Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Stevenson remporte une décision éprouvante

Par Jean-Luc Autret avec la collaboration de Martin Achard

Le Polonais installé à Chicago Andrzej Fonfara (25-3-0, 15 KO) nous inspire un nouveau proverbe : petit parleur, grand encaisseur. Sa performance a surpris l’assistance. Après une chute au premier round, il a su s’adapter à la puissante gauche de Stevenson au point que c’est ce dernier qui s’est retrouvé au plancher au neuvième.

Les juges ont donné la victoire à Superman par des pointages de 116-111, 115-110 et 115-110, mais la performance de Fonfara a surtout permis de remplir le carnet de notes de Bernard Hopkins et de Jean Pascal. Le duel Stevenson VS Hopkins devrait avoir lieu en novembre prochain. Pour cet événement, la foule doublera sans aucun doute.

Après l’affrontement, Stevenson a révélé qu’il s’était blessé à la main gauche au deuxième round. «J’aurais préféré gagner par KO, mais j’ai prouvé que je peux compléter un douze rounds tout en dominant», a fait observer Stevenson. «Au neuvième, j’ai géré la situation comme un champion».

«Nous avons sans doute vu le combat de l’année sur la scène internationale», a pour sa part déclaré le promoteur Yvon Michel. «Ce type de combat va donner l’impression à Bernard Hopkins qu’il peut l’emporter contre Adonis, ce qui va probablement simplifier nos négociations avec lui».

Quant à Fontana, il a reconnu que Stevenson cogne fort, mais il estime avoir démontré qu’il est un guerrier. «Je suis fier parce que j’ai survécu», a affirmé celui qu’une bonne partie de la foule a ovationné après le duel pour sa courageuse prestation.

Lemieux entre en grand sur Showtime

Le puissant David Lemieux (32-2-0, 30 KO) a complètement détruit le crédible Fernando Guerrero (26-3-0, 19 KO) très rapidement. En fait dès le premier crochet, Lemieux a vu dans les yeux de l’Américain la douleur et comme à son habitude il a pour20140525-005625-gsuivi sa proie jusqu’à son élimination.

Cette performance du Montréalais sur Showtime aura de très grosses retombées. Le titre NABF acquis est plutôt accessoire considérant les possibles prochains défis. Yvon Michel va manœuvrer d’ici l’automne pour le positionner en vue d’un combat de championnat du monde. Lemieux est présentement classé 7e IBF, 12e WBO et 13e WBC.

Alvarez remporte une 3e décision consécutive

Le Montréalais d’origine colombienne Eleider Alvarez (15-0-0, 8 KO) nous avait promis un KO spectaculaire, mais son rival Alexander Johnson (15-2-0, 6 KO) n’avait pas du tout l’intention de collaborer. L’affrontement a été dominé par Alvarez, mais ça n’a pas été spectaculaire, même que ce fut plutôt difficile.

Johnson a visité le plancher au cinquième et il a été ébranlé au huitième, mais le protégé de Marc Ramsay n’a pas été en mesure de le finir. Les juges ont tous remis des cartes de 97-92 en faveur d’Alvarez.

Son entraîneur lui accorde une note de 7 sur 10. Il aurait aimé qu’il finisse le boulot au cinquième round, et il y a déjà des choses précises qu’il veut travailler au gymnase pour éviter que ça se reproduise. Son promoteur Yvon Michel nous a affirmé qu’il sera de retour le 22 août au Centre sportif Sportscene de Mont-Saint-Hilaire. Il affrontera alors Dmitry Sukhotsky, qui est présentement classé 5e WBO, 8e WBC, 10e WBA et 12e IBF. De son côté, Eleider Alvarez est 2e WBO, 3e WBA et 11e WBC.

Bizier retrouve le chemin de la victoire

Kevin Bizier (22-1-0, 15 KO) a défait Carlos Herrera (25-7-0, 10 KO) par TKO au 2e round. Le combat de Bizier était le «swing bout» de la soirée, et n’a pu prendre place qu’après le combat d’Adonis Stevenson, alors que la majorité de la foule avait déjà quitté. Il est malheureux pour Bizier que peu de gens aient pu apprécier sa performance.

Yves Ulysse Jr est très expéditif

Le nouveau protégé d’Interbox, Yves Ulysse Jr (2-0-0, 2 KO) n’a pas perdu de temps pour écraser l’Argentin Carlos Alberto Olivera (6-7-0, 4 KO). Ses coups incisifs et rapides ont envoyé Olivera à deux reprises au plancher au premier round puis l’arbitre a arrêté le combat à 1:38 de cet échange. Une bien courte mais efficace prestation. Nous devrions le revoir en action le 22 août à St-Hilaire.

Bazinian se rend à la limite pour la première fois

Le jeune boxeur de 19 ans Erik Bazinian (4-0-0, 3 KO) a remporté une décision en quatre rounds (40-35 sur les cartes des trois juges) contre Jaudiel Zepeda (14-10-1, 11 KO). Bazinian a toutefois démontré sa puissance au deuxième round, alors qu’il a envoyé son adversaire au tapis.

Charlo bat Chalie

Jermell «Iron man» Charlo (24-0-0, 11 KO) a dominé le Japonais d’origine new-yorkaise Charlie Bellamy Ohta (24-2-1, 16 KO) durant les douze rounds de leur duel. Les juges lui ont accordé la victoire par décision unanime (115-111, 118-109, 118-109). Charlo devient ainsi l’aspirant no 2 à l’IBF. Il a visité le plancher au troisième round suite à une excellente contre-attaque de Ohta, mais il a dominé l’ensemble du combat assez aisément.

Williams impressionne

Julian «J Rock» Williams (16-0-1, 10 KO) a fait honneur à la réputation d’excellence en boxe de sa ville de résidence, Philadelphie, en donnant une démonstration de boxe riche en finesses et en subtilités contre Michael Medina (26-5-2, 19 KO), qu’il a stoppé au 8e round. Il sera intéressant de suivre la progression de Williams, qui n’est âgé que de 24 ans.

Crédit photo (Lemieux-Guerrero) : Sébastien St-Jean / Agence QMI

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *