Boxe québécoise pour tous les amateurs de boxe francophones – 12rounds.ca

La boxe au fil de la semaine #158 – l’actualité vue par Richard Cloutier

Yvon Michel et Artur Beterbiev

Par Richard Cloutier

Il fallait s’y attendre, le championnat éliminatoire IBF des mi-lourds entre le Montréalais d’adoption Artur Beterbiev (11-0-0) et l’Allemand Enrico Koelling (23-1-0) a été annulé. Initialement prévu le 21 juillet au Centre Vidéotron de Québec, puis déplacé le 29 juillet au Barclay’s Center de New York, l’affrontement est définitivement disparu des radars cette semaine.

Selon le Groupe Yvon Michel (GYM), Artur Beterbiev aurait vu sa demande de visa d’entrée aux États-Unis être refusée. « Une demande de révision a été présentée par les avocats de GYM avec le même résultat », a écrit le promoteur dans un communiqué.

GYM VS BeterbievIl faut dire que cette annulation survient alors qu’Artur Beterbiev a intenté au mois de mai des procédures légales afin de faire invalider le contrat qui le lie à GYM. «Pour faire une histoire courte, le combat n’a pas été annulé parce qu’Artur n’était pas capable d’avoir un visa américain, il a été annulé parce qu’Artur refuse de laisser tomber ses poursuites civiles contre GYM», a affirmé Karim Renno, l’avocat représentant Artur Beterbiev, jeudi lors d’une conférence de presse, selon ce que rapporte La Presse.

Karim Renno aurait aussi affirmé que GYM avait « maintes fois fait savoir au clan Beterbiev, que ce soit par l’entremise de ses avocats ou de ses proches, que le combat serait annulé s’il n’abandonnait pas ces poursuites », a également rapporté La Presse.

Vendredi, le promoteur Yvon Michel a répliqué en diffusant une longue lettre. « Les attaques enflammées de Me Renno envers moi personnellement, m’ont laissé songeur », écrit-il en entrée de jeu.

Concernant les allégations de Me Renno, qui « affirme solennellement que GYM avait fait du chantage pour forcer Beterbiev à laisser tomber sa poursuite », le promoteur montréalais réfute : « Si on avait voulu imposer cette exigence, on l’aurait fait au début du processus et on n’aurait pas investi temps et argent à sa réalisation ».

Artur Beterbiev Yvon Michel et John ScullyAu sujet du travail accompli jusqu’ici avec Artur Beterbiev, Yvon Michel n’hésite pas à le répéter : « j’en suis très fier ! Malgré une main cassée qui l’a éloigné du ring pour 6 mois, une épaule opérée qui l’a mis au repos forcé pour un an, le ramadan annuel qui l’écarte du ring, Beterbiev en 11 combats a affronté 2 ex-champions du monde, combattu sur Showtime, CBS, Spike TV et ESPN, est classé au sommet de toutes les associations mondiales et est à la veille de se qualifier pour le Championnat du monde. Il a même reçu et une offre de combattre en championnat du monde qu’il a décliné pour cause de blessure », écrit le promoteur montréalais, qui a récemment été intronisé au Temple de la Renommée de Boxe Canada.

Concernant le statut professionnel d’Artur Beterbiev, Yvon Michel ne laisse aucun doute sur sa position : « Me Renno prétend que Beterbiev est libre et peut immédiatement signer avec un autre promoteur…on est justement en discorde à ce sujet et un juge tranchera. En attendant nous allons certes prendre tous les recours requis pour protéger nos intérêts envers et contre tous ».

L’IBF devrait tenir un nouvel appel d’offres à la fin du mois de juillet afin de permettre la tenue éventuelle de ce championnat éliminatoire, soit dans les 90 jours suivant cette enchère. Il s’agira d’une nouvelle ronde d’appel d’offres organisée par l’IBF. La première ronde devait mener à un affrontement entre Artur Beterbiev et Sullivan Barrera le 21 avril, à Miami, en Floride. Mais ce duel avait été annulé pour des raisons qui demeurent encore floues à ce jour.

Artur BeterbievQuoi qu’il en soit, Yvon Michel ne jette pas encore la serviette et montre toujours de l’intérêt quant à l’organisation d’un duel devant impliquer Artur Beterbiev. « Nous allons consulter nos partenaires, avec qui nous avons investi des sommes, dépassant largement le million de dollars US, dans les combats de Beterbiev, avant de décider de l’implication de GYM », mentionne-t-il dans sa lettre.

Le crochet de gauche – l’actu en bref

  • Après avoir disposé de Ricky Sismundo en juin dernier, le super-léger Montréalais Yves Ulysse jr (14-0-0) affrontera-t-il le « Dragon » Steve Claggett (25-4-1) ? Le boxeur de Calgary, qui est titulaire de la couronne NABA USA, a lancé le défi il y a quelques jours sur les médias sociaux et le promoteur d’Ulysse Jr, Eye of the Tiger Management, n’a pas fermé la porte à cette suggestion, relayant même ce scénario sur les médias sociaux afin de sonder l’intérêt des amateurs. Steve Claggett, qui est aussi champion canadien, a déjà été champion WBC Youth Intercontinental en 2011. Aujourd’hui âgé de 28 ans, il a notamment enregistré une victoire contre le Californien Emmanuel Robles qui était alors invaincu en 16 combats, et une défaite serrée par décision unanime devant le Russe Konstantin Ponomarev, qui a défait Mikael Zewski à son combat suivant.
  • 21 juillet Patrice volnyC’est ce vendredi 21 juillet au Danforth Music-Hall de Toronto que le poids moyen montréalais Patrice Volny (7-0-0) affrontera l’ancien champion du Québec (2006), Adam Green (14-6-0). Sur la même carte, Alex Dilmaghani (14-1-0), un Britannique résident du Mexique qui a déjà combattu au Casino de Montréal, affrontera Ulises Perez (17-5-0). Lors de sa seule présence au Canada, Perez s’est fait stopper au deuxième round par Ayaz Hussain au Centre Bell en janvier dernier. Le gala du 21 juillet sera présenté par Lee Baxter Promotions.
  • 19 aout Shakeel PhinnLe champion canadien chez les super-moyens, Shakeel Phinn (14-1-0), sera l’une des têtes d’affiche d’un gala présenté le 19 août prochain à Shediac, au Nouveau-Brunswick. L’ex-aspirant mondial Tyson Cave (29-3-0), de Halifax, devrait aussi figurer sur cette carte.
  • Le Montréalais d’origine roumaine et ancien aspirant mondial Jojo Dan (36-5-0) s’est incliné par décision unanime des juges, le samedi 15 juillet, devant l’espoir américain Jamal James (21-1-0). Le duel était disputé au Nassau Coliseum, dans la région de Uniondale, à New York.
  • Merci de noter que ma chronique hebdomadaire fera relâche jusqu’au lundi 14 août. Bonne vacances à tous.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils