Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Caroline Veyre: journal d’une boxeuse d’élite

Caroline Veyre sur le ring

Par Caroline Veyre

NDLR: Aujourd’hui, débute à Buenos Aires en Argentine les qualifications olympique continentale de l’Amérique en boxe autant masculine que féminine. Comme nous vous l’avons mentionné mardi, nos trois représentantes féminines sont de sérieuses espoirs de médailles pour les jeux de Rio

Juste avant Noel, nous vous avons présenté la 1ère chronique de Caroline Veyre. Depuis, elle a pris de nombreuses notes sur l’évolution de sa préparation en vue de cette compétition névralique alors qu’elle doit remporter l’or pour obtenir son billet pour Rio. Nous l’a remercions pour sa grande générosité et sa transparence. Nous vous souhaitons une bonne lecture.

Caroline Veyre les JO23-12-15  Retour à la musculation, bien contente, je n’ai pas perdu de poids à Cuba et je ne manque pas de cardio après une semaine de break c’est comme si c’était hier les qualifications canadiennes.

28-12-15  Bon, même problème que d’habitude, j’ai beau manger toute la journée et peser 62kg avant de me coucher, je me lève à 60kg quand même ! C’est intense comment je perds du poids. C’est ma dernière semaine de musculation, j’espère que ça va bouger.

1-01-16  Enfin 61.31 kg, ça fait tellement de bien de voir ça, on lâche pas. Je savais bien que je bouffais comme une grosse cochonne et que ça allait porter fruit ! Les filles qui vont lire ça vont vraiment me détester. J’ai fini l’entraînement avec Rudy maintenant il faut vraiment que je me force à manger si je veux au moins maintenir ce poids.

Caroline Veyre et sa boisson2-01-16  Bon,je ne sais pas pourquoi je suis à 59.6 kg c’est incroyable, J’imagine que puisque je n’ai pas eu d’entraînement hier ça change tout. J’ai beau manger toute la journée, le résultat risque d’être le même, je suis un peu découragée.

3-01-16  Premier sparring (technique) depuis un bout de temps. C’est l’horreur, je me sens lente, lourde  sur mes pieds, mon timing est encore au repos. Mais bon au moins je me rappelle que c’est toujours comme ça quand je recommence. En plus, je suis en période de musculation, au moins, je recommence avec PM la semaine prochaine.

5-01-16  C’est toujours le même problème quand je recommence: le timing; mes pieds ne suivent pas mes mains. Il me manque une petite fraction de seconde, et ce qui est frustrant c’est que je m’en rends compte. Mais  impossible d’améliorer ça, je manque de vitesse, je redécouvre la boxe comme si j’avais oublié une partie de ce que j’ai appris. Je sais qu’il s’agit juste de se remettre dedans, mais c’est drôle que même en pratiquant ce sport à longueur d’années, on en perd avec seulement une petite pause. Mais bon, à un moment donné, il faut avoir aussi d’autres chose dans la tête, et c’est pour ça que la pause fait du bien.

12-01-16 Ça fait une semaine que mon mollet droit me tue. Je n’arrive plus à marcher, je boîte tellement que j’ai mal, une chance que j’ai revue ma massothérapeute, mais ce n’est pas suffisant. Alors je m’étire et fais du foam roller à chaque fin d’entraînement. La semaine prochaine, je compte prendre deux massages pour que ce soit réglé.

Caroline Veyre14-01-16 Bon, mon épaule gauche recommence à me faire mal. J’ai passé une échographie il y a deux jours et j’ai une petite bursite. C’est très long de soigner cela avec de la physio et on peut toujours faire une injection. Sauf que je ne peux pas utiliser mon bras pendant deux semaines, et ce n’est pas le bon moment, les qualifications continentales s’en viennent. En attendant de prendre une décision, j’évite tout mouvement en haut des épaules. Au moins ça ne me dérange pas dans ma boxe, la douleur apparaît juste le soir quand je dors.

16-01-16 Ça faisait longtemps que je n’avais pas mis les gants au centre Claude-Robillard. Ce sparring de filles organisé par Ariane Fortin est vraiment une bonne idée pour permettre de mettre les gants avec plusieurs filles et ça crée un petit stress de compétition. Je sentais mon timing et ma vitesse presque revenue, peut-être encore un peu lourde sur les jambes mais les coups sortaient au bon moment.

18-01-16 Premier jour du camp d’entraînement, journée très longue. Aujourd’hui c’est les tests médicaux, je suis levé depuis 6:30 ce matin pour être à jeun et aller à la clinique. On ne s’entraîne pas beaucoup, je resterai à l’hôtel toute la semaine avec l’équipe, le programme est assez chargé. Hugo Lette mon physiothérapeute, m’a confirmé aujourd’hui que je devais faire une injection pour mon épaule vendredi. C’est une petite bursite, mais ça peut être embêtant si on ne la soigne pas vite

Caroline Veyre22-01-16 Le camp fini demain nous n’avons pas fait beaucoup d’entraînement, c’était surtout pour faire tous les tests physiques et médicaux qui sont obligatoires. Le peu d’entraînement qu’on avait, je n’ai pas pu faire grand chose, puisque je ne dois plus utiliser mon bras gauche. Aujourd’hui c’était le temp de l’injection et mon dieu que ça fait mal! C’est horrible. Maintenant, 10 jours sans boxer. Je vois ça positivement, je vais en profiter pour améliorer mon jeu de pieds, regarder des vidéos de Cubains, les meilleurs pour ça.

