Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

L’entraîneur d’Adam Green répond à Réjean Tremblay

Par Martin Achard

Adam Green (12-5-0, 6 K.-O.) remontera dans le ring vendredi soir après huit ans d’absence, pour y affronter Frank Cotroni (10-4-1, 5 K.-O.) lors d’un gala présenté au Colisée Isabelle-Brasseur de Saint-Jean-sur-Richelieu. Le retour de Green a attiré l’attention de nul autre que Réjean Tremblay qui, dans trois articles publiés au début d’avril dans le Journal de Montréal, a laissé entendre qu’il existerait des raisons pour que la Régie des alcools, des courses et des jeux refuse au poids moyen montréalais sa licence de boxeur, une licence qui lui a pourtant été depuis accordée sur la base d’examens médicaux stricts. Je me suis entretenu cette semaine avec l’entraîneur de Green, Daniel Lagrange, qui dès le début de cette affaire s’est publiquement indigné, notamment dans les médias sociaux, des propos tenus par le célèbre journaliste et chroniqueur.

14585_391991650981044_508101116310766950_n12rounds.ca: Daniel, qu’est-ce qui t’a principalement déplu dans ce qu’a écrit Réjean Tremblay à propos de ton boxeur, Adam Green?

Daniel Lagrange: Le fait que ses articles contenaient des insinuations, sans rien affirmer de précis. On ne sait pas ce que lui auraient révélé ses «sources». A-t-il entendu dire qu’Adam était quelquefois sorti dans des bars et qu’il n’avait plus la « shape » pour être boxeur professionnel? Qu’il aurait des problèmes de santé plus sérieux qui rendraient dangereux son retour dans le ring? De toute façon, il aurait dû comprendre que les meilleures sources, c’était Adam et moi, et donc nous poser directement des questions. Il aurait ainsi appris qu’Adam est au gym à tous les jours depuis six ou sept mois, où il s’entraîne comme un déchaîné, à tel point que son poids est descendu de 210 à 160 livres.

Ses articles ont créé un stress et des complications inutiles pour nous. Il nous a fallu aller voir quelques médecins de plus pour rassurer tout le monde et pour qu’Adam obtienne sa licence de la Régie. Il y avait quelque chose d’injuste pour mon boxeur dans cette affaire. Ce qui me fâche aussi un peu, c’est que Réjean Tremblay ne sera même pas au gala vendredi soir, très probablement parce qu’il estime que l’évènement n’est pas suffisamment important pour qu’il le couvre. Pourtant, il jugeait semble-t-il important de faire des insinuations qui nous ont fait du tort et qu’une batterie d’examens médicaux a contredit par la suite.

Adam Green, pris en photo il y a quelques jours.

Adam Green, mai 2015.

12rounds.ca: Après la publication des articles, tu es entré en communication avec le Journal de Montréal pour faire valoir ton point de vue et demander que Réjean Tremblay rétracte ses dires. Quels résultats as-tu obtenus?

Daniel Lagrange: J’ai réussi à parler à Denis Poissant, qui dirige la section des sports. Il m’a promis que, si Adam obtenait sa licence, le journal ferait un article pour le signaler. Comme la licence a été accordée, je m’attends à ce que l’article soit publié cette semaine. Denis Poissant m’a également donné l’adresse de courriel de Réjean Tremblay. Je lui ai donc écrit un message poli pour lui expliquer mon point de vue, mais je n’ai pas obtenu de réponse de sa part.

12rounds.ca: Quels sont tes objectifs pour Adam contre Cotroni?

Daniel Lagrange: J’aimerais qu’il revienne un peu au style qu’il avait chez les amateurs, ce qui veut dire bouger davantage dans le ring. Chez les professionnels, Adam avait tendance à abandonner cet aspect dès qu’il se faisait toucher solidement. J’ai travaillé avec lui pour qu’il arrive à mieux se contrôler et à maîtriser ses émotions dans le feu de l’action.

Nous savons que, vendredi, nous aurons affaire à un bon boxeur en la personne de Frank Cotroni, mais nous ne voulions pas faire les choses autrement pour le retour d’Adam. Notre but n’est pas tant la victoire que de donner une solide performance et de faire partie du combat de la soirée. Si cet objectif est atteint, nous verrons après s’il vaut la peine de continuer.

11182114_10206398388776591_3817298683769892808_n

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.