Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Adonis Stevenson: «Il ne serait qu’une question de temps avant que j’atteigne Kovalev avec ma gauche!»

Par Martin Achard

On dirait qu’une bonne nouvelle n’attend pas l’autre en cette première partie d’année 2015! De passage à l’émission Sports 30 Le Magazine de RDS plus tôt aujourd’hui, le champion WBC et linéaire des mi-lourds, Adonis Stevenson, a réitéré l’essentiel de ses propos de samedi soir, en exprimant haut et fort son désir de se mesurer dès l’automne à Sergey Kovalev, dans un combat d’unification des titres qui devrait normalement se tenir au Québec.

10390432_653739661362119_3118808962870041425_n«Je n’ai pas été impressionné par Kovalev samedi», a affirmé Stevenson. «Si Jean Pascal avait eu une meilleure préparation, le combat aurait été plus serré. En plus, Pascal n’a pas beaucoup de force de frappe. Dans mon cas, il ne serait qu’une question de temps avant que j’atteigne Kovalev avec ma gauche, car il fonce comme un taureau. Je ferais preuve de “timing” et n’aurais aucune pitié pour lui. Je veux toutes les ceintures».

Quant au promoteur de «Superman», Yvon Michel, il a fait savoir lors d’une entrevue séparée avec RDS qu’il avait l’intention de demander au WBC de rendre rapidement possible un appel d’offres pour l’organisation du combat. Le but de cette démarche ne serait toutefois pas d’empêcher le clan Kovalev de d’abord tenir une défense de titre du «Krusher» contre son aspirant obligatoire IBF, Nadjib Mohammedi. C’est semble-t-il au cours du week-end qu’Adonis Stevenson, Yvon Michel et le gérant Al Haymon auraient pris la décision de défier sans plus attendre le Russe, qui il y a deux jours au Centre Bell a défendu avec succès ses couronnes IBF, WBA et WBO des 175 livres en stoppant Jean Pascal au 8e round d’un combat spectaculaire.

Il reste à voir comment pourra se réaliser concrètement l’affrontement, considérant qu’Haymon voudra certainement faire boxer Stevenson dans le cadre de sa série télévisée Premier Boxing Champions, et que Kovalev est plutôt rattaché à la chaîne HBO, une ennemie objective et avouée d’Haymon, mais cette difficulté n’apparaît pas insurmontable.

Signalons que le gagnant d’un éventuel duel Stevenson-Kovalev pourrait se vanter d’avoir réalisé un exploit majeur dans l’histoire de la boxe, à savoir l’unification de tous les titres mondiaux d’importance chez les mi-lourds. Il est aussi à prévoir que le gagnant percerait le top 5 de la plupart des listes des meilleurs boxeurs «livre pour livre» de la planète. On ne saurait donc trop souligner l’intérêt que revêtirait un tel combat.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.