Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Le retour de Steve Cunningham chez les lourds-légers

Par Laurent Poulin

Devant les caméras de NBC et dans le cadre de la série PBC, le champion de la WBO Krzysztof Glowacky (25-0 12 KOs) effectuera la première défense de son titre ce soir face à Steve Cunningham (28-7-1 13 KOs) au Barclays Center de Brooklyn, New York.

Steve Cunningham«USS» revient d’un passage difficile chez les poids lourds avec seulement 4 victoires en 8 combats (4-3-1 1 KOs). Il a néanmoins prouvé qu’il appartient à l’élite. À son dernier combat, une nulle qui a été changée en «no contest», il pesait 204 livres contre Antonio Tarver. Il retourne ce soir dans sa catégorie naturelle, celle où il a eu le plus de succès. Sa fiche en championnat du monde est de 4 victoires contre 4 défaites. Entre 2007 et 2011, il a été à deux reprises le champion de la IBF. Contre des boxeurs polonais il n’a qu’une seule victoire en 4 combats, toutefois il s’agit de trois défaites controversées.

Sylvera Louis en PologneGlowacky est devenu champion le 14 août dernier dans un des combats les plus excitants de 2015. Alors qu’il semblait se diriger vers une défaite aux points, le gaucher a passé le KO à Marco Huck au 11e round. Le Polonais a mis les gants à l’entraînement avec le champion canadien Sylvera Louis. Ce combat représente tout un défi pour lui bien qu’il soit 10 ans plus jeune que l’Américain. Il n’a jamais fait face à un lourd-léger aussi agile qui va probablement lancer entre 70-80 coups par rondes.

Fait intéressant, les deux boxeurs ont connu leur meilleur combat en carrière contre l’Allemand Marco Huck. Le boxeur de Philadelphie est devenu champion de la IBF contre lui le 29 décembre 2007, l’emportant par KO au 12e round. Pour sa part, Glowacki est devenu champion de la WBO le 14 août dernier en stoppant Huck à la 11e ronde.

Ma prédiction

Steve Cunningham malgré ses 39 ans a encore beaucoup d’essence dans le réservoir. Avec sa portée et le volume de coups élevé qu’il lancera, il finira par gagner la faveur des juges et devenir champion une 3e fois. On notera en terminant que Glowacki revient d’une chirurgie au poignet gauche et que ce combat devait initialement avoir lieu en Pologne.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *