Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

InterBox: Tout un achat pour Camille Estephan

Les dirigeants de Interbox et EOTTM

Par Jonathan Drapeau

Mercredi dernier, le groupe de promotion Eye of the Tiger Management (EOTTM) a fait l’acquisition du groupe InterBox dirigé par Jean Bédard. Cela signifique donc que Jean Pascal, David Théroux et Yves Junior Ulysse boxeront maintenant sous la supervision d’Estephan.

De plus, le double promoteur montréalais affirme vouloir conserver l’identité d’Interbox. J’ai du mal à comprendre comment cela va fonctionner, pour être bien honnête. Estephan a affirmé vouloir procéder à des co-promotions, mais comment promouvoir conjointement avec un groupe qui lui appartient déjà ? Séparé les profits ou les pertes d’un gala alors que les deux compagnies appartiennent à la même personne, où est l’intérêt?

Beaucoup de questions restent à être éclaircies, mais dans l’ensemble je crois que c’est un excellent coup d’affaire pour la jeune compagnie de promotion québécoise. C’est sans doute avec enthousiasme que les boxeurs qui évoluaient pour l’entreprise installé à Boucherville ont appris la nouvelle. Théroux et Ulysse, qui se sont vu mettre de côté la semaine passée par le Groupe Yvon Michel, ont déjà bien hâte de remonter sur le ring. Dans le même sens, HBO achètera facilement un gala avec Lemieux et Pascal en vedette, lui qui est sous contrat pour ses trois prochains combats.

Les boxeurs InterBox et EOTTM

La lente descente d’InterBox

InterBox était déjà en réflexion sur son avenir, quand leur poulain depuis toujours, Lucian Bute, a décidé de poursuivre sa route avec le géant américain Al Haymon. L’ancien champion du monde de la IBF était avec InterBox depuis le début de sa carrière en 2003. Clairement on peut affirmer que cette décision est à la source de la vente de la compagnie.

Auparavant, la compagnie dirigé par Jean Bédard était le joueur principal dans la promotion de boxe au Québec avec Éric Lucas comme tête d’affiche. InterBox avait assuré son avenir en embauchant Bute, qui aura été le pain et le beurre de l’entreprise québécoise avec ses 11 combats de championnats du monde et ses contrats avec le réseau de télévision américaine Showtime.

Les seuls faits d’arme de l’ancienne filiale de Sportscene dans les deux dernières années auront été les deux combats de championnat entre Sergey Kovalev et Jean Pascal, ainsi que le combat de Jean Pascal à Las Vegas contre Yuniesky Gonzalez. Alors que EOTTM commence à prendre beaucoup de place au Québec avec ses galas à la grandeur de la province. Cette écurie possède d’excellents prospects et avec l’ajout des Ulysse, Théroux et du vétéran Jean Pascal, l’avenir de cette compagnie est assurée pour longtemps.

/Ulysse Lemieux et BulterEn plus des noms mentionnés plus haut, l’homme d’affaire de Dorval possède également des boxeurs comme David Lemieux, Steven Butler, Simon Kean, Mathieu Germain, Dierry Jean, Ghislain Maduma, Batyr Jukenbayev et j’en passe. Décidément l’avenir de la boxe au Québec passe par Camille Estephan et son groupe. De plus l’acquisition ne lui aura coûté que 150 000$, ce qui constitue une aubaine pour la qualité des boxeurs qu’il vient d’acquérir.

De plus, la combinaison de la notoriété de Stéphan Larouche, qui a des contacts en Roumanie et plus récemment au Kazakhstan, et l’outil de diffusion Punching Grace pourrait être multiplicateur à de nombreux niveaux, autant financier que pour le recrutement.

L’avenir de la boxe au Québec est très bien assuré et je crois que nous aurons de bons galas de boxe encore très longtemps. Et vous vos impressions sur cet achat ? Quelles sont vos attentes par rapport à EOTTM ? Bonne Boxe à tous !

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.