Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Golovkin-Lemieux: les pendules remisent à l’heure

Lemieux golovkin

Par Mike Bilodeau

Gennady Golovkin (34-0, 31 K.O.) a prouvé au monde entier qu’il est le roi incontesté de la division des moyens grâce à une victoire sans équivoque sur le boxeur québécois David Lemieux (34-3, 31 K.O.) au Madison Square Garden de New York. Est-ce que Lemieux est dans la même ligue que Golovkin? Désolé de vous décevoir mais selon moi, la réponse est non!

Arrêter 21 adversaires de suite à ce niveau, c’est phénoménale! Est-ce que ça veut dire que Lemieux est mauvais? Absolument pas! Il est un boxeur rapide, puissant, intimidant en plus d’être un véritable guerrier. Il a démontré samedi soir qu’il a un solide menton et un cœur incroyable mais Golovkin était tout simplement trop fort. Il a désarmé Lemieux d’une façon déconcertante en contrôlant la distance grâce son jab persistant, lourd et précis.

Lemieux golovkinLes statistiques d’après-combat sont hallucinantes! Quand un boxeur comme GGG vous touche avec près de 60% de ses coups de puissances, c’est que vous avez passé une mauvaise journée au bureau. Il était favori à plus de 10 contre 1, cela veut dire que sur 11 combats, les preneurs aux livres croient que Lemieux ne gagnerait que 1 combat sur 11. La plupart des gens ont cru que c’était exagéré mais faut admettre qu’ils avaient vu juste.

Golovkin a dominé de A à Z

Jamais il n’a été inquieté dans cet affrontement. Il faisait ce qu’il voulait. Son jab lui ouvrait la porte pour la main droite, l’uppercut ou le crochet. Quand David voulait contre-attaquer, Golovkin n’était déjà plus là. Le combat ressemblait malheureusement à une séance d’entraînement pour le monarque de la division. Le clan de Lemieux avait sûrement un plan de match bien précis mais peu importe le plan établi, il n’a pas fonctionné. Nous savons tous que les 2 boxeurs sont des boxeurs offensifs qui mettent de la pression mais lors de ce duel, Lemieux n’a jamais été capable de s’approcher et de se faire respecter.

Lemieux golovkinGolovkin a ébranlé le porte-couleur fleurdelisé au 4e avant de le forcer à mettre un genou au sol à la fin du 5ème round grâce à un solide crochet de gauche au corps. Le coup qui a suivi alors que le Québécois était au sol était clairement non-intentionnel, tellement que l’officiel n’était pas encore arrivé pour le compter. C’était limite mais Lemieux, bon joueur, n’en a pas fait mention lors de ses premières réactions. De toute façon, avec ce que vous avez vu, croyez-vous vraiment que GGG avait besoin de ça pour battre Lemieux? Poser la question est y répondre.

Est-ce que l’officiel Steve Willis a arrêté le combat Golovkin-Lemieux trop hâtivement? Je ne pense pas mais je comprends parfaitement la déception de Lemieux. Il est un boxeur courageux qui n’abandonnera jamais. C’est un cogneur et il croit fermement qu’à tout moment il peut fermer les livres. Le problème c’est que la puissance de ses coups étaient diminués et il se faisait faire mal round après round. Si il ne veut pas se faire jouer le même tour la prochaine fois, il devra apprendre à accrocher davantage dans une situation de la sorte. Le dommage aurait été beaucoup plus grand si l’affrontement avait duré plus longtemps. Comme dans son duel face à Rubio, il sort de l’arène avec une défaite mais épargné de recevoir une correction encore plus sévère qui hypothéquerait sa carrière d’avantage.

Lemieux golovkinAprès le combat, Marc Ramsay mentionnait que David avait déjà connu la défaite dans le passé et il est devenu champion du monde alors que bien peu y croyait encore. Il a fait mentir tout le monde et c’est tout à son honneur. Va-t-il refaire le même numéro? On le souhaite tous mais l’avenir nous le dira. Il a un entraîneur de classe mondial avec lui et un entourage qui l’appui à 100%. Une période de repos bien méritée de quelques mois s’impose.

De son côté, Golovkin a été plus que brillant. Il fait parti de l’élite de la boxe. En tant que passionné de la boxe, je me sens privilégié de voir évoluer ce Mozart de la boxe. Peu importe le prochain adversaire, que ce soit Alvarez, Cotto, Quillin ou tout autre poids moyen, Golovkin demeurera champion.

Est-la fin de la carrière de David Lemieux? Non! Redeviendra-t-il champion du monde un jour? Peut-être, même fort probablement, mais pas avant que Golovkin quitte la division des 160 livres.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.