BUTLERvsCOOK_EVENKO
Boxe québécoise pour tous les amateurs de boxe francophones – 12rounds.ca

Tony Luis commente sa victoire

Tony Luis

Par Martin Achard

Plusieurs amateurs de boxe québécois s’intéressent encore à la carrière du boxeur ontarien Tony Luis (19-2-0, 7 K.-O.), qui a livré une quinzaine de combats dans la Belle Province entre 2008 et 2013. Le résident de Cornwall a commenté en début de semaine son remarquable triomphe de vendredi dernier au Connecticut, acquis par décision unanime (99-90, 97-92 et 97-92) contre Karl Dargan (17-1-0, 9 K.-O.), un espoir américain précédemment invaincu.

«Je ne m’attendais pas à ce que ça ait l’air aussi aisé!», a confié le nouveau champion WBC Continental Americas des 135 livres, qui a mis un point d’exclamation à sa performance en faisant chuter son rival au 10e et dernier round. «Mais, en réalité, ce ne le fut aucunement. Il m’a fallu travailler fort dans le ring pour l’emporter, même si, quand je regarde le combat, je constate que ça a semblé facile. Je suis reconnaissant envers mon promoteur de m’avoir déniché cette occasion de me battre en finale d’un gala présenté sur les ondes d’ESPN, et aussi envers les juges et l’arbitre pour l’impartialité dont ils ont fait preuve».

Luis se souviendra probablement jusqu’à la fin de sa vie de son début d’année 2015. En effet, en plus de sa victoire inattendue contre Dargan (il était négligé à 7 contre 1), sa fiancée et lui se préparent à accueillir incessamment leur premier enfant. «L’année commence sur les chapeaux de roue pour moi. Je ne saurais être plus heureux. Je vais me réjouir de l’arrivée de notre bébé et, tout de suite après sa naissance, je serai de retour au gymnase».

Le promoteur de celui qui est surnommé «Lightning», Greg Cohen, a pour sa part tenu à rendre un vibrant hommage à son protégé: «Tony ne se ménage pas au gymnase. Il déborde de détermination et ça paraît quand il se bat. Il est plus actif que ses adversaires et il les déstabilise grâce à ses attaques soutenues. C’était sa seconde victoire d’affilée contre un adversaire invaincu jouissant d’une forte réputation. Je suis fier de travailler avec un boxeur aussi exceptionnel et son équipe. Tony est prêt à se battre pour un titre mondial et nous allons tout faire pour lui obtenir un combat pour le titre ou pour devenir aspirant obligatoire».

Tony Luis champion Continental des Amériques

Crédit photo: Durrell Wambolt et David Spagnolo

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils