Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Trois rounds avec… Caroline Veyre

Caroline Veyre

Par Jean-Luc Autret

La montréalaise d’origine française Caroline Veyre est membre de l’équipe nationale canadienne depuis seulement deux ans et elle s’amène aux Jeux Panaméricains avec beaucoup de confiance suite à sa médaille d’or lors du tournoi de qualification au Mexique le mois dernier. Nous avons eu le plaisir de discuter avec elle peu de temps avant qu’elle se dirige vers Toronto. Pour mieux la connaître, nous vous suggérons un article sur elle qui date de mars 2014.

12rounds.ca: Tu as remporté le tournoi de qualification malgré un tirage difficile, parles-nous de ton parcours à Tijuana en juin?

Caroline Veyre remporte l'or a TijuanaCaroline Veyre: Je t’avoue que j’étais un peu découragée au départ, j’avais bien peur de perdre mon premier combat face à la médaillée de bronze aux JO de Londres. Rapidement, je me suis ressaisie et je me suis motivée en me disant que c’était la meilleure opportunité pour moi puisque je serais à 100% de ma condition physique à mon premier combat.

Malgré l’appui de mon mental, ça n’a vraiment pas été facile. Elle frappe vraiment fort; en quatre ans, c’est la seule qui m’ait fait voir des étoiles. J’ai gardé mon focus et sachant que j’étais plus rapide qu’elle et que je pouvais lancer bien plus de coups, j’ai été en mesure de remporter le dernier round ce qui m’a permis de l’emporter. Après cette victoire, j’étais convaincue que je pouvais gagner le tournoi. J’ai enchaîné les gains face au Pérou, à l’Argentine et à Porto-Rico en finale.   

12rounds.ca: Cette performance est aux antipodes de ton parcours aux championnats du monde féminin en novembre dernier. As-tu une ou des explications ?

Caroline Veyre: Effectivement, ça ne s’est pas passé de la même façon. Deux semaines avant j’avais défendu avec succès mon titre canadien. Je n’ai pas été en mesure de me reconnecter en vue d’une compétition aussi importante que les mondiaux. À mon premier combat, j’ai affronté la représentante des Pays de Galles que j’avais déjà battue deux fois. J’ai modifié ma façon de faire mes réchauffements avant le combat et je ne me suis vraiment pas sentie bien pendant l’affrontement. Cette défaite m’a appris à ne pas modifier mes habitudes.

Caroline VeyreDepuis les mondiaux, j’ai aussi beaucoup travaillé pour augmenter ma masse musculaire. Grâce à mon entraîneur Douggy Berneche, j’ai eu un programme de musculation et un plan alimentaire pendant trois mois. Ça m’a permis de gagner six kilos de masse musculaire. Avant je n’étais pas capable de m’imposer sur le plan physique. Maintenant, je suis forte physiquement du début à la fin d’un tournoi.

12rounds.ca: Les Jeux Panaméricains approchent à grands pas, quels sont tes attentes et tes objectifs?

Caroline Veyre: Tout d’abord, il s’agit de mes premiers jeux d’importance, je suis bien consciente que je dois faire attention aux distractions. Mon premier combat est prévu pour le lundi 20 juillet alors que je serai en quart de finale. Ensuite, je me rebattrai le lendemain pour la demi-finale et la finale aura lieu seulement le samedi 25 juillet.

Je connais bien chacune de mes adversaires. Selon moi, les plus dangereuses sont la Mexicaine et la Salvadorienne. La première est agressive et la seconde est très portée sur l’attaque. Je pourrai aussi revoir les représentantes de l’Argentine, de Porto-Rico et du Pérou que j’ai battues le mois passé. Il y aura aussi les représentantes de la République Dominicaine et de la Dominique, qui sont talentueuses mais qui manquent un peu d’expérience. Et oui, les États-Unis ne sont pas qualifiés dans ma catégorie et Cuba n’a pas d’équipe féminine en boxe.

Mon objectif est évidemment la médaille d’or. J’aborde le tournoi de la même façon que lors des qualifications. Je dois être concentrée et dominer chacune de mes adversaires. Je sais que mes rivales vont m’avoir analysée suite au tournoi le mois passé, c’est à moi de m’imposer. Peu importe le tirage, je dois être la meilleure.     

12rounds.ca: Nous te souhaitons un très bon tournoi Caroline Veyre et nous suivrons chacun de tes combats avec attention.

Caroline Veyre: Merci à 12 rounds pour votre intérêt et la vitrine que vous offrez aux boxeurs amateurs, c’est très apprécié.Equipe canadienne aux Panam de Toronto

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *