Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Qui est le prochain sur la liste de Floyd Mayweather?

Par Jonathan Desormeaux

La date est tombée. Le 12 septembre prochain, Floyd «Money» Mayweather montera dans le ring pour, supposément, une dernière fois, dans «son aréna» le MGM Grand de Las Vegas. Quels boxeurs pourraient à cette occasion croiser le fer avec «The Best Ever»? Voici la liste des six candidats les plus intéressants.

Gennady Golovkin (33-0-0, 30 K.-O.)

Présentement classé parmi les cinq meilleurs boxeurs livre pour livre de la planète, Gennady Golovkin est l’adversaire le plus dangereux que pourrait affronter Mayweather. The «God of War» attend toujours la réponse du champion à son défi. On sait que le Kazakh a mis hors de combat ses 20 derniers adversaires, et sa puissance et son explosivité pourraient mettre à l’épreuve la défense parfaite de «Money», surtout que, en tant que poids moyen, il est physiquement plus gros que ce dernier. De plus, la capacité de Golovkin à acculer ses adversaires dans les coins pourrait faire figure de kryptonite face à la rapidité de Floyd. Une chose est certaine: la pression constante que Golovkin a l’habitude d’exercer forcerait l’Américain à lancer des coups et à se battre.

«Triple G» cherche à devenir le nouvel ambassadeur de la boxe et une victoire sur Mayweather lui permettrait d’atteindre son objectif. Il est presque assuré selon moi qu’un duel entre les deux donnerait lieu à un combat plus excitant que le supposé «combat du siècle» entre Mayweather et Pacquiao.

Amir Khan (31-3-0, 19 K.-O.)

Amir+Khan+English+boxer+Amir+Khan+suffered+0xpAfilLVn-lDepuis près de deux ans, Amir Khan envoie des défis à Floyd, mais en vain. Prétendant être la solution à l’équation complexe que représente «Money», le talentueux Britannique possède un style qui pourrait nuire au champion. «King Khan» aime imposer son rythme, un fait qui embêterait grandement Mayweather. Sa rapidité et son jeu de pieds lui permettent de placer de solides combinaisons et de faire reculer ses adversaires. Ayant déjà affronté de très bons boxeurs (par exemple Zab Judah, Danny Garcia et Lamont Peterson), l’Anglais ne serait pas intimidé au moment de croiser les yeux dans le ring avec le meilleur de la profession.

En outre, son éthique de travail et son sérieux à l’entraînement lui permettent d’être performant pendant douze rounds, une qualité que doivent impérativement posséder les boxeurs voulant battre «Money». Khan a tout autant l’habitude que Mayweather des longs combats stratégiques où chaque coup est important et peut influencer la décision des juges. Un duel entre les deux donnerait donc à voir un merveilleux spectacle de boxe intelligente et technique pour les spectateurs.

Kell Brook (35-0-0, 24 K.-O.)

brook_1747854aKell Brook demeure peu connu en Amérique car il ne quitte que rarement son pays, l’Angleterre. Détenteur de la ceinture IBF des poids welters et toujours invaincu en 35 combats, «Spécial K» a mentionné à BoxNation qu’il désirait affronter le champion américain et ce, même si le combat devait avoir lieu à Las Vegas. De plus, il a expliqué que, à son sens, il constituait l’aspirant logique aux couronnes linéaire et WBC détenues par Mayweather.

Brook frappe fort des deux mains (parlez-en à Jo Jo Dan!) et il chercherait assurément à mettre à profit cette arme pour vaincre «Money». Il ne serait pas impensable qu’il puisse envoyer la légende au tapis, considérant par exemple les doutes qu’a pu soulever sur le menton de ce dernier le 2e round de son duel contre Shane Mosley.

De plus, l’intérêt d’un combat Mayweather-Brook serait rehaussé par deux enjeux: l’unification des titres The Ring, WBC et IBF, et la probabilité que l’un des deux boxeurs perde sa fiche immaculée. Une chose est certaine: Brook serait ultra motivé pour l’affrontement, qui lui donnerait l’occasion d’obtenir le respect qu’il mérite et de se faire un nom aux États-Unis.

Keith Thurman (25-0-0, 1NC, 21 K.-O.)

LOS ANGELES, CA - APRIL 26:  Keith Thurman punches Julio Diaz during their fight for the interim WBA Welterweight Championship at StubHub Center on April 26, 2014 in Los Angeles, California.  (Photo by Joe Scarnici/Getty Images)Keith Thurman détient la ceinture WBA des mi-moyens et il est toujours invaincu. Fort de ses 21 K.-O. en 26 combats, sa force de frappe n’est plus à démontrer. Par ailleurs, «One Time» sait bien encaisser les coups et contre-attaquer efficacement pour repousser ses adversaires.

N’ayant jamais eu l’occasion d’affronter de grosses pointures, un duel contre «Money» pourrait lui permettre de sortir de l’ombre et de faire sa place dans l’une des catégories les plus prestigieuses de la boxe. Il lui donnerait également la chance de gagner en popularité, lui qui a dû essuyer à quelques reprises au cours de ses derniers combats les huées des spectateurs. Enfin, tout comme pour un affrontement Mayweather-Brook, un combat Mayweather-Thurman donnerait lieu à une unification des titres et ce, entre deux pugilistes invaincus.

Saul Alvarez (45-1-1, 32 K.-O.)

Free_Main_Header_photo_of_Saul_Canelo_AlvarezAyant perdu de façon claire et nette son premier duel contre Floyd Mayweather, Saul Alvarez ne commettrait pas deux fois les mêmes erreurs. Connaissant maintenant les stratégies offensives et défensives utilisées par «Money», le jeune prodige sait très bien qu’il devrait mieux placer son jab et maintenir une pression constante sur l’Américain pour le vaincre. Autre considération: la condition physique du Mexicain a grandement évolué depuis leur affrontement de septembre 2013, dans lequel il semblait essoufflé en fin de rounds.

Par ailleurs, «Canelo» a gagné en expérience depuis sa défaite et il a retrouvé la confiance qui fait de lui un boxeur exceptionnel. Son dernier combat contre James Kirkland a rappelé qu’il possède la puissance pour envoyer n’importe quel boxeur de sa catégorie au pays des rêves. Son affrontement contre Erislandy Lara a démontré qu’il avait, dans un ring, l’intelligence requise pour aller chercher de précieux points en fin de round.

Pour toutes ces raisons, je ne crois pas que, dans un combat revanche, Mayweather serait capable de répéter la domination presque complète qu’il avait exercée dans leur premier duel. «Canelo» est trop conscient qu’il doit venger sa seule défaite en carrière s’il désire être reconnu comme le meilleur, et il se présenterait donc dans l’arène avec le couteau entre les dents.

Timothy Bradley (32-1-1, 1 NC, 12 K.-O.)

051712-bradley-WH-580Il y a deux semaines, Timothy Bradley a gagné sa place sur cette liste en s’imposant par décision unanime contre Jessie Vargas pour mettre la main sur le titre WBO, dans sa version intérimaire. Cette victoire a fait grimper sa fiche en combats de championnat du monde à douze victoires et une défaite, ce qui constitue un palmarès exceptionnel, surtout que son seul revers a été subi aux mains de Manny Pacquiao.

«Desert Storm», qui se classe depuis des années dans le top 5 de sa division, ne déçoit jamais ses partisans lorsqu’il monte dans le ring. Sa rapidité et sa détermination pourraient éprouver la défensive de Floyd. De plus, sa vaste expérience contre l’élite des 140 et 147 livres le rend apte à bien mettre en œuvre ses stratégies en situation de combat. On pourrait dire que, en un sens, Bradley possède un style similaire à Mayweather, sauf qu’il est clairement plus excitant que ce dernier. À n’en pas douter, un affrontement entre les deux constituerait un moment fort dans l’histoire récente de la boxe américaine.

Vraiment sa dernière sortie?

Même si son contrat avec Showtime se terminera avec son combat du 12 septembre, je doute fort que Mayweather s’arrête à 49 victoires. Connaissant ses stratégies de marketing habituelles, il va selon moi tenter de briser le record de 49 victoires en 49 combats de Rocky Marciano, et donc prendre sa retraite seulement après un 50e triomphe. Dans l’optique où Floyd disputerait un 50e combat, quels autres boxeurs mériteraient selon vous leur place dans la liste de ses adversaires potentiels?

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.