Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Eye of the Tiger Management largue Bermane Stiverne

Bermane Stiverne a l'entrainement

Par Jean-Luc Autret

Avec regret Camille Estephan, le Président de Eye of the Tiger a choisi de mettre un terme à son association avec son notre premier athlète et premier champion du monde Bermane Stiverne. Les difficultés de négociations, qui perdurent depuis cinq ans, entre Estephan et King sont la raison de cette séparation pour le moins surprenante.

Bermane Stiverne et Camille Estephan« Nous croyons que Bermane a les compétences requises pour être au sommet de la division maintenant excitante des poids lourds. Nous tenons à le libérer de son obligation contractuelle envers Eye of the Tiger Management et nous lui souhaitons le meilleur dans sa carrière et sommes confiants qu’il sera de retour au sommet de la division des poids lourds. Nous pensons qu’il est dans le meilleur intérêt d’Eye of the Tiger Management d’aller de l’avant en raison d’une divergence de vues, de valeurs et philosophie avec Don King Promotions », affirme la jeune organisation via communiqué.

Stiverne est revenu sur le ring en novembre, mais bien des difficultés ont dû être contournées pour que ce combat, non diffusé à la télévision américaine, se réalise. Dans les deux dernière semaines, l’ancien champion du monde de la WBC s’entraînait à Montréal sous la supervision de Jarek Kulesza. Nous avons eu le plaisir de le rencontrer longuement au terme d’un entraînement et il ne semblait pas sur le point de perdre l’appui de son ami et gérant. Par contre, les difficultés vécues avec Don King étaient bien présentes. Il était alors en attente d’une confirmation pour participer au gala du 16 janvier mettant en vedette Deontay Wilder. Son absence sur cette carte est probablement la goutte qui a fait déborder le verre de son gérant.

Maintenant sans gérant, il ne serait pas surprenant que Stiverne se tourne vers le puissant Al Haymon pour l’épauler dans ses négociations avec le vétéran promoteur Don King. Présentement en Floride pour passer le temps des fêtes avec sa famille, Stiverne évaluera sa situation au début de janvier.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.