Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Les boxeurs québécois et les classements mondiaux – mars 2014

Par Jean-Luc Autret

À la fin du mois de décembre, nous vous avons présenté une rétrospective des classements des boxeurs évoluant au Québec et de quelques autres que vous connaissez bien. Nous vous offrons une mise à jour puisque de nombreux combats ont fait bouger les classements mondiaux.

Voici la situation du plus lourd au plus léger selon les classements de la WBA, WBC, WBO, l’IBF ainsi que du vénérable magazine « The Ring ». Chacune de ces classifications a ses particularités qui sont parfois inexplicables, mais rappelez-vous que tout classement est en partie subjectif. À la fin de cette liste, nous avons cru bon d’ajouter une énumération de quelques boxeurs à surveiller qui pourraient bien s’ajouter lors de notre prochaine mise à jour.

Bermane Stiverne (23-1-1, 20 KO), champion argenté de la WBC, 1er WBC, 4e « The Ring », poids lourd

Sans surprise, les classements du protégé de Don King et de Camille Estephan n’ont pas bougé. Après avoir appris en janvier que les promoteurs des deux clans s’étaient entendus juste avant le purse bid, les amateurs québécois espéraient voir ce combat. Jeudi nous avons appris que le duel aura lieu en juin à Villahermosa au Mexique, ville de la grosseur de Québec dans un pays trois fois plus populeux que le Canada. Espérons que ce sera au moins diffusé à la télévision.

Adonis Stevenson (23-1-0, 20 KO), champion à la WBC et « The Ring », poids mi-lourd

Le champion du Groupe Yvon Michel a vu plusieurs dossiers avancer dans les dernières semaines. Tout d’abord, nous savons qu’il affrontera Andrew Fonfara le 24 mai prochain au Centre Bell. La semaine dernière, nous avons appris qu’il a confié la gestion de sa carrière au discret, mais pas moins efficace gérant de Floyd Mayweather, Al Haymon. Enfin, nous nous attendons à un choc entre lui et le champion de l’IBF Sergey Kovalev potentiellement pour le 27 septembre.

Jean Pascal et Yvon MichelJean Pascal (29-2-1, 17 KO), champion NABF, 1er WBC, 3e WBO, 10e IBF, 3e « The Ring », poids mi-lourd

L’ancien monarque de la WBC a donné une leçon de boxe à Lucian Bute le 18 janvier et évidemment ses classements se sont améliorés. Notons particulièrement sa croissance de 10e à 3e aspirant chez les 175 livres pour « The Ring » et de 7e à 3e à la WBO. Maintenant sans contrat de promotion, Jean Pascal a beaucoup d’options devant lui. Nous pourrions spéculer sur de nombreuses possibilités, mais nous laissons au temps le soin de nous donner des réponses.

Lucian Bute (31-2-0, 24 KO), 6e WBC, poids mi-lourd

Le 18 janvier, la fierté roumaine en a pris pour son rhume comme on dit. Depuis, il a rechargé ses batteries en allant dans le sud en compagnie de nombreux propriétaires de Cages aux Sports. Selon différentes sources, la réflexion fait son petit bout de chemin, mais aucune annonce ou date de retour n’est prévue prochainement. Mais, en cas de retour, on peut parier qu’il aura une place de disponible sur la sous-carte du 24 mai.

Eleider Alvarez (13-0-0, 8 KO), champion NABA et NABO, 2e WBO, 3e WBA, 8e IBF, 10e WBC, poids mi-lourd

En janvier, le Montréalais d’origine colombienne a vécu pour une Xe fois le retrait de son adversaire et l’opportunité de devenir champion argenté de la WBC s’est évanouie du même coup. Sa victoire contre Andy Gardiner nous a démontré que pour atteindre le sommet de sa division, il a besoin de se battre plus régulièrement que deux fois par année comme en 2013. À souligner, Eleider Alvarez est le seul boxeur du Québec à être présentement classé dans le top 10 des quatre grandes associations.

David Lemieux (31-2-0, 29 KO), 10e WBO, 10e IBF, 13e WBC, poids moyen

Le cogneur du Groupe Yvon Michel est revenu discrètement dans les classements mondiaux il y a quelques mois. De retour sur le ring dans environ un mois et demi, David Lemieux sera en finale de l’unique Rapides et Dangereux de la saison 2013-2014. Après avoir fait plusieurs rounds avec Marcus Upshaw et Miguel Torres, Lemieux devrait se battre pour le titre NABF présentement vacant.

Jo Jo Dan (31-2-0, 17 KO), champion IBF Inter-Continental et NABA,  2e IBF, 5e WBC, 10e WBA, poids mi-moyen

Peu de changement pour le protégé de Pierre Bouchard outre le fait que son promoteur, Lou DiBella, fait des pressions pour qu’il obtienne un combat contre l’actuel champion de l’IBF, l’Américain de 26 ans Shawn Porter. Si ce combat n’est pas confirmé d’ici peu, ne soyez pas surpris qu’il garde la forme en se battant à New York ce printemps.

Kevin Bizier (21-1-0, 14 KO), 7e IBF, poids mi-moyen

La fierté de St-Émile à Québec s’est remise de sa défaite face à Jo Jo Dan, comme vous pouvez en prendre connaissance dans notre article de cette semaine. Kevin Bizier a bien hâte d’avoir la confirmation de son prochain combat. Il est à l’entraînement depuis le début de janvier. Pour avoir plus de nouvelles de Kevin, nous vous invitons à lire cet article que nous lui avons récemment consacré.

Antonin Décarie (29-2-0, 9 KO), 11e WBC, poids mi-moyen

Antonin Décarie Fight ClubComme prévu, le Lavallois de 31 ans n’a pas perdu de temps face à Cesar Chavez le 5 février dernier. Depuis l’automne, son gérant, Camille Estephan est aussi son promoteur et Antonin Décarie sera l’attraction principale du prochain « Fight Club » à Gatineau le 28 mars. Son rival sera le Mexicain Pablo Munguia (19-4-0, 11 KO), il a vaincu Samuel Vargas en décembre dernier et a remporté un huit rounds le 8 février dernier.

Dierry Jean (25-1-0, 17 KO), 1er IBF, 8e « The Ring », poids super-léger

La performance de « Douggy Style » à Washington face à l’expérimenté Lamont Peterson a été saluée par de nombreux observateurs internationaux. Même que le meilleur boxeur livre pour livre, Floyd Mayweather, l’a invité à son prochain camp d’entraînement. Autre preuve de la qualité de sa prestation, l’IBF a mis à jour son classement le 23 février dernier et Dierry Jean y est toujours le premier aspirant chez les 140 livres. Camille Estephan souhaite l’opposer à Adrian Brooner ou à un top 10 mondial à la fin d’avril ou au début mai à l’aréna Maurice-Richard.

Tony Luis (17-2-0, 7 KO), 9e WBA, poids super-léger

Le boxeur de Cornwall a longtemps fréquenté les rings québécois. Après une performance malheureuse sur ESPN en janvier 2013, il s’est incliné en janvier dernier par décision à l’émission Shobox diffusée sur Showtime. Malgré ces deux défaites, le boxeur de 26 ans conserve un bon positionnement.

Ghislain Maduma (16-0-0, 10 KO), champion NABF et Continental des Amériques, 3e WBC, 6e IBF, poids léger

Le Camerounais d’origine a fait la finale du gala « Boxing Lounge » au New City Gas le 5 février. Sa victoire sur John Carlo Aparcio ne s’est pas fait attendre. Il doit affronter le Mexicain Javier Prieto (24-7-0, 18 KO), 4e aspirant à la WBC et champion argenté. Il s’agira de la demi-finale de Dierry Jean. L’étape suivante sera d’affronter le champion de la WBC chez les 135 livres, actuellement Omar Figueroa.

Arash Usmanee (20-1-1, 10 KO), 8e IBF, poids super-plume

L’Afghan a coupé les ponts avec son gérant et son entraîneur d’ici après sa défaite controversée face à Rance Barthelemy. Lui qui devait se battre sur ESPN2 le 10 janvier dernier, il ne s’est pas battu depuis son championnat du monde en août 2013. Il était alors passé à un petit point de devenir champion IBF (114-114, 115-113, 114-114).

Logan McGuinness (20-0-1, 9 KO), champion NABA des super-plumes et des plumes, 7e WBA, 12e WBC, poids super-plume

L’Ontarien de 26 ans est agent libre, depuis le début de février. Celui qui a acquis le titre NABA des poids plumes à son dernier combat est monté sur un ring québécois à six reprises.

À surveiller (en ordre alphabétique)

Andy Gardiner (10-1-0, 6 KO)

Le protégé d’Éric Bélanger est présentement au repos dû à une blessure. Son prochain duel pourrait bien l’amener face à l’ancien champion du monde IBF (en 2004-2005) Jeff Lacy qui s’entraîne maintenant avec Jimmy Hilton à London, Ontario.

Sébastien Gauthier (22-4-1, 14 KO)

Après s’être incliné face à deux anciens champions du monde, Sébastien Gauthier affrontera Tyson Cave à Toronto le 9 avril. En cas de victoire, le boxeur de St-Jérôme deviendra le champion NABA et intégrera le top 15 de la WBA. Pour avoir plus de nouvelles de Sébastien, nous vous invitons à lire cet article que nous lui avons récemment consacré.

Baha Laham (12-1-2, 5 KO)

Le Montréalais d’origine libanaise fera la demi-finale du gala du 28 mars prochain à Gatineau. Il affrontera le Montréalais Roody Pierre-Paul et, s’il l’emporte, il deviendra le champion continental des Amériques de la WBC et deviendra membre du top 40 de cette association. Pour avoir plus de nouvelles de Baha, nous vous invitons à lire cet article que nous lui avons récemment consacré.

Éric Martel-Bahoéli (10-3-0, 7 KO)

Le poids lourd de Québec sera en action le 26 avril à Sheffield en Angleterre. Il affrontera l’Australien Lucas Browne dans un combat impliquant le titre vacant du Commonwealth. Une victoire ne lui donnera pas nécessairement un accès au top 15 mondial, mais en battant le 11e aspirant à la WBC il devrait être tout proche de l’obtenir. Pour avoir plus de nouvelles d’Éric, nous vous invitons à lire cet article que nous lui avons récemment consacré.

Mikael Zewski (23-0-0, 18 KO)

Le boxeur de Trois-Rivières et protégé de Top Rank est actuellement classé 25e à la WBC. Mikael Zewski est franchement dû pour se battre dans un dix rounds, nous devrions avoir des nouvelles de son prochain combat très bientôt.

One Comment

  1. Pingback: Les boxeurs québécois et les classements mondiaux – juillet 2014 | 12 Rounds

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.