27-01-16 Bordel mes jambes me tuent j’ai réservé un massage aujourd’hui alors qu’on est juste mercredi j’ai trop mal aux fesses lollll. Je course, je fais juste des entraînement des jambes, je n’en peux plus loll.

30-01-16 C’était un peu rodondant cette semaine beaucoup de courses et toujours les mêmes entraînements. J’ai hâte de recommencer la boxe surtout qu’on ma annoncé que la championne de Suède venait se battre ici le 12 février et je n’ai toujours pas repris la boxe. En tout cas, je suis en forme ça c’est sur. En attendant il y a Kovalev-Pascal 2, je m’en vais au centre Bell.

1-02-16 Déjà février le prochain mois va passer comme l’éclair. Les qualifs olympiques dans un mois, je pense recommencer à parler à Rob dès cette semaine. Il est temps que je sois dans l’esprit de combat. Aussi j’ai besoin de voir ma physio pour mon épaule à partir de maintenant, et ce, de façon régulière.

Caroline Veyre et Léo Kwitkowski6-02-16 Enfin je peux me servir de mes mains ça fait du bien mais mon dieu que je suis vite fatiguée! J’ai beaucoup moins d’endurance. Je me bats dans une semaine contre une Suédoise, j’ai commencé la visualisation car c’est ça le plus important, être préparé mentalement. J’ai la technique, il faut juste être efficace sur le ring et se rappeler des points techniques à faire contre elle, la stratégie en bref.

12-02-16 Bon une chose qui est sûre c’est que je suis en forme et je ne me fatiguerai pas, je vais avoir le contrôle. Pour moi, il s’agit d’un réapprentissage de ma routine de mon combat dans le but de faire les même chose en Argentine le mois prochain. Je me donne le défi de faire ce que je veux, ça devrait bien aller, car j’ai abusé de la visualisation!!!

17-02-16 Mission accomplie face à la Suédoise, ce n’était pas très beau techniquement car je n’avais pas fait de boxe avant, mais c’était efficace. Le camp d’entraînement avec elle s’est bien passé. Elle est très bonne et j’ai eu de la misère avec son jab et ses déplacements. Elle bouge tout le temps et c’est dur de préparer une attaque. Nous avons fait quatre sparrings en quatre jours , ce fut assez intense. Mon bras ne me gêne même pas, tout va bien. Il fallait que je coupe beaucoup le ring que je bloque son jab avant mon attaque ou que j’envoie tout de suite une droite par dessus. Elle avait plus de difficulté quand j’allais au corps car elle ne répliquait pas, c’était mon point fort. Je commence aujourd’hui à sentir le stress, plus que trois semaines avant la compétition, ça ne m’a jamais fait ça auparavant.

2Caroline Veyre aux continentaux1-02-16 Troisièmement fois que j’ai une journée de trois entraînements: je mange, je dors, je retourne au gym, je ne fais rien d’autre. Le soir, j’ai juste la boxe dans la tête. C’est dur sur la vie sociale, j’ai juste envie de parler de boxe mais en même temps je vie mon rêve chaque jour. Mes amis comprendront quand je serai revenue avec l’or.

24-02-16 Je suis prête à me battre, ma technique est revenue, tout est parfait, il ne reste plus qu’à contrôler la blessure et commencer la préparation mentale.

29-02-16 Le camp d’entraînement de l’équipe nationale commence. Ça y est on approche du moment tant attendu. Bon focus, juste rester sharp, se préparer mentalement. La semaine va passer vite et la pression va monter, Rob est avec nous ce qui est géniale. Je dois m’occuper encore de mon bras. Demain sparring, on verra comment ça va aller.

3-03-16 Tous les jours pratiquement à la même heure, le stress me frappe soudainement pour venir me rappeler que le grand moment approche. Au début, c’était tellement fort, que je n’arrivais pas à le contrôler. Je ne respirais pas bien et j’allais au gym avec de l’énergie en moins. Je suis allée voir Rob un soir pour discuter avec lui. Il m’a rappelé que cet état est tout à fait normal et on a fait l’exercice de respiration que l’ont fait toujours ensemble. Je n’ai pas eu à le revoir depuis, je sais maintenant comment faire pour surmonter ce moment. D’ailleurs, aujourd’hui avant mon sparring je refais cette exercice et j’ai tout de suite vu la différence dans ma façon de boxer. Je me sentais comme dans un combat et je n’avais pas à penser, tout sortait naturellement. D’habitude quand j’atteinds ce sentiment-là avant une compétition, c’est que je sais que je suis prête et confiante. En recréant cet état lors de mes combats, je suis sûr de gagner parce que je deviens une boxeuse complètement différente.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *