Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

David Lemieux sera-t-il le 15e champion du monde québécois ?

Lemieux N'Dam affiche

Par Martin Fournier

Après les Jack Delaney, de son vrai nom Ovila Chapdelaine, en 1926 (mi-lourds NYSAC); Lou Brouillard en 1933 (moyens NYSAC); Matthew Hilton en 1987 (super-mi-moyens IBF); Arturo Gatti en 1995 (super-plumes IBF) et en 2004 (super-légers WBC); Otis Grant en 1997 (moyens WBO); Davey Hilton en 2000 (super-moyens WBC); Éric Lucas en 2001 (super-moyens WBC); Léonard Dorin en 2002 (légers WBA); Joachim Alcine et Lucian Bute en 2007 (super-mi-moyens WBA et super-moyens IBF); Adrian Diaconu en 2008 (mi-lourds WBC); Jean Pascal en 2009 (mi-lourds WBC); Adonis Stevenson en 2013 (mi-lourds WBC); et Bermane Stiverne en 2014 (lourds WBC), David Lemieux se battra en championnat du monde pour la couronne IBF des poids moyens, titre vacant depuis la destitution du champion Jermain Taylor en février dernier.

En cas de victoire, Lemieux passerait à l’histoire à titre de 15champion du monde québécois, par quoi j’entends les boxeurs nés ou ayant évolué au Québec. Il deviendrait aussi le troisième champion du monde québécois dans la catégorie des poids moyens, après Lou Brouillard et Otis Grant. Finalement, cette victoire surviendrait 35 ans après le plus grand combat de l’histoire à avoir été disputé en sol québécois, à savoir le combat pour le titre mondial WBC des mi-moyens entre Sugar Ray Leonard et Roberto Duran, le 20 juin 1980 au Stade olympique.

Fait intéressant, cette couronne des poids moyens de l’IBF a été détenue pendant dix ans par l’un des associés de Golden Boy Promotions, promoteur de David Lemieux, soit le légendaire et futur membre  du temple de la renommée de la boxe, Bernard Hopkins. Celui-ci a défendu cette couronne à vingt reprises entre 1995 et 2005.

Pour lire la suite.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *