Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

La boxe au fil de la semaine #82 – l’actualité vue par Richard Cloutier

Par Richard Cloutier via Netboxe

La retraite pour Joachim Alcine 

L’ancien champion du monde WBA des super mi-moyens Joachim Alcine (35-8-2), 39 ans, a annoncé qu’il accrochait ses gants. Lors de son plus récent combat, disputé à Houston au Texas le 31 octobre, Alcine a été stoppé par T.K.-O. au 6e round par Jermell Charlo (27-0-0).

Joachim Alcine a débuté sa carrière en 1999 sous les couleurs d’InterBox. Il est devenu champion IBA des Amériques en 2002 en battant Marcos Primera lors d’un combat disputé à Charlotte en Caroline du Nord. À son duel suivant, il est devenu champion canadien. En 2004, il a suivi Yvon Michel lorsque celui-ci a fondé la firme de promotion GYM. Au cours des années suivantes, il s’est emparé des ceintures WBA Fedelatin, NABA et WBC International. C’est toutefois sa victoire sur Stéphane Ouellet en 69 secondes en 2004 sur le ring du Centre Bell qui l’a révélé au grand public.

Alcine est devenu champion du monde en 2007 en battant Travis Simms chez lui, dans le Connecticut. Il perdra sa ceinture à sa deuxième défense, sur le ring du Stade Uniprix, en se faisant passer le K.-O. par Daniel Santos. Il connaîtra ensuite quelques faits d’armes intéressants, dont ses victoires contre le Français Christophe Canclaux et surtout, David Lemieux, en 2011. Au fil de sa carrière, Alcine s’est mesuré à des boxeurs de la trempe d’Alfredo Angulo, Matthew Macklin, et Brian Rose. En 2014, il a fait match nul avec Delvin Rodriguez lors d’un combat disputé au Stade Olympique de Montréal.

Joachim Alcine Mosquera

Le crochet de gauche – l’actu en bref

– On en sait plus sur la sous-carte du gala qui sera présenté par InrterBox au Centre Bell le 30 janvier prochain et qui opposera Jean Pascal (30-3-1) à Sergey Kovalev (28-0-1) dans le combat principal. Les amateurs verront à l’œuvre le champion WBC francophone Shiller Hyppolite (18-1-0) de Montréal, la sensation Steven Butler (13-0-1), Yves Ulysse Jr (10-0-0), David Théroux (8-1-0) et Sébastien Bouchard (11-1-0), notamment. Le nom des rivaux respectifs n’est toutefois pas encore connu.

Ottawa le 29 janvier– À noter que le duel qui devait potentiellement opposer les aspirants mondiaux Dierry Jean (29-2-0) de Montréal et Tony Luis (20-3-0) de Cornwall en sous-carte de Pascal-Kovalev n’aura pas lieu. Tony Luis a effectivement confirmé sa présence le 29 janvier sur le ring du EY Centre d’Ottawa. Il devrait alors faire face à Eduardo Montoya (17-4-1), la ceinture WBC Latino étant en jeu. Rappelons que lors du même évènement, le poids lourd de Québec Éric Martel-Bahoeli (11-5-0) doit affronter le réputé James Toney (76-10-3).

– C’est le samedi 19 décembre prochain que le Montréalais Sylvera Louis (7-3-0) combattra Ryad Merhy (17-0-0) au Spiroudome Arena à Charleroi, en Belgique. La ceinture WBC International Silver WBC des lourd-légers sera alors en jeu.

– Blessé lors de son combat disputé le 4 décembre au Métropolis de Montréal, le Maskoutain Michael Gadbois (14-1-3) a été opéré avec succès à l’épaule cette semaine. Gadbois affrontait lors de ce combat Jesus Singwancha (21-9-0) de la République démocratique du Congo, qui a été champion WBO Asie Pacifique (2009). Les juges ont donné la victoire par décision unanime à Singwancha.

– L’Ontarien Samuel Vargas (23-2-1) qui a disputé plusieurs de ses combats au Québec, est devenu champion NABA intérimaire des super mi-moyens en l’emportant par T.K.-O. au 6e round sur le brésilien Robson Assis (15-2-0). Le combat avait lieu au Mattamy Event Centre de Toronto, en Ontario. Lors du même évènement, Brandon Brewer (17-0-1) du Nouveau-Brunswick a mis la main sur la couronne NABA-Canada des super mi-moyens en défaisant le Torontois Junmar Emon (6-3-0) par décision unanime des juges.

– L’Albertain Rob Nichols (9-3-1) est devenu champion canadien chez les lourds-légers en défaisant Frank White (10-8-2) de l’Ontario par décision unanime des juges. Le duel était disputé au Genesis Centre de Calgary.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *