Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Cotto-Canelo: analyse d’un duel fort attendu

Cotto-Canelo

Par Jonathan Desormeaux

Samedi soir à Las Vegas, tout un combat attend les amateurs de boxe car Saul Alvarez va affronter Miguel Cotto, pour les titres WBC et The Ring des poids moyens (160 livres). Un duel entre deux boxeurs aux styles différents qui verra le gagnant se faire offrir un combat d’unification contre Gennady Golovkin. Mais avant de rêver à ce combat, je vous propose une analyse des forces en presence samedi.

Données de base de Cotto-Canelo

cotto-vs-alvarez tale of the Tape

Saul Alvarez

Forces

Boxeur très intelligent dans le ring, «Canelo» est l’un des meilleurs boxeurs de la planète; autant The Ring Magazine, Boxrec.com que Fightnews.com le considèrent comme le meilleur 154 livres actuellement. Possédant la force pour envoyer n’importe quel boxeur au tapis, le jeune prodige utilise sa puissance avec perfection comme en témoignent ses 32 KO. Détenant une patience exemplaire, le Mexicain n’envoie jamais de coup au hasard, tout est calculé ce qui fait de lui un boxeur particulièrement dangereux. Ses frappes au corps souvent suivies par un crochet de la droite à la tête sont mortelles, parlez-en à James Kirkland. Ses mouvements rapides de la tête empêchent ses adversaires de l’atteindre avec force. Maîtrisant parfaitement l’art de la contre-attaque, cette arme est à son summum lorsqu’il se retrouve à distance médiane. «Canelo» sait très bien garder cette distance en utilisant son jab. Il est en constante evolution ce qui rend difficile pour les entraîneurs de ses rivaux d’élaborer une bonne stratégie, car personne ne sait ce qu’Alvarez pourrait sortir de son chapeau. De plus, sa condition physique exemplaire lui permet d’être performant et puissant pendant 12 rounds.

Saul Canelo AlvarezFaiblesses

Malgré sa quasi-perfection, le jeune prodige a quelques points à corriger. Sa plus grande faiblesse est son incapacité à placer des coups gagnants lorsque son adversaire se déplace rapidement, comme en témoigne son combat contre Floyd Mayweather. De plus, le menton d’Alvarez n’a jamais été véritablement testé. Samedi soir, Cotto sera-il capable d’exploiter ces faiblesses?

Miguel Cotto

Forces

Ayant affronté les meilleurs boxeurs des categories dans lesquelles il a évolué, Cotto a l’expérience pour élaborer des stratégies gagnantes. Rappelons qu’il a participé à vingt combats de championnat du monde consécutifs entre 2004 et 2012. De plus, son alliance avec le meilleur entraîneur de boxe de la planète, Freddie Roach, le rend beaucoup plus complet. En envoyant de nombreux coups lors d’un round, «Junito» peut contrôler le ring et placer son adversaire dans une position qui l’avantage. Cette stratégie lui permet d’être celui qui dicte le rythme du combat, une arme nécessaire s’il désire vaincre «Canelo». Possédant une bonne force de frappe pour envoyer de nombreux adversaires au tapis, sa puissance est au summum lorsqu’il est à courte distance. Ses crochets au corps peuvent terminer n’importe quel combat, rappelez-vous son duel contre Sergio Martinez. Sa condition physique, autrefois l’une de ses faiblesses, frôle maintenant la perfection, ce qui lui permet d’être plus actif en fin de round. Enfin, comme il possède un bon menton, il est difficile pour ses adversaires de terminer le combat avant la limite.

Faiblesses

Freddy Roach, Miguel Cotto et Manny PacquiaoN’étant pas un poids moyen naturel, Cotto concède toujours quelques livres de différence avec ses adversaires en plus d’être négligé au niveau de la portée, des lacunes qui empêchent le Portoricain de boxer à son plein régime. De plus, «Junito» semble incapable de rivaliser face à des boxeurs qui maîtrisent l’art du jab. Souvent, lorsque sa stratégie ne fonctionne pas, il semble perdu dans le ring, comme l’a illustré son combat contre Manny Pacquiao.

Prédiction

Les premiers rounds devraient être excitants, cependant la force d’Alvarez va empêcher Cotto d’appliquer sa stratégie. Par la suite, le combat va devenir une domination pour «Canelo» et il enverra le protégé de Freddie Roach au tapis à deux occasions. Malgré la détermination de Cotto, je ne vois pas comment ce dernier pourrait trouver la force nécessaire pour contrecarrer la puissance et la rapidité de son rival. Le prodige mexicain va tout faire pour gagner par KO, cependant la force psychologique de Cotto va lui permettre de se relever et de continuer le combat. Je m’attends à ce que Saul Alvarez soit déclaré gagnant par TKO au 10e round. Bon combat.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.