Boxe québécoise pour tous les amateurs de boxe francophones – 12rounds.ca

Walid Smichet en sous-carte d’Alcine le 16 mai

Par Jean-Luc Autret

Après plusieurs rumeurs, c’est maintenant officiel, la « Tempête de sable » est de retour sur le ring. Walid Smichet (20-7-3, 14 KO), 34 ans, a signé hier un contrat pour affronter Frank « The Tank » Miville (7-1-0, 3 KO) le 16 mai sur le monticule du Stade olympique.

Le duel d’une durée de six rounds s’annonce pour être fort intéressant. Les deux boxeurs sont connus pour aimer la confrontation et les échanges coups pour coups. « Je sais que ça ne sera pas facile pour moi. J’ai vu Miville contre Villeneuve et son style est bien associé à son surnom « le tank ». Je vais devoir être discipliné et bien gérer sa pression. Ça sera la tempête contre le tank, c’est sûr que ça va brasser. Je suis régulièrement dans le gym depuis deux mois. Je reviens uniquement pour gagner, pas pour participer », nous a déclaré le Tunisien d’origine.

Les deux boxeurs sont au début de la trentaine, mais ils ont des carrières à des époques très différentes. Alors que Miville a fait son premier combat pro il y a un peu plus de trois ans, Smichet n’est pas monté sur le ring depuis avril 2010. Champion canadien en 2007, il a été très actif entre 2004 et 2006 en se battant à seize reprises. Le cogneur a connu son moment de gloire en participant à l’une des demi-finales de Wladimir Klitschko au Madison Square Garden en février 2008. Il a alors livré un combat acharné face à l’Irlandais John Duddy qui s’est terminé par une décision majoritaire contre le Québécois, mais l’ensemble des observateurs l’avait déclaré la surprise de la soirée.

Walid et sa familleMaintenant papa

Walid Smichet réside maintenant à Repentigny et depuis 10 mois, il est le papa d’un garçon prénommé Adam. « Je suis transformé par cet événement. Je suis très motivé par mon fils qui grandit rapidement. C’est vraiment spécial, ce combat de retour je le fais pour lui », déclare le boxeur de 34 ans.

Le duel entre les deux hommes a été fixé avec une limite de poids de 173 livres. « Je suis présentement à 180 livres, je ne devrais pas avoir de difficulté à perdre la différence. Mon poids idéal c’est vraiment 160 livres, mais comme c’est un retour et que Miville est plus un mi-lourd nous avons fait des concessions de chaque côté », nous a expliqué celui qui sera accompagné par Renan St-Juste le soir du combat.

One Comment

  1. Pingback: Frank Miville est déjà prêt pour Walid Smichet | 12 Rounds

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils