289576_458287364340551_1261692637_nChez les super-plumes, Simon Fillion (1-0-0, 0 K.-O.) a réussi sa rentrée chez les professionnels en défaisant le combatif Michael Gargouri (0-6-1) par décision unanime (39-36, 39-36 et 38-37) au terme de quatre rounds intenses. La plus grande puissance du favori local a fait la différence dans cet affrontement. Elle lui a entre autres valu d’envoyer Gargouri au sol d’une droite au premier, puis de le sonner à nouveau au troisième.

11020792_827242080678542_5781867578767383262_nDans un duel endiablé de quatre rounds chez les super-plumes, Whitney Baille (1-0-0, 0 K.-O.), qui s’entraîne au Club le Phoenix de Laval, a brillé à sa première sortie chez les professionnels en dominant avec facilité Jackson Nguyen (0-2-1, 0 K.-O.), récoltant en sa faveur trois pointages identiques de 40-36. Baille a démontré un beau rythme, de même qu’une bonne dose de rapidité et de précision, contre un adversaire qui s’est pour sa part distingué par sa grande ténacité. La performance inspirée des deux hommes a suscité à plusieurs reprises les clameurs de la foule.

11348060_458287381007216_471075266_oChez les femmes, dans un combat de six rounds de deux minutes, la super-plume montréalaise Lucia Larcinese (6-10-1, 0 K.-O.) a fait match nul (58-56, 55-59, et 57-57) avec la Polonaise Karina Kopinska (4-8-3, 1 K.-O.). À partir du deuxième round, Larcinese, à la suggestion de son homme de coin Luc-Vincent Ouellet, s’est bien ajustée à l’avantage de rapidité que possédait sa rivale, plus jeune qu’elle, en lançant davantage de coups droits. Larcinese nous a confié sa déception après l’affrontement. «Je pense avoir placé les meilleurs frappes et avoir gagné quatre rounds à deux», nous a-t-elle signalé.

11150632_827237157345701_2854302480889089519_nEn lever de rideau, les poids moyens québécois Michael Van Deynse (2-0-0, 0 K.-O.) et Maxime Épie (0-3-0, 0 K.-O.) s’affrontaient pour la deuxième fois en une période de sept mois. Le gaucher Van Deynse a de nouveau porté les coups les plus francs et triomphé par décision en quatre rounds, l’emportant par des scores de 40-36 sur les cartes des trois juges.

Résultats du volet amateur

Kenny Cherry (Huard) a vaincu David Canuel (Club de boxe 35) par décision.

Mike Meunier (BoxeMtl) a vaincu Antoine St-Hilaire (Champion) par décision.

Zachary Loiseau (CPS) a vaincu Miguel Brassard (Club de boxe 35) par décision.

Marcy Cherry (Orion) a vaincu Charles Larrivée (Club de boxe 35) par décision.

Terry Osias (Technoboxe) a vaincu Rachid Eljrhaoui (Phoenix) par T.K.-O.

Crédit photo: Bob Lévesque (PhotoZone)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils