Boxe québécoise pour tous les amateurs de boxe francophones – 12rounds.ca

Un printemps à la sauce Régis Lévesque

Regis Levesque

Par Laurent Poulin

Le coloré promoteur Régis Lévesque l’a toujours dit: les gens veulent des combats locaux. Pendant plus de 40 ans, il a assuré la promotion de bon nombre de ces duels, en majorité au Centre Paul-Sauvé et à l’ancien Forum de Montréal. Dans les années 70 avec Donato Paduano, Jean-Claude Leclair, Eddie Melo et Fernand Marcotte, pour ne nommer que ceux-là, Régis remplissait toutes les salles.

La recette de M. Lévesque d’opposer sur le ring deux boxeurs québécois semble être revenue à la mode. Plusieurs annonces de combat ont eu lieu dans les derniers jours qui le confirment. Les amateurs de boxe seront débordés dans les semaines à venir, et c’est tant mieux.

13 mai 2016, Montréal, Métropolis

Louisbert Altidor Adam GreenLouisbert Altidor (3-0, 0 KO) vs Adam Green (13-5, 6 KOs)

Il s’agit de tout un test pour Altidor qui est passé chez les professionnels en septembre dernier. Adam Green lui est revenu d’une pause de 8 ans en 2015 en défaisant Frank Cotroni Jr à St-Jean-sur-Richelieu.

Le mélange des styles (styliste vs bagarreur) devrait offrir un excellent duel. De plus, Adam Green est un habitué des combats locaux, lui qui a déjà affronté Davey Hilton, Stéphane Désormiers et Alex Hilton.

20 mai 2016, Sorel, Colisée Cardin

Guillaume Tremblay-Coudé (6-1-1, 5 KOs) vs Pascal Villeneuve (4-1-1, 2 KOs)

Guillaume Coudé Pascal VilleneuvePascal Villeneuve est fin prêt pour son grand retour. Il s’entraîne maintenant avec Stéphane Joanisse du Club de boxe de la Petite-Nation et Marcellin Gaumont du Club de boxe BG Buckingham. Tremblay-Coudé sera le favori local à Sorel, lui qui évolue avec les Éperviers dans la ligue nord-américaine de hockey. Joueur de hockey, boxeur professionnel et étudiant, le jeune homme de 26 ans est une des figures les plus populaires de la région.

En novembre dernier, il a manqué d’énergie au 6e round contre Shakeel Phinn et s’est fait passer le KO. Toutefois, le solide gaucher en avait fait baver dans les premières rondes à Phinn, le champion canadien des 168 livres. Voilà donc un combat chez les mi-lourds qui promet énormément d’action dans un Colisée Cardin qui sera survolté pour l’occasion.

24 mai 2016, Montréal, Casino de Montréal

Patrice Volny (1-0, 1 KO) vs Charles Hauver (débuts professionnels)

Patrice Volny Charles HooverPatrice Volny nous en a mis plein la vue lors de son passage chez les professionnels le 17 mars dernier. Le boxeur du Club de boxe de l’est a obtenu un KO percutant à la 2e ronde face à Michel Tsalla. Après avoir dominé la scène amateur chez les 165 livres, il tentera d’obtenir sa seconde victoire chez les pros. Pour ce faire, il devra vaincre le Granbyen Charles Hauver, qui évolue au Club de boxe speedy gym sous la gouverne de Dirk Waardenburg.

Charles Hauver a disputé une cinquantaine de combats amateurs et il revient tout juste d’un camp d’entraînement en Belgique. Il prévoit prendre le centre du ring et être l’agresseur lors de ce combat.

27 mai 2016, Trois-Rivières, Bâtisse industrielle

Michael Gadbois (14-1-3, 4 KOs) vs Jesus Singwancha (21-9, 8 KOs)

Michael Gadbois Jesus SingwanchaComme dirait Régis Lévesque, rien n’est plus facile à vendre qu’un combat revanche. Le premier duel entre les deux boxeurs s’est déroulé le 4 décembre à l’Olympia de Montréal. Gadbois y a subi une déchirure complète du ligament interne de son coude gauche et il a vu son rival remporter une décision unanime, même si la plupart des amateurs présents avaient plutôt l’«Unique» gagnant.

