Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Comment se réhydrater avec Ghislain Maduma

Claudia Diaz, Ghislain Maduma et Ludovic Louis

Par Jean-Luc Autret

Les amateurs de boxeurs se demandent souvent qu’est-ce qu’un boxeur mange après sa pesée pour faire le plein d’énergie. Et bien, 12 Rounds a eu le privilège de partager les heures suivant la pesée de Ghislain Maduma hier.

Priorité électrolyte

PedialyteImmédiatement après être monté sur la balance, les boxeurs boivent un breuvage énergétique. Plusieurs s’imaginent peut-être qu’il s’agit de gatorade, c’est plutôt un breuvage encore plus efficace: l’électrolyte pédiatrique. Bien plus dispendieux, il est recommandé aux enfants souffrant de désydratation. Maduma va en boire trois bouteilles de un litre dans les heures qui suivent la pesée. L’effet est tellement rapide que seulement avec ce breuvage ses joues creuses vont presque disparaItre.

Bien sûr, il ne s’agit pas de son unique breuvage pour les prochains 36 heures. Par exemple, le Montréalais d’adoption s’est permis de mélanger son breuvage avec un 7up lors de son dîner après la pesée. De plus, il boira une bonne quantité d’eau avant samedi soir.

Manger peu, mais souvent

diner de MadumaAprès avoir coupé dans la nourriture les derniers jours, un boxeur a évidemment faim, mais il doit faire attention de ne pas trop manger en même temps sinon son système digestif ne fera pas correctement son travail. C’est pourquoi Maduma va manger plusieurs petits repas espacés de deux à trois heures apres sa pesée.

Quelques minutes après le face-a-face avec Maurice Hooker, Maduma marche sur la 7e avenue en compagnie de sa conjointe Claudia Ortiz et de son entraîneur et préparateur physique Ludovic Louis alors que Mike Moffa s’occupe du choix des gants pour son duel. Après avoir regardé le menu quelques instants, Ludivic nous suggère le Flying Puck, un resto intimement lié au Madison Square Garden et au hockey.

Maduma HookerBien que les pâtes sont souvent le choix des boxeurs, Maduma arrête son choix sur un assiette de filet mignon accompagné de riz et de légumes. Loin d’être un fan du calcul des calories, le boxeur préfère laisser ça aux nutritionnistes. Il sait très bien quoi manger pour être performant le lendemain, il est quand même un boxeur professionnel depuis cinq ans. Au terme du repas, il a mangé son assiette à environ 75% et, vers 17h, il a dégusté des ribs encore une fois accompagné de riz et de légumes. Ce matin, Maduma a avalé une omelette avec des patates et des roties. Son dernier repas avant de monter sur le ring aura lieu vers 15h.

Rester actif avant le grand moment

Après un camp d’entrainement intensif de plus deux mois, ce n’est pas la veille du combat que l’on fait le plus gros des entraînements. En fait, Ludovic nous explique que la semaine du combat le corps du boxeur doit évacuer au maximum l’acide lactique de ses muscles et il doit lui permettre de réparer les microdéchirures qu’il s’inflige en travaillant en maximum.

Satisfait de sa préparation, Maduma a choisi de dormir plutôt que de s’entrainer hier soir. Aujourd’hui en début d’après-midi, il prévoit faire environ 30 minutes de cordes à danser pour garder son corps actif. Ce soir, il devrait monter sur le ring aux environs de 19h30 et il s’attend à peser environ 150 livres. Il nous promet que Maurice Hooker va manger une volée qu’il va se rappeler longtemps et qu’évidemment il reviendra à Montréal avec la ceinture NABO des 140 livres.

Moffa Maduma et Ludo

 

 

One Comment

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *