Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Ricky Sismundo, le road warrior philippin revient à Montréal

Sismundo Maduma

Par Jean-Philippe Ouimette

Le 22 octobre prochain, Eye or the Tiger Management présente le gala qui met aux prises David Lemieux à l’Argentin Cristian Fabian Rios. Si le choix de l’adversaire de Lemieux en déçoit quelques-uns, ce n’est pas le cas du rival de Ghislain Maduma (18-2-0, 11 KO) qui affrontera Ricky Sismundo (30-9-3, 13 KO), le même boxeur qui a soutiré un verdict nul à Dierry Jean ( 29-2-1, 20 KO) en mai dernier. Le coriace boxeur en a impressionné plus d’un ce soir-là et la majorité des gens le considérait comme le gagnant de ce duel.

Le boxeur surnommé « Mondo Harada » est né à Ubay, Bohol aux Philippines, il réside maintenant à Yokohama, Kanagawa, Japon. Âgé de 29 ans, son entraîneur est Kei Nideira, un ancien boxeur amateur. L’équipe de Sismundo avait une offre pour un titre en Russie, mais ils ont préférés revenir ici pour affronter Maduma. Ce sera le 1er combat de Sismundo à 140 livres. Sismundo s’est battu dans huit pays différents au cours de sa carrière : Canada, USA, Japon, Philippine, Mexique, Australie, Thaïlande, Indonésie.

sismundo-4J’ai eu la chance de m’entretenir avec Ricky Sismundo quelques semaines avant son retour au Québec, voici ce qu’il avait à me dire :

Quel a été ton parcours en boxe? Ou as-tu eu la passion et comment es-tu devenu un boxeur professionnel?

RS: Je dois vraiment ma passion de la boxe à mon père. Il a été un boxeur amateur, ma passion est dû au fait que je le suivais partout durant les combats étant jeune. J’ai découvert par moi-même que j’avais un potentiel dans le domaine de la boxe. J’ai travaillé fort et poursuivi mon objectif jusqu’à devenir un boxeur professionnel, avec l’aide des gens en qui j’ai confiance, je suis un meilleur boxeur chaque jour.

Qui sont les personnes et les boxeurs qui t’ont inspirés?

RS: Dieu Tout-Puissant et ma famille sont les # 1 qui m’ont le plus inspiré. Aussi les boxeurs philippins m’ont inspiré à être un meilleur boxeur pour la Philippine et à en être fier.

Tu es un meilleur boxeur que ta fiche l’indique, quelles sont les raisons?

sismundo-2RS: Peut-être à cause du manque de préparation, j’ai toujours accepté les offres même si la date du combat m’empêchait de me préparer adéquatement. Depuis peu de temps, j’ai enfin appris que la préparation est la chose la plus importante pour une meilleure fiche et une meilleure performance.

Tu en seras à une 2e visite à Montréal, tu as pensé quoi du résultat face à Dierry jean? As-tu peur d’une décision locale? Comment as-tu aimé les fans de boxe montréalais?

RS: Oui, ce sera ma deuxième visite à Montréal, je respecte la décision et le résultat lors du combat avec Dierry Jean la dernière fois. Les passionnés peuvent aussi juger de ce qu’il ont vu dans le combat. Je n’ai pas peur de la décision locale, de toute façon je ne contrôle pas cela surtout si je sais que j’ai fait de mon mieux pour montrer et donner le meilleur de moi-même au cours du combat.

ricky-sismundoHonnêtement, la réaction des fans québécois avec moi a été incroyable. J’ai reçu plusieurs messages sur ma performance qui m’ont incité à revenir ici. J’ai beaucoup plus de contacts à Montréal maintenant. Je remercie tout le monde qui m’appuie.

Tu affrontes Ghislain Maduma (18-2-0, 11 KO’s), comment va ta préparation? À quel genre de combat on peut s’attendre?

Je me suis entraîné dur pour le prochain combat, Maduma est un grand boxeur et je dois me préparer de la meilleure façon. Je dois être mieux préparé que lors du dernier combat.

Attendez-vous à une grande performance de ma part.

 ricky-sismundo-dierry-jean

2 Comments

  1. Pingback: Le gala des comparables

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.