Boxe québécoise pour tous les amateurs de boxe francophones – 12rounds.ca

Steven Butler en action le 31 janvier

Steven Butler à l'entraînement

Par Jean-Luc Autret

Fort d’une fiche de 9-0-0 dont 8 KO bâtie en seulement neuf mois, le jeune Steven Butler n’a pas pris la résolution d’être moins actif en 2015. Samedi soir, au Hilton du Lac Leamy à Gatineau, il participera à son dixième combat chez les pros et à son troisième en Outaouais. Nous nous sommes entretenus avec son entraîneur Rénald Boisvert pour en apprendre un peu plus sur sa préparation et leur plan de match pour la nouvelle année.

Invincible dans le ring, couché par une grippe

La dernière présence dans le ring de celui que nous avons nommé recrue de l’année 2014 remonte au 6 décembre. Dans les jours suivants, il a été atteint par une vraie grippe d’homme qui l’a forcé au repos pendant une longue période de trois semaines.

Steven ButlerSans détenir de grands diplômes en médecine, nous croyons que son automne très chargé, avec cinq combats en seulement dix semaines, a probablement affaibli le système immunitaire du jeune homme de 19 ans. Heureusement pour ses fans en Outaouais, il a pu reprendre un rythme d’entraînement normal il y a un peu plus de deux semaines et il sera en pleine forme samedi prochain.

Poursuivant sa progression, Butler en sera à son quatrième combat de six rounds. Son adversaire pour l’occasion est Lukasz Janik (12-8-1, 6 KO). Il s’agit du même boxeur qu’Yves Ulysse Jr a croisé le 6 décembre dernier et que Jo Jo Dan a vaincu par TKO au cinquième en mai à Pointe-Claire lors d’un gala d’Eye of The Tiger Management.

« Face à Ulysse, je m’attendais à ce qu’il soit plus agressif; il a une réputation de dur, j’ai bien hâte de voir ce que Janik va nous offrir comme opposition », de nous expliquer Rénald Boisvert. Soulignons que le Polonais de 26 ans s’est battu à sept reprises en 2014 et qu’il a perdu une décision partagée en Allemagne pour un titre mineur.

Objectifs 2015

Contrairement aux objectifs habituels concernant le nombre de combats, le nombre de rounds et les classements mondiaux, l’entraîneur de Steven Butler a des priorités qui sont beaucoup plus reliées au développement de l’athlète qu’à ses performances.

Team Butler« Sa première année chez les pros a permis à Steven de faire de nombreux ajustements par rapport à son style chez les amateurs. Pour 2015, il y a plusieurs détails que je veux qu’il applique mieux. Par exemple, Steven doit garder ses coudes plus près de son corps, il doit aussi placer son menton plus bas pour mieux le protéger et enfin je veux qu’il utilise mieux sa grandeur. C’est un grand boxeur pour sa division, donc quand il est à l’intérieur il doit être plus accroupi et ainsi devenir une plus petite cible pour son rival », affirme Rénald Boisvert.

« J’ai aussi l’intention de lui faire vivre un camp d’entraînement d’importance avec un champion du monde, j’en ai discuté avec Camille Estephan et nous sommes convaincus que Steven va beaucoup progresser en étant un partenaire d’entraînement d’un boxeur de l’élite mondiale », de conclure celui qui dirige le club de boxe Champion.

One Comment

  1. Pingback: Vers un combat Steven Butler vs Sébastien Bouchard ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils