Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Soirée parfaite pour EOTTM à Trois-Rivières

imon Kean vainqueur

Par François Bouchard

Comme promis, nous étions sur place pour les combats de ce soir à trois-Rivière, en voici les résumés. Les 1013 spectateurs réunis à la Bâtisse industrielle de Trois-Rivières ont eu droit à un excellent spectacle alors que l’ensemble des boxeurs de Eye of the the Tiger Management (EOTTM) ont remportés leur combat.

Kean démolit Bodo au premier round

C’est un début professionnel fracassant pour le Trifluvien Simon Kean.  Le poids lourds a démontré la puissante keanbododroite qui a ébranlé ses adversaires chez les amateurs en signant une victoire par KO technique à 1:59 du premier round contre  Balazs Bodo, de la Hongrie.

Malgré sa courte présence sur le ring (le règlement des trois chutes au plancher étant en vigueur) Kean a pris le temps de remercier les fans et d’expliquer la situation. « Mon adversaire ne voulait pas trop se battre. Je suis déçu, je m’étais beaucoup entraîné et je voulais donner un bon spectacle. Il n’était pas si pire selon les vidéos. Il aurait pu me donner un bon combat. Il a eu peur, il a choké. Dès que je l’ai vu, il a semblé être intimidé ».

Loin de tomber en vacance, le boxeur de 26 ans sera en action le 4 décembre au Métropolis, à Montréal. De plus, suite au succès de la soirée, l’organisation menée par Camille Estephan prévoit revenir à Trois-Rivières à deux ou trois reprises en Mauricie en 2016. Pour voir ou revoir ce combat, nous vous l’offrons via l’application Periscope, vons n’avez qu’à cliquer ici.

Gadbois persiste et bat Campillo par décision

Mick Gadbois l'emporteDans un combat de 8 rounds. Michael Gadbois  a trimé très dur face à l’Espagnol David Martin Campillo. Ce dernier n’est pas venu en touriste et a remporté quelques rounds. Gadbois a notamment utilisé le crochet de droite à profusion pour neutraliser son adversaire hermétique.  Ce dernier savait bien se positionner.  Probablement le matchmaking le plus serré de la soirée.

Le Protégé de Marc Seyer a migré récemment à Montréal pour aider la progression de sa carrière. Lui aussi sera impliqué dans la carte du métropolis le 4 déécembre. Après le combat, son entraîneur était bien satisfait de sa performance. Il a notamment apprécié l’utilsation fréquente de son jab, ce qui permis à Gadbois de dominer.

Hyppolite rapide!  schillerpalacios

Schiller Hyppolite ne voulait pas trop perdre son temps ce soir, forçant son adversaire Victor Manuel Palacios à baisser pavillon entre les 2e et 3e assaut.

Le Montréalais, actuellement classé 7e au monde à l’IBF chez les 168 livres, s’est avoué surpris de la vitesse à laquelle il a dominé son rival. «J’ai pris le temps de l’étudier au premier round, au second mes coups sortais bien et j’ai bien vu que je lui faisais mal. Je m’attendais à poursuivre le travail au 3e round et j’étais confiant de pouvoir le finir mais il a préféré abandonner », nous a expliqué le boxeur affichant un large sourire.

Schiller Hyppolite aussi sera impliquer dans la carte du 4 décembre. Son entraîneur Jean-François Bergeron discutera avec Camille Estephan, mais considérant la courte mais efficace présence sur le ring, Hyppolite pourrait bien obtenir un combat de 10 rounds au lieu de 8.

Pas de problème pour G-Time

DSCN1817[1]Devant son premier adversaire gaucher en carrière, Mathieu Germain ne perd pas trop de temps, déployant toute sa versatilité et sa précision face au Hongrois Szivos, lui passant le KO à 1:34 du premier round.  Le Montréalais signe sa 4e victoire chez les professionnels en autant de sorties, alors que c’est une seconde défaite pour son adversaire.

Plutôt critique avec lui-même, Germain se donne la note de 7.5 sur 10.  Ce n’est qu’après la pesée qu’ils ont pu voir que Szvivos était gaucher. Son entraîneur Mike Moffat,nous a confié avoir accepté ce défi alors qu’il n’avait eu accès à aucun vidéo du Hongrois. G-Time s’est dit très ouvert à des combats locaux entre 135 et 140 livres.  Lorsque questionné pour un éventuel affrontement entre lui et un autre gaucher, Whitney Baille, Germain a répondu que ce dernier est un ami mais qu’il affrontera peu importe qui son entraîneur Mike Moffa et son gérant Camille Estephan décideront de mettre dans son chemin.

Mian Hussain bat Armado

Dans un combat qu’on croyait bien terminé au 2e round, Mian « Superman » Hussain a remporté une décision unanime contre Juan Armado avec des pointages de 80-70, 79-71 2 x.  Hussain a avoué avoir dépensé un peu trop d’énergie pour tenter de terminer son adversaire, ce qui l’a probablement empêché de finir son advsersaire.

Pratte domine Gargouri, mais chute!

pratteLe favori local François Pratte démontre qu’il n’était pas quintuple champion canadien chez les amateurs pour rien! Il possède un jab des ligues majeures et s’en sert à profusion devant un Gargouri très volontaire mais pas assez rapide.  Ce dernier aurait tout intérêt à travailler son tonus musculaire s’il veut espérer exceller dans les rangs professionnels.  La précision de Pratte et son beau jeu de pieds lui permet de surclasser Gargouri avec aisance.

Le boxeur de Shawinigan est coupé au 2e round et le médecin vient examiner la blessure.  Sachant que chaque seconde compte, Gargouri se rue sur Pratte qui contre-attaque en virtuose.   Pratte est coupé à son tour au 3e round et glisse dans le même round.  Gargouri trouvera une petite ouverture à la fin du dernier assaut mais c’est trop peu, trop tard car la cloche survient.  Pratte s’en sort finalement avec une décision unanime de 38-37 sur les trois cartes.  Son entraîneur Jimmy Boisvert lui donne une note de 8/10.  Pratte mentionne avoir eu les pieds  sur le même plan lors de cette chute.

Ayaz Hussain rapide

Le protégé de Mike Moffa ne perdra pas son temps avec Sébastien Benito, qui n’aura fait que passer en touriste.  Un foudroyant crochet de gauche aura raison du Français après seulement une minute deux secondes au premier round.

 

One Comment

  1. Pingback: Quick Results from Trois-Rivières - CANADIAN BOXIANA

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.