Jesus Singwancha est originaire du Congo et il a disputé la vaste majorité de ses combats en Thaïlande et aux Philippines. Il est établi à Montréal depuis quelques années. Malgré ses 36 ans, il demeure un solide boxeur qui donne toujours une excellente opposition et un spectacle de qualité.

10 juin 2016, Thetford Mines, Centre Mario-Gosselin

Pierre-Luc Martel (débuts professionnels) vs Kimmy St -Pierre (0-1, 0 KO)

Pierre-Luc Martel Kimmy St-PierrePierre-Luc passe chez les professionnels après plus de 25 combats amateurs. Il a un style de boxe peu orthodoxe, mais très spectaculaire. Il est en très grande forme et sa progression est impressionnante depuis janvier. En plus de vouloir réussir ses débuts pros, il voudra venger sa défaite subie en 2015 chez les amateurs contre St-Pierre. Ses entraîneurs, Constant Chabot et Stéphane Lachance du club de boxe Robertson, voient en lui un grand potentiel.

Kimmy St-Pierre, de St-Éphrem en Beauce, voudra pour sa part se remettre sur les rails après sa défaite en mai dernier contre le Polonais Damian Lawniczak. Il s’entraîne sous la supervision de François Duguay et de Maxime Simard au Club de boxe Empire à Québec.

John Alejandro Gonzalez (3-1-1, 0 KO) vs Jan-Michael Poulin (2-1-2, 0 KO)

Jan-Michael Poulin John GonzalezLe Jonquiérois d’origine colombienne, John Alejandro Gonzalez, s’est battu environ à 70 reprises chez les amateurs, où il a entre autres croisé sur le ring les Francy Ntetu et Schiller Hyppolite. Surnommé «El Matadore », il est entraîné par Hubert Malaison du Club de Jonquière ainsi que Michel Desgagné du Club de boxe de Chicoutimi, et il a pu compter sur le soutien de Pierre Bouchard à ses trois premiers combats pros.

Poulin, quant à lui, est un ancien champion canadien amateur chez les 165 livres. Le gaucher est doté d’une bonne force de frappe. Contre un boxeur agressif qui aime mettre de la pression comme Gonzalez, il devra rapidement établir sa main arrière. Poulin (qui n’a aucun lien de parenté avec l’auteur du présent article) est titulaire d’un baccalauréat en commerce international et marketing. Il est donc un boxeur intelligent qui aime réfléchir sur le ring. Sur papier, on a donc ici un excellent duel en perspective, entre deux boxeurs qui en sont au même point dans leur carrière, avec des fiches semblables.

Au moment d’écrire ces lignes, nous apprenons qu’un troisième combat à saveur locale pourrait avoir lieu le 10 juin à Thetford Mines. Sébastien Roy, un ancien champion canadien avec plus de 60 combats amateurs à son actif (dont une victoire face à Mian Hussain), ferait face à Mike Breton. Breton est en attente de sa rencontre d’évaluation par la Régie et, si tout se passe bien, ce combat aura lieu. Breton est un karatéka et un kickboxeur ayant cumulé une vingtaine de combats chez les amateurs. Originaire de Saint-Côme, il est reconnu pour être un véritable guerrier qui n’a peur de personne entre les câbles.

En somme, le printemps s’annonce des plus prometteurs. Vous pouvez évidemment compter sur la grande équipe de 12rounds pour couvrir tous ces galas et combats à venir. Mais on vous conseille de venir nous retrouver sur place afin d’assister à ces combats tous plus intéressants les uns que les autres.

2 Comments

  1. Pingback: Le 13 mai, qui offrira le meilleur spectacle?

  2. Pingback: Les cartes de Sorel et de Trois-Rivières maintenant dévoilées

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils