Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Chapeau, Lemieux!

Par François Bouchard

Je l’admets, je croyais que Gabriel Rosado battrait David Lemieux à plate couture samedi dernier. Force est d’admettre que le protégé de Marc Ramsay m’a énormément et agréablement surpris. Rosado était loin d’être un client facile, il possédait les habiletés et la résilience nécessaire pour surprendre Lemieux. Ce dernier a toutefois été intelligent et explosif. Je suis de ceux qui croyaient qu’il en était fini pour lui sur la scène internationale après sa défaite contre Joachim Alcine dans laquelle il a manqué de lustre.

10427224_642743135836453_6813162866568008507_nLemieux a surutilisé sa main gauche, mélangeant agressivité et discipline. Il a prouvé qu’il faisait partie de l’élite chez les 160 livres et je n’hésite pas à dire qu’il prendrait sa revanche contre Marco Antonio Rubio et Alcine s’il continue à se battre de cette façon.

Contre un Peter Quillin qui a démontré des faiblesses contre… Gabriel Rosado, Lemieux aurait de bonnes chances de l’emporter. Face à Jermain Taylor (le champion IBF) ou même Miguel Cotto, qui n’a pas nécessairement une mâchoire des ligues majeures, ses chances seraient également fort appréciables. Il a la vitesse et la force de frappe pour tenir son bout. La preuve, il a envoyé Rosado au tapis, ce que même Gennady Golovkin n’a pu faire. Par contre, je me garde une réserve contre GGG, qui est beaucoup plus méthodique et cérébral. De plus, le boxeur du Kazakhstan possède une vaste expérience chez les amateurs et les professionnels, et sa force de frappe est au moins égale à celle de Lemieux.

On parle également de Saul «Canelo» Alvarez. Ce serait le combat que les fans veulent voir. Il s’agit de savoir à quel Canelo nous aurions droit: l’avare technicien qui nous a offert des performances soporifiques contre Austin Trout et Floyd Mayweather, ou encore le brillant et spectaculaire cogneur qui a fait subir des corrections au dur à cuire Alfredo Angulo et à Shane Mosley? Nous aurions un potentiel combat de l’année avec deux jeunes lions en pleine possession de leur moyens!

David Lemieux a fait preuve à son tour de résilience. Peu importe l’avenir qui se dessine devant lui, je lui lève mon chapeau.

Crédit photo: Golden Boy Promotions

 

 

2 Comments

  1. Pingback: David Lemieux vs Hassan N'Dam: pile ou face?

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.