Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Un retour de Stéphane Ouellet ?

Par Martin Achard

Vendredi de cette semaine, au Colisée Desjardins de Victoriaville, Stéphane Ouellet remontera dans le ring pour y affronter l’homme d’affaires victoriavillois Guylain Ramsay, dans un combat d’exhibition de quatre rounds de deux minutes. Le duel Ouellet-Ramsay constituera la finale d’un gala-bénéfice, dont les profits seront versés à divers organismes des régions de Victoriaville et de Saguenay.10329081_514245965347732_7877190085344638143_n (2)

Depuis que «le Poète», qui fêtera ses 43 ans le mois prochain, a repris l’entraînement pour participer à cet évènement, il court des rumeurs selon lesquelles il aurait retrouvé la piqure de la boxe et songerait à renouer avec la compétition. On raconte que Ouellet aurait toujours sur le cœur sa désastreuse dernière sortie, en 2004, lorsqu’il avait subi un K.O. au premier round contre Joachim Alcine, et qu’il souhaiterait, après le 23 juin, boxer à nouveau contre des adversaires professionnels.

On pourrait difficilement blâmer Ouellet de désirer faire de nouveau partie de l’univers de la boxe. Même si la relation qu’il a longtemps eue avec le noble art était complexe et riche en sentiments contradictoires, le Saguenéen jouissait d’un talent exceptionnel pour son sport et a goûté comme très peu de boxeurs avant ou après lui à l’amour du public québécois, qui a toujours énormément apprécié sa nature généreuse, chaleureuse et authentique. Comment pourrait-il oublier de telles sensations d’excellence sportive et de support passionné de la part des amateurs, et ne pas vouloir les revivre?

Toutefois, remonter dans le ring comme professionnel s’avèrerait à coup sûr une décision périlleuse, considérant que Ouellet est maintenant dans la quarantaine, et qu’il n’a pas performé à un haut niveau depuis 2000, soit depuis sa victoire sur Dave Hilton dans le dernier combat de leur célèbre trilogie. C’est pourquoi, si Ouellet veut vraiment sortir de la tranquillité dans laquelle il s’était réfugié depuis plusieurs années, il pourrait considérer un certain nombre d’autres options, y compris les deux suivantes.

images (6)D’une part, il pourrait tirer avantage de son indéniable charisme et commencer à intervenir sur la boxe de façon régulière dans les médias, et particulièrement à la radio et à la télévision, deux véhicules qui sont faits sur mesure pour lui. On s’en souvient: «le Poète» fascinait le public par ses entrevues alors qu’il était boxeur. Pourquoi son talent pour la communication ne s’exercerait-il pas également comme commentateur? Par ailleurs, à l’époque, Ouellet se démarquait par sa capacité à toujours donner un point de vue personnel et original sur les choses. Ne s’agit-il pas de la meilleure qualité que puisse posséder quelqu’un qui intervient sur l’actualité?

images (5)D’autre part, Ouellet pourrait continuer à faire … exactement ce qu’il fera vendredi, à savoir livrer des combats d’exhibition, à l’occasion d’évènements spéciaux ou de galas-bénéfices. Car en plus de la visée caritative, très noble en soi, il est impossible de nier l’intérêt d’un combat comme celui qui sera présenté dans trois jours, et pour lequel il faut féliciter, non pas seulement les deux participants, mais également l’organisateur de la soirée et agent de Ouellet, Claude McKinnon. Le combat donnera en effet aux amateurs présents le plaisir de voir Ouellet boxer à nouveau, en plus d’ajouter du lustre à l’ensemble du gala dans lequel il s’inscrit, ce qui contribuera à attirer l’attention sur la vingtaine de boxeurs amateurs qui seront en action avant la finale.

Stéphane Ouellet pourrait-il se réinventer et devenir, dans un cadre non compétitif, une sorte de représentant ou d’ambassadeur de la boxe au Québec? L’idée n’a rien de ridicule selon moi. Quel meilleur moyen pour l’ancien favori des Québécois, en effet, de tirer profit de ses belles qualités humaines et de faire la paix avec un sport qui lui a fait vivre de grands moments, mais qui lui a aussi laissé, malheureusement, plusieurs cicatrices?

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *