Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Baha Laham veut son premier titre le 28 mars à Gatineau

Par Jean-Luc Autret

Le Montréalais Baha Laham (12-1-2, 5 KO) a le sourire facile ces jours-ci. En plus de se préparer pour son prochain combat, il a appris qu’il se battra pour le titre WBC Continental des Amériques. Bien qu’il ne connaisse pas encore l’identité de son adversaire (voir la mise-à-jour ci-bas), il sait qu’il pourrait étreindre sa première ceinture chez les professionnels au terme de la demi-finale du prochain gala de Camille Estephan.

Amenez-en des défis

Le boxeur de 32 ans le reconnaît aisément, il a besoin d’avoir un défi d’importance pour offrir des performances à la hauteur de son talent. « Vous l’avez vu, il y a un an, lorsque j’ai affronté l’invaincu Tyler Asselstine à quelques jours d’avis. C’est sous la pression et avec de bons défis que je performe le mieux. Mes entraîneurs et mon entourage le savent très bien », nous explique Baha Laham.

Baha LahamActuellement considéré comme le 10e aspirant au titre nord-américain de la WBO, Baha Laham a eu un passage difficile dans les derniers mois. En septembre, il a été incapable de s’imposer face à Mario Perez (14-5-2, 9 KO) alors que les juges ont remis des cartes de 75-77, 78-74 et 76-76 pour une nulle minoritaire. Puis, en finale à Pointe-Claire, Laham s’est présenté dans une forme douteuse et a été vaincu par le Mexicain Saul Mendoza (9-7-1, 2 KO).

« J’ai beaucoup appris de ma défaite contre Mendoza. Je l’avais vu contre Chris Plaitis et j’avais bien trop confiance en moi. Je m’étais dit que je le finirais en deux rounds, mais rendu sur le ring ça s’est pas passé comme ça. Je n’avais même pas de plan A ni de plan B et je ne m’étais pas préparé avec sérieux à l’entraînement. J’ai besoin de défis pour performer, mes deux derniers combats le démontrent bien », reconnaît l’ancien double champion canadien amateur.

Malgré sa récente défaite et son combat nul précédent, la WBC a accepté de l’impliquer dans un combat pour le titre Continental des Amériques qui lui ouvrira la porte du top 40 des 130 livres de l’association dirigée par la famille Sulaiman depuis très très longtemps. La performance de Laham sur ESPN2 face à Asselstine et son classement à la NABO lui ont permis d’être considéré comme un champion légitime.

Au gymnase depuis le début janvier

Baha Laham à l'entrainementAprès une semaine de repos en Floride dans les temps des fêtes en compagnie de son épouse et de ses deux filles, Baha a repris l’entraînement avec dynamisme. Tout comme l’ensemble de ses collègues d’Eye of the Tiger Management, il améliore son conditionnement physique avec Jarek Kulesza les avant-midis au Centre Claude-Robillard.

« Je suis vraiment content de pouvoir me battre pour une ceinture. C’est la raison pour laquelle j’ai fait un retour à la boxe en 2011. J’étais fier d’avoir fait six combats pros avec InterBox en 2006-2007, mais je rêve depuis longtemps au jour que je serai déclaré champion », affirme avec enthousiasme le protégé d’Hercules Kyvelos.

Pour la suite, il est facile de prédire que, dans les prochains mois, nous aurons droit à un duel Québec VS Ontario avec un affrontement entre Baha Laham et Logan McGuinness, présentement 4e WBA, 14e WBC et champion NABA des 126 et des 130 livres. Amateur de défi, Baha Laham devrait être comblé avec un tel adversaire.

Mise-à-jour : Baha Laham affrontera le protégé de Douggy Berneche et récent vainqueur d’Ibrahim Kamal, Roody Pierre-Paul (8-1-0, 5 KO). Un combat de dix rounds à saveur locale qui devrait être très enlevant.

One Comment

  1. Pingback: Les boxeurs québécois et les classements mondiaux – mars 2014 | 12 Rounds

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.