Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Frank Cotroni liquide Richard Reittie en 45 secondes à Gatineau!

Par Martin Achard

CONTRONI VS REITIEUn gala pro-am a été présenté ce soir au Casino du Lac-Leamy à Gatineau, co-organisé par Éric Bélanger du Club Final Round Boxing d’Ottawa et Douggy Berneche du Club de boxe de l’est. L’évènement s’est avéré un franc succès, tant du point de vue du spectacle que de l’organisation.

Volet professionnel de la soirée

Dans la finale, prévue pour huit rounds chez les super-mi-moyens, le «Hitman» Frank Cotroni (9-3-1, 5 K.-O.) a impressionné en stoppant après seulement 45 secondes au premier round le Jamaïcain d’origine et résident de Toronto Richard Reittie (11-4-1, 7 K.-O.). Cotroni a d’abord atteint son adversaire avec une puissante droite, puis, voyant que Reittie était ébranlé, il s’est rué sur lui pour lui asséner une autre droite qui l’a fait chuter au tapis. Reittie s’est relevé, mais il s’est tout de suite retrouvé acculé dans un coin et bombardé de coups, ce qui a forcé l’arbitre à mettre un terme à l’affrontement.

«J’ai l’habitude de commencer mes combats en force, mais cette fois je voulais plutôt faire les choses différemment et utiliser mes habiletés de boxe!», m’a expliqué Cotroni après sa victoire. «Sauf que j’ai lancé un jab solide pour tester sa garde et me suis aperçu qu’il m’était possible de passer une droite en puissance. Je ne suis pas encore de retour à 100%, mais ça progresse dans la bonne direction. Avant mon combat contre Reginald Franklin en mai, j’avais encore mal au bras gauche, une séquelle de mon opération subie en début d’année. Mais mon bras va beaucoup mieux maintenant et depuis peu je suis capable de lancer des jabs et des crochets de gauche nettement plus secs».

Les quatre autres combats professionnels à l’affiche étaient tous prévus pour quatre rounds.

Chez les super-mi-moyens, Steven «The Future» Butler (6-0-0, 5 K.-O.), le jeune et prometteur protégé d’Eye of the Tiger Management, a facilement disposé du Letton Valerijs Podojahins (1-1-1, 1 K.-O.) par arrêt de l’arbitre au quatrième round. Podojahins, qui a toujours su demeurer sur ses jambes, n’était pas particulièrement ébranlé lorsque l’arbitre s’est interposé, mais le combat était devenu tellement unidimensionnel que mettre fin aux hostilités s’est imposé comme la meilleure décision.

Le résident de Gatineau, Pascal Villeneuve (4-1-0, 2 K.-O.) a suscité les clameurs de la foule tout au long de son duel contre l’Américain Eddie Gates (2-9-0, 1 K.-O.). Le mi-lourd québécois n’avait manifestement aucune crainte de son adversaire, qu’il a attaqué sans relâche en multipliant les crochets des deux mains. Villeneuve a réussi à envoyer Gates au tapis à la troisième reprise, mais il n’a pu l’achever et a donc récolté une victoire par décision unanime (40-35, 40-35 et 40-34).

Le super-plume ontarien Josh O’Reilly (2-0-0, 0 K.-O.) a fait usage de sa rapidité et de beaux coups au corps pour vaincre par décision unanime (40-36, 40-36, 40-35) le résident de Shawinigan Michael Gargouri (0-2-0). O’Reilly a toutefois été embêté par une vilaine coupure au-dessus de la tête à partir du troisième round, ce qui a aidé le Québécois à être plus compétitif dans la seconde moitié de l’affrontement.

En lever de rideau, deux poids moyens de la région de Montréal, Maxime Épie et Michael Vandeynse, faisaient l’un contre l’autre leurs débuts chez les professionnels. Au terme d’un combat échevelé, où peu de jabs ont été lancés, le gaucher Vandeynse s’est imposé par décision unanime. Les trois juges, manifestement impressionnés par ses frappes plus nettes, ont tous remis des cartes de 40-36 en sa faveur.

Volet amateur

Derek Bouchard (Les Gants dorés) a vaincu Danyk Croteau (BG Buckingham) par décision.

Victor Ong (Beaver Boxing Club) a vaincu Brian Stevenson (Steeltown Boxing Club) par décision.

Hojhan Moshafi (Final Round Boxing) et Marc Boissy (Club de boxe de l’est) ont livré un combat d’exhibition.

Dave O’Reilly (Final Round Boxing) et Evangelos Frangos (Club de boxe de l’est) ont livré un combat d’exhibition.

Le combat prévu entre Erica Adjei (Beaver Boxing Club) et Martine Yergeau (Complexe le phoenix) a été annulé.

 

 

2 Comments

  1. Pingback: Frank Cotroni prêt à venger sa 1ère défaite

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.