Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Des nouvelles de Frank Cotroni

Par Jean-Luc Autret

Frank Cotroni (7-3-0, 4 KO) peut réellement dire qu’il a un peu moins de poids à porter sur ses épaules puisqu’il a été opéré mercredi, de nombreux fragments d’os dans son coude gauche lui ont été retirés. La cause de cette blessure remonte à il y a bien longtemps. Le Montréalais a subi une attaque dans un centre d’achats en Alberta; alors âgé de 14 ans, son coude gauche a encaissé un coup de machette.

« Je suis vraiment content que l’opération soit chose faite. J’ai pensé me faire opérer au Mexique ou ici au privé, ça m’aurait coûté près de 10 000 $, mais j’ai pu rencontrer le Docteur Simard et je suis maintenant soulagé de nombreux morceaux d’os dans mon coude, dont un de onze millimètres », nous a révélé le protégé d’Éric Huard.

L’opération, qui s’est déroulée pendant trois heures, a été réalisée par le renommé Dr Sébastien Guimond Simard qui est spécialisé dans les reconstructions de genoux, d’épaules et de coudes. Il compte parmi ses patients de nombreux olympiens et un certain Georges St-Pierre, qui a subi la même opération à ses deux coudes.

« Mon coude gauche me faisait mal depuis très longtemps. Dans les dernières années, j’étais forcé de boxer à reculons, parce que les coups que je recevais sur mon bras gauche faisaient très mal. J’ai été forcé de développer ma main droite », raconte le boxeur qui a su trouver du positif à travers ses douleurs.

 Le temps des défis  

Le super-mi-moyen est rendu à une étape de sa carrière qui l’amène à accepter uniquement des combats qui représentent de réels défis pour lui. En mars dernier, il s’est rendu à Moncton pour remporter le titre canadien de la National Boxing Authority face à Rory Coverny d’Edmonton.

En juin, en sous-carte du désormais célèbre Dawson-Stevenson, il s’est frotté à Sébastien Bouchard de Québec. « J’ai encore de la misère à accepter cette défaite, j’étais l’« underdog » et j’ai été trop passif au sixième parce que je me pensais en avance », relate celui qui s’est incliné par décision unanime. « J’aimerais beaucoup affronter de nouveau Bouchard. Maintenant que je n’aurai plus de douleur, je serai beaucoup plus agressif sur un ring, ce sera très différent comme combat », ajoute-t-il.

Parlant de défi, Cotroni est sur le point d’accepter un combat contre l’invaincu Ontarien Brandon Cook (12-0-0, 7 KO). « Si ma récupération va bien, je vais me battre le 2 mai à Mississauga pour le titre canadien des super-mi-moyens. Mon dernier combat était pour la même ceinture, mais à 147 livres, j’étais bien trop affaibli et ça s’est mal terminé (TKO au sixième round). Mon poids idéal c’est vraiment 154 livres et j’ai très hâte de rapporter ce titre à la maison », a conclu le boxeur de 29 ans.

Mise à jour: Frank Cotroni a fait savoir via sa page facebook que, après consultation avec son physiothérapeute, il ne pourra se battre au début mai.

2 Comments

  1. Pingback: La boxe professionnelle fait ses débuts à Vaudreuil | 12 Rounds

  2. Pingback: Belle soirée de boxe à Vaudreuil | 12 Rounds

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.