Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Connaissez-vous Ezequiel « El Olimpico» Maderna ?

Ezequiel « El Olympico» Maderna

Par Martin Fournier

Samedi le 4 juin marquera le retour d’Artur Beterbiev sur le ring. Il défendra ses titres WBO international et NABA des mi-lourds face à l’argentin de Buenos Aires Ezequiel Osvaldo Maderna. À noter que Maderna disputera son premier combat chez les mi-lourds et son troisième duel à l’extérieur de l’Argentine en carrière. Pour Beterbiev, il s’agira d’un premier combat en presqu’une année suite à sa victoire contre Alexander Johnson le 12 juin dernier à Chicago où il l’avait emporté au 7e round par TKO.

Qui est Ezequiel Maderna?

EZEQUIEL MADERNALe passé amateur d’Ezequiel Maderna est à souligner. Entre 2006 et 2008, il a représenté l’Argentine dans plusieurs compétitions internationales dont les Jeux Sud-américains en 2006 à Buenos Aires où il a gagné la médaillé de bronze,  les Jeux Panaméricains à Rio de Janeiro en 2007 et le  championnat du monde à Chicago l’année suivante. Toujours en 2008. Il a aussi porté les couleurs de l’Argentine aux Jeux olympiques de Pékin chez les poids moyens, mais il a perdu à son premier combat contre Shawn Estrada.

Aujourd’hui âgé de 29 ans, il a fait ses débuts chez les professionnels en décembre 2008. En 25 combats, sa fiche est de 23 victoires dont 15 obtenues par KO et deux défaites. Ses deux défaites sont survenues en mars 2013, la première contre Edwin Rodriguez par décision unanime dans le cadre du tournoi « Million Dollar Super Four » au Casino de Monte-Carlo à Monaco et la seconde en novembre 2013 en Afrique du Sud contre le sud-africain Thomas Oosthuizen dans un combat pour le titre mondial de l’IBO des super-moyens où il a perdu par décision majoritaire. Depuis, il a remporté ses trois derniers duels. Son dernier combat remonte à mai 2015 où il l’a emporté par TKO au premier round face à son compatriote argentin Rolando Wenceslao Mansilla. En 126 rounds de boxe disputés en carrière, Maderna possède un pourcentage de KO de 60%.

Ses forces et faiblesses

EZEQUIEL-MADERNAAu niveau de ses habiletés pugilistiques, le droitier fait 6 pieds et 2 pouces et a une portée de 78 pouces et varie bien ses coups. Il possède un jab rapide, une bonne main droite en plus d’un solide crochet qu’il applique souvent au corps et à la tête de ses adversaires. Ses mains sont assez rapides, il est aussi efficace en contre-attaque. En défensive, il se protège en esquivant bien les frappes, son jeu de pieds est correct. Il est capable d’ encaisser les coups, et n’a jamais été passé KO. Toutefois, il n’est pas suffisamment mobile, ce qui pourrait lui nuire contre Beterbiev en étant constamment dans la mire du russe.

Somme toute, Il est assez bon dans tous les aspects de sa boxe, offensive; défensive et vitesse, mais rien d’exceptionnel en soi qui pourrait surprendre Beterbiev, bien au contraire. De plus, il en sera à son premier combat chez les mi-lourds et par surcroît face à un char d’assaut russe. Le fait de passer des super-moyens aux mi-lourds n’est pas une étape facile en soi en boxe, on n’a qu`à se rappeler du passage de Lucian Bute chez les 175 livres contre Jean Pascal. Ce sera un handicap important puisque le russe est plus fort physiquement que Maderna. La puissance des coups de Beterbiev fera du dommage en début de combat et c’est sans surprise que je prévois une victoire d’Artur Beterbiev par TKO dans ce duel qui s’inscrit davantage dans un combat de retour pour la conquête du championnat du monde des mi-lourds contre son rival de toujours Sergey Kovalev.

One Comment

  1. Pingback: Beterbiev-Maderma, qui l'emportera?

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.