Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Selon vous, quel est le ratio de boxeurs qui utilisent des substances interdites?

Alexander Povetkin

Les dernières semaines ont été difficile pour les défenseurs d’un noble art propre, sans stéroïdes et autres produits interdits. En plus de l’annulation du duel entre Alexander Povetkin et Deontay Wilder prévu ce samedi, il y a plusieurs autres cas récents qui ont fait les manchettes internationales.

Face à Face Browne MartelVendredi dernier, l’Autralien Lucas Browne a été détrôné de son titre WBA des poids lourds suite à la détection de clenbuterol, un produit qui aide la perte de poids. À la mi-avril, l’Allemand Felix Sturm, aussi champion à la WBA mais chez les Super-Moyens, a été contrôlé positif au stanozolol.

Tout comme Povetkin, le champion des mi-lourds de l’Union européenne (EBU), le Russe Igor Mikhalkin a échoué en avril à un test antidopage alors que des traces de meldonium ont été retrouvées dans ses échantillons. Il s’agit de la même substance qui fait faire des cauchemars à Maria Sharapova et à bien des athlètes russes.

Bref, nous voulons connaître votre perception. Autant en boxe internationale qu’au niveau local, quel est la ratio de boxeurs qui utilisent des substances interdits?

 Maria Sharapova

Selon vous, quel est le ratio de boxeurs qui utilisent des substances interdites?

Consulter les résultats

Loading ... Loading ...

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.